VOS SPORTS:
Publication partenaire

À l’essai: des skis tout-terrain pour la skieuse en quête de fluidité

23 août 2018 | Revue, par Sarah-Anne Vidal
Photos Christophe Deschamps

Lors d’une journée d’essais organisée par Oberson le 10 mars 2017 au versant Avila du Sommet Saint-Sauveur, quelques chroniqueurs de ZoneSki ont eu l’occasion d’enfiler des virages au volant de skis et planches de la saison 2018-2019. Leur mandat était simple: essayer des skis ou planches à neige qu’ils auront choisi selon leurs besoins, et définir un palmarès personnel qui correspond à leur expérience lors des essais! Le compte-rendu relate les essais des skis tout-terrain pour femme ou unisexe sélectionnés par Sarah-Anne Vidal. Pour accéder à tous les comptes-rendus, visitez la page des Bancs d’essai ZoneSki!

Fiche du skieur-testeur: Sarah-Anne Vidal, 32 ans

Skieur depuis 20 ans
Ski de la saison 2017-2018
Rossignol Sky7 HD 172cm
Profil de skieur Niveau intermédiaire
Prudente et analytique
Conditions de prédilection
Poudreuse et sous-bois, neige fraiche en piste
Piste préférée au Québec
La Bipolaire, Massif du Sud
Taille / Poids: 1,78m (5'10") / 84kg (185lbs)

Ce que je cherche en ski: matériel et préférences

J’aime un ski avec des matériaux assez flexibles étant donné que je ne suis pas une skieuse agressive. J’aime qu’ils répondent bien, sans que j’aie à fournir un effort considérable pour chaque virage. Je me tiens loin des skis de piste purs; ce n’est pas mon type de ski. Aussi, je recherche un ski polyvalent, qui me permettra de skier autant en sous-bois qu’en piste dans une même journée, sans retourner à la voiture pour changer d’équipement. Mon choix s’arrête la plupart du temps sur un ski avec une largeur au patin autour de 95mm et pour le moment, je n’ai possédé que des modèles de ski pour homme puisque le cosmétique rose bonbon des équipements pour femme m’attire très peu. Est-ce que cette année fera exception?

Ma journée d’essai: le déroulement

Cette année, j’ai testé des skis tout-terrain pour femme et pour chaque paire, j’ai essayé le tout dans La Laurentide, piste profilée intéressante pour essayer l’équipement à différentes vitesses et dans une variété d’inclinaisons de terrain, ainsi que dans la Côte 67, pour un peu plus de vitesse. Je ne me suis pas aventurée dans les terrains plus plats afin de respecter le niveau des skis essayés; tous des intermédiaires. Les sous-bois se faisant rares à Avila, j’ai opté pour les bords de pistes, plus enneigés, afin de mieux sentir la réponse des planches dans plus de neige.

Les skis au banc d’essai: je les ai testés!

Blizzard Sheeva 9
Longueur testée: 164cm
Niveau: Intermédiaire-avancé
Rayon: 14m
Ligne de cote: 124-92-114
Elan Interra
Longueur testée: 164cm
Niveau: Intermédiaire-avancé
Rayon: 14,6m
Ligne de cote: 131-84-112
Head Total Joy Longueur testée: 158cm
Niveau: Intermédiaire-avancé
Rayon: 12,7m
Ligne de cote: 132-85-112
Rossignol Experience 88 TI W
Longueur testée: 166cm
Niveau: Intermédiaire-avancé
Rayon: 14m
Ligne de cote: 127-88-117

En conclusion: mon palmarès personnel!

En 3e position: Rossignol Experience 88 TI W. Ce classique du ski All Mountain est toujours une valeur sure. Cette année, je l’ai trouvé un peu lourd et j’ai eu la sensation qu’il faut l’appuyer bien au sol pour ne pas qu’il décroche ou rebondisse. Est-ce les autres fabricants qui ont allégés leurs équipements? À basse vitesse, ses petits défauts se font plus sentir que lorsqu’on accélère un peu. Ce ski est polyvalent, mais sur les pistes damées, je le trouve moins joueur et plus difficile à contrôler. Je crois que c’est un ski mieux adapté lorsque le tapis neigeux est un peu plus épais. D’ailleurs, je l’ai apprécié davantage dans les côtés de pistes plus enneigés. Les virages à longs ou courts rayons s’enchaînent assez bien, avec fluidité, tant que le skieur reste en position bien basse. J’ai apprécié son cosmétique; des skis de femme bleus, c’est plutôt rare.

En 2e position: Blizzard Sheeva 9. La série Sheeva de Blizzard se passe de présentation. Le Sheeva 9 est un nouveau modèle dans la famille et il m’a franchement étonné. Avec ses 92mm au patin, on peut penser qu’il se situe plus dans la famille Freeride que dans la famille All Mountain. À basse vitesse, le ski est un peu moins stable, mais tout son caractère refait surface lorsqu’on prend un peu de vitesse. Ce ski est alors très stable et mord bien à la neige, qu’elle soit damée ou plus abondante. J’ai particulièrement aimé la fluidité des virages et je crois que dans la poudreuse, il doit flotter adéquatement. Les virages à courts rayons sont un peu plus ardus, mais on lui pardonne puisqu’il fait le reste à merveille. Son cosmétique zen et féminin ne tombe pas pour autant dans les clichés au niveau des couleurs. J’achèterais ce ski pour moi puisqu’il est très polyvalent et relativement léger. 

Mon coup de coeur: Elan Interra. Elan n’est pas une marque que je connais particulièrement bien. Lorsqu’on m’a suggéré d’essayer ces skis aux larges spatules de couleur orange fluo, j’ai été hésitante. Du point de vue esthétique, ils sont singuliers, mais accrochent quand même l’œil de par leur couleur. C’est des skis qui sont ni trop lourds pour rendre les virages fastidieux, surtout lorsque la neige s’alourdit, ni trop légers. Il est à noter qu’il y a un ski gauche et un ski droit dans cet ensemble. Dès les premiers virages à moyenne vitesse, je sens tout de suite que le ski travaille bien tout seul. L’effort à fournir pour tourner est minime et la poussée en fin de virage vers le prochain rend les transitions fluides et faciles. J’ai été très étonnée par ce produit puisqu’il est aussi agréable à skier à basse-moyenne vitesse qu’à plus haute vitesse, sur le damé durci que dans les côtés de pistes plus mous. Je me suis sentie stable tout au long des essais. Ce ski très polyvalent qui correspond exactement à ce que j’attends d’un ski All Mountain sera assurément dans ma collection l’an prochain puisqu’il est extrêmement polyvalent et que j’ai apprécié sa fluidité.

ZoneSki tient à remercier Oberson pour l’accueil lors de la journée d’essais VIP!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Sarah-Anne Vidal
Avec des débuts heureux sur la petite montagne du coin, Sarah-Anne a toujours préféré la nature à la ville. Adepte de plein air de tout genre, de course à pied et de vélo, le ski est un élément central de ses hivers. Active, elle pratique le sport pour le plaisir avant la compétition; l'air pur et les grands espaces étant source de réconfort. Diplômée en art et lettres, elle sait très bien transmettre ses impressions. Suivez son parcours hivernal dans la sérénité.