VOS SPORTS:
Publication partenaire

Billets de ski de Junior: des idées pour les parents!

30 novembre 2015 | Chronique, par Geneviève Larivière
Photo Christophe Deschamps

Les premières années en ski d’un enfant sont souvent plutôt coûteuses en temps, en énergie, et en argent, malgré toutes les solutions de location, achat-rachat ou bazars qui existent… mais ce n’est que pour l’équipement! Heureusement, dans la majorité des stations de ski au Québec (et en Nouvelle-Angleterre), les enfants de moins de 6 ans skient gratuitement. Ce qui n’est pas un « luxe » quand on considère qu’à cet âge, après une heure de ski, l’enfant est bien souvent trop fatigué ou a carrément envie de passer à autre chose… et le service de garderie lui, est payant. Mais qu’arrive-t-il au prix du billet lorsque l’enfant vieillit? Il grimpe, évidemment! Quelles solutions peut-on envisager pour économiser un peu? Voyons de plus près les options qui s’offrent aux parents de jeunes skieurs.

Le billet journalier

Généralement, au Québec, on parle d’environ 30$ (sauf dans les plus grandes stations) pour une journée de ski pour un enfant âgé entre 6 et 12 ans. Pour les plus jeunes, l’idée de prendre un billet valide pour la demi-journée, ou un bloc de 4 heures peut-être avantageux, selon la différence de tarif. Le coût de l’achat de ces billets peut parfois être amoindri de quelques pour-cents avec l’utilisation d’une carte CAA ou d’un autre programme de rabais. Renseignez-vous sur les sites internet des différentes stations, et scrutez votre porte-feuille à la loupe: il contient peut-être une solution pour vous faire économiser un peu à la billetterie! Songez aussi à surveiller la vente des billets en « carnet »: si vous avez l’intention de visiter la même station à quelques reprises dans la saison, ce type de produit peut s’avérer avantageux pour vous.

L’abonnement de saison

Plusieurs parents sont frileux lorsque vient le moment d’évaluer cette option. Le calcul qu’ils font est simple: le coût de l’abonnement de saison, divisé par le coût du billet journalier, égale le nombre de jours où l’enfant devra absolument aller skier pour rentabiliser au minimum son billet! Oui, mais… J’ajoute cependant trois facteurs qui, à mon humble avis, devraient jouer dans le calcul: d’abord, les « petites vites »: un avant-midi, un après-midi, une soirée… c’est à votre portée avec un abonnement de saison, sans le regret de n’avoir pas passé assez de temps en piste! Ensuite, le temps que vous économiserez à chaque visite: plus besoin de faire le détour par la billetterie, on peut aller se stationner ailleurs, on peut partir directement de la voiture pour aller sur les pistes… Pour certains, c’est un bon avantage. Puis enfin, la possibilité d’utiliser cet abonnement dans d’autres stations pour obtenir des rabais au billet journalier! Certaines stations offrent jusqu’à 50% sur le prix du billet, sur présentation d’un abonnement d’une autre station. Pas mal, pour découvrir d’autres montagnes!

Le Passeport des Neiges

C’est un outil que peu de parents connaissent et qui s’adresse à un public d’un âge très précis: les enfants en 4e et 5e année primaire. C’est une occasion en or de faire découvrir plusieurs stations de ski à vos enfants! Ce Passeport, créé par le Conseil Canadien du Ski en 1997, donne accès à toutes les stations de ski du pays. Le coût? 30$. Même si vous ne visitez que deux stations, il sera rentabilisé! La plupart du temps, en octobre-novembre, les écoles (ou les professeurs habitués) font la demande de formulaires et distribuent le tout aux élèves des niveaux appropriés; si votre enfant n’a rien rapporté, faites la demande directement en ligne! Le Passeport est valide pour une durée de deux ans. Si vous inscrivez votre enfant en 4e année, vous pourrez prolonger le plaisir jusqu’à la fin de la saison suivante! Chaque station participant à ce programme offre jusqu’à trois billets. Faites un peu le calcul du nombre de stations de ski au Canada, multiplié par trois… vous n’aurez pas assez de vacances pour en profiter avec vos enfants! Attention, certaines stations exigent qu’un parent accompagne son enfant en ski. Vérifiez la liste des stations participantes, ainsi que les règlements et les procédures, directement sur le site de Ski Canada.

En Nouvelle-Angleterre

Les stations de nos voisins du sud ont généralement des programmes calqués sur les nôtres (ou est-ce l’inverse?), et la bonne nouvelle, c’est que les « Passeports » similaires à celui du Canada sont aussi accessibles aux jeunes canadiens: le New Hampshire, le Vermont et l’état de New York accueillent les jeunes skieurs avec différents programmes. Vous vous demandez si ça vaut le coup de prendre le temps de compléter les formulaires et procédures? Le Passeport du New Hampshire est identique à celui de Ski Canada (pour 4e et 5e année primaire) et coûte 35$ US. Prix d’un billet journalier junior à Sunday River: 60$ US. Le Passeport du Vermont permet aux jeunes de 5e année de skier partout dans l’état pour 11$ US. Prix d’un billet junior à Jay Peak: 69$ (parfois accepté en $CAN). Quant à I Ski NY, le Passeport est valide un an plus tôt que le nôtre, pour les enfants en 3e et 4e année primaire, et coûte 26$ US. Prix d’un billet junior à Whiteface: 59$ US. Ce que vous devez fournir est généralement le premier bulletin (report card), qui affiche le nom, l’âge et le niveau scolaire de votre enfant. Les trois associations de ski des états ci-haut nommés permettent de régler le tout avec des demandes en ligne. Si vous avez prévu une fin de semaine ou deux aux États-Unis cet hiver et que vos enfants ont l’âge, ne perdez pas une seconde et profitez de ces occasions!

Vous connaissez d’autres programmes du genre? N’hésitez pas à les décrire dans les commentaires de cet article! Les incitatifs sont relativement nombreux pour faire sortir les jeunes skieurs et les familles en ski. La relève est au coeur des préoccupations des gestionnaires de station de ski et différents moyens pour intéresser ou accrocher cette jeune clientèle -ainsi que les parents- sont mis en oeuvre pour y parvenir, en station ou ailleurs. C’est parfois au verso d’une facture des restaurants St-Hubert, en coupon près de la caisse d’un magasin Sports Experts… Consultez également l’article « Dix bon plans pour skier pas cher cet hiver », qui contient des idées pour tous les groupes d’âge. Ouvrez l’oeil et vous en aurez plus pour votre argent!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Geneviève Larivière
Diplômée en communications et en géographie (Université Laval), Geneviève est avant tout photographe. Sa facilité pour la rédaction de textes l'a menée directement au photojournalisme. Sur les pistes de ski, elle conjugue ses passions pour la photo et les sports de glisse, toujours en quête du cliché du jour.