VOS SPORTS:
Publication partenaire

À l’essai: des skis performants pour un skieur pointilleux

24 mars 2018 | Revue, par Jacques Poulin
Photos Christophe Deschamps

Lors d’une journée d’essais organisée par Oberson le 10 mars 2017 au versant Avila du Sommet Saint-Sauveur, quelques chroniqueurs de ZoneSki ont eu l’occasion d’enfiler des virages au volant de skis et planches de la saison 2018-2019. Leur mandat était simple: essayer des skis ou planches à neige qu’ils auront choisi selon leurs besoins, et définir un palmarès personnel qui correspond à leur expérience lors des essais! Le compte-rendu relate les essais des skis de piste pour hommes ou unisexe sélectionnés par Jacques Poulin. Pour accéder à tous les comptes-rendus, visitez la page des Bancs d’essai ZoneSki!

Fiche du skieur-testeur: Jacques Poulin, 70 ans

Skieur depuis 50 ans
Ski de la saison 2017-2018
Atomic Redster XTI 176cm
Profil de skieur Niveau Intermédiaire-avancé
Calme et stratégique à chaque descente
Conditions de prédilection
Pistes damées, avec ou sans neige fraiche
Piste préférée au Québec
Les belles damées de Tremblant
Taille / Poids: 1,80m (6'0") / 95kg (210 lbs)

Ce que je cherche en ski: matériel et préférences

Je recherche des skis qui me permettent de skier au meilleur de mes capacités, dans les diverses conditions que l’on peut rencontrer sur les pistes damées. Il faut que je les trouve faciles à skier, et qu’en tout temps, j’aie une confiance totale dans mes skis.

Ma journée d’essai: le déroulement

Essayer des skis de 2018-2019 n’a pas été aussi facile à faire qu’on peut le penser. Il y a plusieurs compagnies qui fabriquent des skis, et chaque compagnie offre de nombreux modèles qui ont chacun leurs forces et leurs faiblesses. Il est difficile de se préparer pour la démo, car il y a actuellement sur Internet très peu d’information de disponible sur les skis de l’an prochain. C’est donc loin d’être évident de toujours essayer des skis qui ont les caractéristiques que l’on recherche. De plus, chaque modèle est offert en plusieurs longueurs, mais seulement une ou deux longueurs sont disponibles pour faire les essais. Plusieurs skieurs ne réalisent pas tout le changement que peut faire sur le comportement d’un ski, une différence de longueur de 5-7 centimètres. Certains skieurs aiment les skis plus courts, et d’autres aiment les skis plus longs. Un skieur peut trouver un ski bon, mais il le trouverait possiblement très bon si le ski avait la longueur idéale pour lui.

Une autre difficulté, c’est le fait que l’on doit essayer des skis dans des conditions de neige qui ne sont pas nécessairement idéales pour ces skis. Le matin au Versant Avila, les pistes étaient en condition hivernale, mais assez rapidement, il y a eu de la neige granuleuse sur les pistes. La visibilité était par moment très bonne avec du soleil, et par moment un peu moins bonne à cause du couvert nuageux. Je voulais essayer des skis de piste ayant au maximum 80 mm au patin, et certains skis de piste sont à leur meilleur avec des conditions hivernales. Comme je faisais deux descentes par skis que j’essayais, j’ai décidé de choisir deux pistes un peu moins populaires, soit La Paradeuse, une piste profilée, et la Pronto, assez large et avec un bon angle. Même avec un bon nombre de skis de démo, je ne trouvais pas toujours facilement des skis du genre et surtout de la longueur que je voulais essayer. Dans les démos, les skis disponibles sont souvent plus courts que plus longs.

Les skis au banc d’essai: je les ai testés!

Atomic Redster S9
Longueur testée: 165cm
Niveau: Expert
Rayon: 12,7m
Ligne de cote: 118-68-104
Atomic Vantage X80 CTI
Longueur testée: 180cm
Niveau: Expert
Rayon: 16m
Ligne de cote: 127-80-111,5
Salomon S Max 12
Longueur testée: 165cm
Niveau: Expert
Rayon: 15m
Ligne de cote: 121-72-106
Völkl Deacon 74
Longueur testée: 168cm
Niveau: Expert
Rayon: 15m
Ligne de cote: 125-74-104

En conclusion: mon palmarès personnel!

En troisième position: Salomon S Max 12. J’ai skié les skis de 165 cm, avec des dimensions de 121-72-106, et un rayon de 15 mètres. Mes recherches subséquentes sur Internet m’ont indiqué que les dimensions de ces skis ne sont pas les mêmes que pour 2018, et donc que Salomon a apporté pour 2019 des changements à ce modèle de skis. Mais ce que j’ai surtout appris, c’est que ces skis sont aussi disponibles non seulement dans une longueur de 170 cm, mais aussi de 175 cm. Pour ce genre de skis, 165 cm était nettement trop court pour moi. Je sais maintenant pourquoi d’un côté, j’aimais le comportement des skis, la facilité à les skier, et la fiabilité des skis, mais de l’autre, il y avait pour moi quelque chose qui n’était pas correcte. Pour vraiment connaître ces skis, il faudrait que je les skie avec une longueur de 170 cm et probablement de 175 cm.

À la base, ces skis ont les caractéristiques que je recherche, soit d’être prévisibles, fiables, et faciles à skier même si la surface de la piste devient durcie. C’est important pour moi que les carres soient performants, mais pas au point que j’aie de la difficulté à les faire décrocher au besoin. Lorsque l’on skie sur le bord de la piste, on veut être en confiance et ne pas craindre de se retrouver dans le bois à cause des carres qui accrochent. J’étais toujours en contrôle, même si à cause de la faible longueur, je n’éprouvais pas la stabilité que je recherchais. Mais je sais maintenant que ce n’était pas nécessairement la faute des skis, mais très possiblement à cause de leur longueur trop courte pour moi.

Je considère que ces skis ont été conçus pour skier un style de ski se situant entre les deux autres skis que j’ai aimés. Les trois sont des skis de piste, mais qui plairont soit à un groupe de skieurs, soit à un autre, selon le genre de ski que ces skieurs aiment faire.

En deuxième position: Atomic Redster S9 + X 12 TL. J’ai skié les skis de 165 cm, les longueurs disponibles étant de 153, 159, 165 et 171 cm. Les dimensions des skis de 165 cm sont de 118-68-104 avec un rayon de 12.7 mètres. Au départ, je dois dire que j’aurais aimé que la longueur de 171 cm soit disponible. C’est la longueur à laquelle je skie depuis très longtemps ce type de ski. La différence de longueur entre ces 2 skis fait que le ski plus court va réagir plus rapidement, mais au prix d’avoir un peu moins de marge de manœuvre et un peu moins de stabilité. Je considère aussi que des skis plus courts sont à long terme plus demandant pour les genoux. 

J’ai rapidement constaté que les Atomic Redster S9 sont des skis de piste pour ceux qui recherchent des skis avec un court rayon, mais aussi des skis pouvant être skiés toute une journée. Ce sont des skis extrêmement performants pour beaucoup de skieurs, mais ce ne sont pas des skis qui ont été fabriqués pour un coureur qui aime skier de façon très agressive.

Avec 68 mm au patin, il ne faut pas se surprendre si ces skis sont à leur meilleur sur des pistes avec des conditions hivernales. Si les skis sont très bons en courts rayons, il ne faut pas avoir peur de faire aussi de longs rayons. Les carres permettent un très bon contrôle, mais pas au prix de prendre le contrôle et de me mettre sur la défensive. Si en essayant des skis, je deviens sur la défensive, je sais immédiatement que ces skis ne sont pas pour moi.

J’ai essayé ces skis avec une longueur plus courte que ce que je préfère, et dans des conditions pas complètement hivernales, car avec un peu de granuleux. Je soupçonne que si j’avais essayé ces skis dans de vraies conditions d’hiver et avec la longueur que j’aime, j’aurais possiblement choisi ces skis comme mes skis gagnants. Il faut cependant bien comprendre que les Atomic Redster S9 et mes skis coup de cœur ne sont pas vraiment en compétition l’un contre l’autre. Les 2 sont des skis principalement pour les pistes damées, mais pas dans exactement les mêmes conditions ou pour le même style de ski.

Mon coup de cœur: Le Atomic Vantage X 80. J’ai eu la chance de skier les skis de 180 cm, soit la longueur maximum qui est disponible pour ce modèle de skis. Les longueurs disponibles sont 159, 166, 173 et 180 cm. Les dimensions des skis de 180 cm sont de 127-80-111.5 avec un rayon de 16 mètres. Je ne connaissais pas la série Vantage d’Atomic, les skis étant disponibles pour plusieurs largeurs au patin. À une telle longueur, il n’est pas surprenant que les skis étaient extrêmement stables. Ce qui peut être surprenant, c’est qu’ils sont extrêmement faciles à skier et qu’ils réagissent rapidement. Les skis sont très performants en longs virages, et malgré le 16 mètres de rayon, il n’est pas difficile de faire de courts rayons. Les skis ont une certaine rigidité, mais ils restent versatiles, ce que je recherche dans des skis.

Cela serait cependant une erreur de penser que ces skis sont pour tous les skieurs. Il faut les skier avec une certaine puissance, les skis ne vont pas se skier tout seul. La demande en énergie n’est quand même pas si grande que je ne pourrais pas les skier toute la journée. C’est plus une question du type de skieurs que nous sommes, des skieurs majoritairement actifs ou majoritairement moins actifs.

Quand j’ai skié ces skis, il y avait un peu de granuleux sur les pistes et quelques endroits plus lisses. Grâce aux 80 mm au patin et aux carres qui tenaient très bien, le comportement des skis était prévisible et je pouvais skier en toute confiance. Les skis pardonnaient et j’ai toujours eu l’impression d’être en contrôle, et jamais sous le contrôle des skis.

Ces skis sont certainement à leur meilleur sur des pistes damées en condition hiver, dans un peu de poudreuse ou de neige granuleuse de printemps. Pour de la poudreuse profonde, il y a des skis plus appropriés pour une telle condition. Il y a une grande probabilité que je vais acheter ces skis l’hiver prochain.

ZoneSki tient à remercier Oberson pour l’accueil lors de la journée d’essais VIP!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jacques Poulin
Skieur depuis plus de 50 ans, il a toujours aimé découvrir de nouvelles stations, ayant skié dans plus de 100 stations au Québec, dans l’Ouest canadien et en Nouvelle-Angleterre. Aujourd’hui, il préfère descendre en ligne de pente les pistes damées, mais il ne dira pas non à un peu de poudreuse!