VOS SPORTS:
Publication partenaire

Belle-Neige – samedi 16 février

Avec 70 cm et plus de neige reçue cette semaine, il y avait de la « Belle-Neige » aujourd’hui!

Belle-Neige est situé à Val-Morin dans un secteur où la neige a tendance à tomber davantage. Une expression bien connue des skieurs des basses Laurentides, « la snowbelt » qui se traduit en français par : zone enneigée. Les montagnes ont beau être moins grosses, la quantité de neige y est très présente.

Aujourd’hui, c’est le début en ski pour Émile, et pour moi, un beau retour sur mes skis (planchiste depuis 1991). Belle-Neige fut mon choix numéro 1 pour la journée, car en 1978, Belle-Neige fut la montagne de mes débuts à ski.

Les conditions sont parfaites pour skier, en ce moment l’hiver bat sont plein. La montagne est enneigée à souhait. La majorité des pistes sont damées, et avec les 70cm de neige fraîchement tombée, c’est le bonheur. Plusieurs autres pistes ne sont pas damées ce weekend d’après tempête, ce qui laisse beaucoup de plaisir pour faire encore des premières traces, dans les sous-bois et sur quelques bords de pistes. Il y a un beau choix de descentes, que ce soit pour des débutants ou des experts. Dans les pistes très difficiles et extrêmes de beaux pitchs s’offrent à nous. Il y a des pistes de bosses bien serrées avec des sauts et une plus pentue pour les pratiques de slalom en équipes.

Vous voulez vous mettre un défi ? Pour les plus aventureux, il y a la piste « bordercross » et celle du parc à neige avec ses nouveaux modules dont Belle-Neige a fait l’acquisition cette année, puis la fin du parc a neige avec ses sauts dignes du « big air « olympique. Cette année il y a également eu la rénovation complète du sentier des toutous; plus de 2000 toutous vous attendent pour émerveiller petits et grands dans un décor de sapins enneigés.

Vous pourrez au même moment apercevoir la forêt du petit poucet, conte bien connu dans ce coin de pays. Vu que j’étais en ski aujourd’hui et avec Émile à ses débuts, nous sommes restés dans les pistes vertes. J’ai voulu aller voir seule les pistes noires, je me suis dit : en planche rien ne m’arrête… et bien en ski, ce n’était pas la même chose!

Je me suis informée pour un cours de ski avec un moniteur, question de retrouver mes bases et la technique. Le jeune homme à la réception m’a expliqué que l’on peut appeler 48 h à l’avance pour réserver un cours. Les jours de semaine, les cours privés se donnent plutôt en après- midi car le matin les moniteurs sont dédiés aux groupes scolaires.

la plus jeune des planchiste 🙂

Une autre rénovation de cette année : le refuge au sommet, avec service repas ou simplement pour prendre un chocolat chaud ou un latte autour du nouveau foyer pour bien se réchauffer. Ce ne fut pas nécessaire aujourd’hui grâce à ce beau soleil; il y avait d’ailleurs un beau feu extérieur en bas à côté du chalet principal.

Émile en ski

Belle-Neige était vague dans mes souvenirs d’enfant. On peut dire que j’ai  pu avoir un bel échantillon aujourd’hui en refaisant mes premiers pas à ski. J’y retourne donc mercredi en planche pour mieux la savourer et dévaler toutes les pistes de cette montagne. Et vous, quelle a été la montagne de vos débuts ?

 

Saviez-vous que : Belle-Neige a vu le jour en 1963. Les grandes lettres BELLE-NEIGE, tout comme le robinet de Piedmont font partie du patrimoine laurentien et j’apprécie les voir encore aujourd’hui. Elles sont évocatrices de plein de souvenirs et la station, avec son personnel extrêmement sympathique, a conservé sa belle personnalité.

Photo de couverture: il s’agit d’une seule grande famille qui, chaque année, loue un chalet dans les Laurentides et vient skier à Belle-Neige.

Bonne glisse

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Chantal Valade
Chantal a habité au pied de plusieurs monts de ski pour pouvoir profiter de la moindre couche de neige fraîchement tombée. Son snowboard ne quitte pas son auto depuis! Elle se précipite dans la moindre tempête et adore partager son enthousiasme avec d'autres amoureux des sports de glisse.