VOS SPORTS:
Publication partenaire

Belle Neige, Ma Première Fois, Mission accomplie! – 27 Janvier 2019

En collaboration avec l’Association des Stations de Ski du Québec, Ski Canada, Belle Neige et Zone.Ski… Il y a de ça à peine une semaine, j’ai arnaqué mon amie Nancy qui planifiait une journée de magasinage de robe de bal avec sa fille. Avec toute la crédibilité du monde et un sourire dans la voix, je lui ai dis que TOUS les magasins où ils vendent des robes étaient fermés, elle m’a cru bien sûr 🙂 et que le 27 janvier serait LA journée idéale pour redécouvrir un  sport magnifique, soit le ski alpin. Je considère sincèrement qu’après 31 ans sans en avoir fait, c’est une nouvelle première fois et que Belle Neige est une destination de choix pour apprendre. Pour être honnête avec vous, la convaincre de me suivre n’a pas été trop difficile même si elle appréhendait de passer son temps à descendre les pentes sur le popotin sans ses skis en m’envoyant un drôle de vidéo à ce sujet.

 

Nancy, une belle femme de 45 ans en pleine forme. Solide athlète qui adore courir, soit pour le plaisir ou par accomplissement personnel. Elle court des demi-marathons et se garde aussi en forme grâce au Crossfit et entrainement fonctionnel depuis quelques années. C’est d’ailleurs l’endroit où j’ai eu la chance de la rencontrer et la connaitre en 2017. Étant sa chroniqueuse préférée chez ZoneSki, elle lit mes chroniques et m’avait mentionné qu’elle aimerait rembarquer sur des skis un moment donné… Ah oui … bien certainement ma p’tite Madame! Ma Première Fois ne pouvait pas mieux tomber pour elle. Dès mon arrivée chez elle ce matin, plein sourire, elle m’attendait et avait trop hâte d’arriver et être sur les pistes, surtout avec la neige qui tombait … C’était pour être FANTASTIQUE!

Un trajet amusant avec tout plein de ‘youpi’ et de ‘j’ai hâte d’arriver’. Nous voilà enfin à Belle Neige. Une station que j’aime bien pour la diversité de ses pistes et les conditions toujours agréables. Inutile de vous dire que ce sont les raisons de mon choix aujourd’hui. Je savais qu’on allait passer un très bon moment. Nous étions les premières à l’enregistrement et à la location. 8:45 am… On nous envoie Camille pour prendre en charge de réapprendre à Nansss ( eh oui c’est son surnom pour les intimes 🙂 ) comment se tenir debout sur ses skis et les apprivoiser. Camille est une très gentille monitrice de 26 ans avec mille et une compétences, superviseure à l’école de ski pour les Bouts d’Choux. Nancy est chanceuse. C’est parti pour une première descente au tapis magique.

Ni un ni deux, après une seule descente dans la pente école, on constate rapidement que le ski pour Nancy est comme le veut le bon vieux dicton ‘ C’est comme le bicycle, ça ne se perd pas’. Nous voilà donc en direction de la remontée quadruple et suivant les bons conseils de Camille pour embarquer une première fois, aucun incident à noter. Première vraie descente, La Gentille, un choix judicieux de la part de Camille. Les conditions sont assez exceptionnelles. La neige ne cesse de tomber ce qui laisse un tapis de glisse des plus agréable mais un peu plus ardu pour une nouvelle adepte. On est en chasse neige et apprentissage de transfert de poids… Tout se passe très bien.

Par la suite, Camille nous emmène dans la Pierre Verot. Une piste de niveau intermédiaire, un peu plus abrupte que La Gentille, mais parfaitement adaptée au calibre de Nancy. Son aimable monitrice lui explique qu’elles vont à présent faire des ‘S’ et rapprocher les skis ensembles un peu plus et lui demande de suivre ses traces… Hum … Excusez- moi l’expression, mais … exécution les deux doigts dans le nez! Elle se débrouille à merveille. La joie de Nancy se fait entendre lors des descentes et dans les conversations lors des remontées. On continue de skier. Passe ensuite la Benoit Dufresne en soulevant un ski après l’autre lors des virages pour retourner dans chaque piste essayée lors de la leçon et mettre en pratique ce qui a été appris. Une note de 100% pour Nancy. Un GROS Merci Camille!

Allez, on y va sans monitrice maintenant! Nancy est prête à s’aventurer. Gentille, Pierre Verot, Benoit Dufresne, des pistes connues là là … Sans aucun problème. On a une bonne élève qui met en application ce qu’elle vient d’apprendre. Superbe! Dans un tout autre ordre d’idée … L’être humain se sent interpellé souvent lorsqu’un autre être humain porte le même nom… La voici, Madame, qui se sent en confiance de descendre la piste Nancy Green… Ben oui Nancy ! Moi d’expliquer que c’est une piste difficile… Telle une enfant … JE SUIS CAPABLE … Parfait Nansss, c’est toi qui sais … ( mais moi je sais plus que toi 🙂 ) et  à vous de juger avec cette photo qui en dit long… De retour sur ses deux skis, on descend un peu plus lentement. Un petit défi de plus dans les jambes de notre nouvelle adepte. Nous avons terminé notre journée dans l’incontournable Sentier des Toutous, la piste par excellence pour les petits et grands enfants. Piste dans laquelle on peut retrouver maintenant plus de 1200 peluches de toutes sortes, création de M. Paul Pinsonneault dont le Sentier des Toutous était la fierté.

Le Sentier des Toutous a été refait cette année en la mémoire de M. Pinsonneault, un patrouilleur retraité de 81 ans qui a donné plus de 40 années de loyaux services à la station de ski Belle Neige . Il est malheureusement est décédé l’été dernier. J’ai eu le privilège de le rencontrer et discuter avec lui à chacune de mes visites à Belle Neige au cours des dernières années. J’ai bien sûr écrit quelques lignes en son hommage dans mes chroniques précédentes. Un GRAND homme, un homme d’exception. Merci Paul.

Y’a pas à dire … Mission accomplie. Nancy est vraiment contente de sa journée à Belle Neige. Elle ne pensait jamais renouer les liens avec le ski. Elle remercie chaudement Belle Neige, Ski Canada, Zone.Ski, Maneige et son amie la chroniqueuse qui lui ont offert cette belle opportunité de redécouvrir les joies de l’hiver, dévaler les pentes à nouveau et ‘tripper’ comme elle l’a si bien répété à plusieurs reprises aujourd’hui!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Marie-France Dion
Le Mont Sutton fut son premier coup de foudre le jour de la St-Valentin 1988. Elle a compris ce qu’était le chasse-neige cette journée là! Depuis, l'hiver a pris tout son sens, comptant même les jours suivant la fin des courses d’obstacles pour qu'enfin la saison de ski commence. Patrouilleur recrue 2014 déjà retraitée, elle préfère skier pour le plaisir et en profite au maximum.