VOS SPORTS:
Publication partenaire

Bleu électrique – Le Massif 25 mars 2017

Un ciel bleu parfait ! On en a profité pour faire un tour d’hélicoptère et voir la montagne de haut à 200 km/h !

On pouvait même apercevoir le Mont Ste-Anne au loin !

Mais, il n’y avait que le ciel bleu d’électrique au Massif en cet après-midi…
Vers midi 45-13h, la station de Charlevoix a subi une panne électrique : un transformateur sur la 138 a sauté… Les trois remonte-pentes doivent fonctionner avec le moteur diesel, lentement, mais sûrement. La Grande Pointe laisse 3 télésièges sur 4 libres de skieurs pour assurer une remontée fiable vers le sommet. Mais les skieurs s’accumulent rapidement au pied de la remontée.

Dommage pour le Massif Open, l’événement qui lance le ski de printemps au Massif…Depuis toujours ! Je vois quelques pâtes sortir de la cuisine plongée dans le noir… Et, branle-bas de combat dans le chalet du sommet : le groupe déménage ses instruments. Leur spectacle, tout comme le souper, auront lieu au chalet à la base de la montagne… Comme dans l’temps !! Les télécabines demeurent ouvertes jusqu’à 22h pour remonter les skieurs.

Mais avant la panne, on a pu profiter de conditions hivernales fermes parfaites sur les pistes du Massif. 

Les bosses de l’Archipel étaient…. vraiment dures!! On l’a descendue qu’une fois…

Vers 13h, on a senti la neige se transformer légèrement au bas de la Petite Rivière et la Cabaret commençait à ramollir et offrir des bosses « en sel ».

La Simard, incontournable pour moi, m’a permis d’apprécier l’affûtage et le cirage récents de mes REV. Un gros merci à mon conjoint !!

Au Massif, on rencontre de bizarres de skieurs : un castor, Obélix et un autre tout droit sorti des années ’90 ! C’est la course amicale du Massif Open… Un parcours pas mal plus facile que voilà quelques années…. !

Une belle journée qui se conclut au sommet, bien assis sur les bottes de foin… Au son des moteurs diesel de la Grande Pointe et des télécabines !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Dany Martel
Adepte de ski de fond pendant toute son enfance, mordue de planche à neige pendant 15 ans, Dany fait maintenant du ski alpin depuis 2010. C'est à l'hiver 2013 qu'elle s'est lancée dans le ski hors-piste. Coup de cœur total! La tranquillité de la forêt qu'elle aimait tant en ski de fond se joint à la joie de la descente du ski alpin. Photo, moto et voyages sont aussi ses autres passions.