VOS SPORTS:
Publication partenaire

12 stations de ski où manger les yeux fermés

1 mars 2016 | Chronique, par Geneviève Larivière
Photos courtoisie des stations

L’alimentation passe parfois au second plan lorsque vient le temps de choisir la destination du jour (ou du lendemain) pour aller en ski. Sachez cependant que globalement, les stations de ski du Québec ont une offre alimentaire fort raisonnable, alliant autant les choix « cantine » que les choix plus santé; certaines stations ayant même banni les options de malbouffe. Voici donc 12 stations où vous pourrez manger à la cafétéria en toute confiance: ce sera frais et savoureux, vous serez rassasié, sans être ruiné!

Mont Orignal
La chef Isabelle Marceau et son équipe concoctent quotidiennement soupes, pâtes et pâtés, sauce spaghetti savoureuse, wraps et bien d’autres mets (dont certains sont également disponibles pour emporter!). Les portions sont généreuses et le menu du jour comblera votre appétit de skieur pour moins de 12,00$, taxes incluses.

Mont Grand-Fonds
Charlevoix est synonyme de « bonne chaire », et le Mont Grand-Fonds n’y fait pas exception! Servis façon « bonne franquette », les plats de la station, réalisés par Catherine Tremblay et son équipe à la cuisine, allient confort food et gastronomie. Saucisses de Charlevoix, tourtière -la vraie, avec les patates!-, osso buco, assiette chinoise et un fameux pain de viande figurent parmi les plats fréquemment servis à Grand-Fonds. Depuis cette année, il est également possible de casser la croute au Food Shack du sommet.

Mont SUTTON
C’est une des stations à offrir le plus grand choix de plats, pour un prix franchement ridicule quand on considère la qualité, la fraicheur et la saveur de toutes les assiettes. Un incontournable: le chili servi dans un bol de pain, idéalement savouré au chalet du sommet 840. Le chef privilégie les fournisseurs locaux et les produits de saison. On a systématiquement envie de lui demander ses recettes! Un menu du jour coûte environ 12,00$, taxes en sus.

Belle Neige
Certainement une des stations des Laurentides à offrir le menu du jour le moins cher: environ 10,00$ (taxes en sus) vous donneront une soupe maison, le plat et un dessert. Les paninis valent le détour, surtout celui dinde-brie-pommes-canneberges… pensez à remercier le chef et son équipe!

Mont Saint Mathieu
Chassez de votre tête l’image des cafétérias de région où on a le choix entre une frite graisseuse et une frite sauce graisseuse… le Mont Saint-Mathieu a depuis longtemps élevé ses standards alimentaires et les plats servis à la cafétéria pourraient être sur la carte d’un très bon restaurant… le prix en moins! Pour environ 10,00$ (taxes en sus), vous aurez un menu du jour avec un plat savoureux comme du canard confit, une enroulade de porc, un chili et sa salade maïs et riz… qui veut encore une frite sauce?

Massif du Sud
La cafétéria du Massif du Sud offre trois types de cuisines: le comptoir asiatique, le coin cantine, et les plats réconfortants, souvent mijotés ou en sauce. Pour moins de 15,00$ taxes incluses, un menu du jour vous redonnera l’énergie nécessaire pour affronter les vertigineux sous-bois de la place! Et en fin de journée, laissez-vous tenter par une assiette de nachos, qui a l’avantage de contenir autant d’ingrédients que de chips!

Parc du Mont-Comi
La réputation de la soupe aux pois du Mont Comi n’est plus à faire… et pour environ 10,00$ taxes incluses, un menu du jour contient la fameuse soupe, un breuvage et un plat toujours savoureux. Francine Couturier et son équipe travaillent très fort pour offrir plusieurs types de plats, histoire de satisfaire tous les goûts!

Mont Gleason
Deux chalets, deux expériences culinaires! Pour un velouté servi dans une miche de pain ou une pizza aux tomates séchées et au Louis d’or (fromagerie du Presbytère à Ste-Élizabeth-de-Warwick), rendez-vous au chalet du sommet. Le restaurant du chalet principal propose des plats de pâtes avec différentes sauces pour des prix avoisinant les 10$. Mention spéciale au bar de la station qui offre la bière Gleason brassée par Multi-Brasses, une microbrasserie locale.

Ski La Réserve
À Ski La Réserve, la cafétéria ne dérougit pas à l’heure du diner… et peu de skieurs apportent leur lunch! Ce n’est pas pour rien: le chef et son équipe préparent chaque jour des plats complets, nourrissants et variés dont la qualité est toujours excellente. Pour environ 13,00$ taxes incluses, un menu du jour vous rassasiera entre deux descentes. Le chili vaut le détour, en plus des différents plats en sauce ou du côté « cantine », tout de même très populaire auprès des jeunes et moins jeunes… après tout, un brûle beaucoup de calories en ski!

Le Massif de Charlevoix
Cette station aussi réputée pour son paysage que pour son dénivelé mérite également l’attention qu’on porte à son menu. L’équipe chevronnée du chef Guy Bessone prépare des plats pouvant satisfaire tous les palais, choisissant soigneusement des aliments du terroir charlevoisien. Filets de poisson, viandes mijotées, gratin dauphinois, légumes de saison, pâtes et bien d’autres plats (dont au moins un végétarien) sont offerts en menu du jour au chalet du sommet à partir de 14,00$ (taxes en sus).

Vallée du Parc
Tant du côté du resto bar 360 que de la cafétéria, les menus sont alléchants et variés. Un menu du jour est disponible pour moins de 13,00$ taxes incluses, en plus de sandwiches, pizzas ou paninis. Pour une assiette plus gourmet, les bonnes fourchettes pencheront pour les côtes levées du resto bar, ou encore pour un savoureux burger ou une salade-repas. On a aussi un faible pour le classique steak frites… accompagné d’une bière de la micro-brasserie Le Trou du Diable!

Val Saint-Côme
Si vous demandez conseil aux habitués de la place, on vous recommandera assurément le rôti de porc s’il figure au menu du jour! Pour environ 10,00$ (taxes en sus), vous aurez une soupe, une petite salade, l’assiette principale et un dessert ainsi qu’un breuvage. Si vous préférez l’ambiance du resto-bar Vazy-Mollo, le burger du Pacifique vaut le détour: environ 11,00$ (taxes en sus), incluant salade jardinière! Et comme on est au bar… profitez-en pour savourer une bière Val Saint-Côme, brassée par l’Alchimiste!

Choisir un plat dans une des stations ci-haut nommées, c’est gagnant sur toute la ligne: vous aurez économisé du temps à la maison, vous aurez mangé quelque chose préparé avec soin, pour-vous-mais-pas-par-vous (ça, les préposés aux fournaux domestiques et responsables du lunch quotidien apprécient!) en plus d’encourager une station qui a sa clientèle à coeur. Si vous avez encore envie d’apporter votre lunch après toutes ces descriptions, on ne peut plus rien pour vous!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Geneviève Larivière
Diplômée en communications et en géographie (Université Laval), Geneviève est avant tout photographe. Sa facilité pour la rédaction de textes l'a menée directement au photojournalisme. Sur les pistes de ski, elle conjugue ses passions pour la photo et les sports de glisse, toujours en quête du cliché du jour.