VOS SPORTS:
Publication partenaire

Bromont 3 avril 2019

Dans le sud du Québec, nous sommes déjà en mode printemps depuis quelques jours. Pour trouver des conditions ramollies, il faut chercher différemment de notre registre habituel. Ski Bromont, étant donné sa faible altitude, et sa situation géographique était toute désignée hier pour pleinement pouvoir en profiter. La météo annonçait par contre le passage d’un front froid en après-midi et de la pluie. Qu’à cela ne tienne, cela nous laissait plusieurs heures en matinée pour pleinement en profiter. Le résultat: pari gagné, gros soleil et conditions printanières déjà à notre arrivée.

Seuls les versants du village et du Lac étaient en opération pour cette journée de ski. Le versant du Lac, vu son orientation sud-est était déjà dégelé à notre arrivée donc c’est là que nous y avons commencé notre journée.

Déjà quelques signes que le printemps est là avec les premiers endroits à découvert dans la piste Albany et Maxime en action:

La piste Washington a été ouverte un peu plus tard avec votre humble zoneskieur en action:

Le versant du village, vu son orientation nord, est resté gelé plus longtemps. Les pistes étaient plus souvent qu’autrement dégelées vers leur côté gauche, plus exposé au soleil. Le tout par contre autour de midi était ramolli. Votre humble zoneskieur dans la Coupe du Monde:

N.B. Il était même possible de tracer quelques lignes sur le côté de la coupe du monde des restants de la dernière chute de neige. Quand on cherche, on trouve :

Les conditions bien ramollies avec ce soleil radieux nous ont permis de bien carver tout le terrain skiable disponible pour notre plus grand plaisir. Fait à noter, avec le faible achalandage et le fait que la base soit bien dure, les pistes, même en après-midi ne sont pas devenues des « champs de bosses ». Ici, la Bedford:

Knowlton:

La pluie s’est pointé vers 14h15 et ce fut une douche en règle. Au sommet par contre, de gros flocons!

Les vents violents ont par contre poussé la station à fermer certaines remontées et ce fut ce qui a mis fin à notre journée après avoir bien exploité le domaine skiable disponible.

Bon ski!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Julien V Francoeur
En ski, Julien est un adepte de la doctrine « avoir le bon outil pour faire la bonne job »; il est donc l'heureux propriétaire d'une quincaillerie assez élaborée de paires de ski. Il ne sort jamais sans traîner au moins deux paires de skis, histoire de viser toujours le ski parfait pour toute condition donnée, y compris les imprévus!