VOS SPORTS:
Publication partenaire

Burke, 9 mars 2019

Quand le soleil brille, la température est clémente et la neige est abondante, on risque d’avoir une journée achalandée en ski, peu importe la station choisie. Cependant, il existe encore des trésors cachés dans l’industrie de ski où l’on peut s’évader des foules sans compromettre l’expérience de ski. Burke Mountain est un de ces trésors cachés.

Que du soleil aujourd’hui:

Situé à environ 45 minutes de la frontière, Burke se trouve dans la <<Northeast Kingdom>> du Vermont – une région peu populeuse avec un décor naturel étonnant. La montagne possède au-delà de 600 mètres de dénivelé servi par deux remontées quadruples à haute vitesse. Bien sûr, il avait du monde à Burke aujourd’hui, mais beaucoup moins comparé à d’autres stations. L’attente n’a pas dépassé 6 à 8 minutes la journée longue.

L’attente typique de la journée:

La plus grosse force de Burke est les pistes damées. Chaque piste travaillée a une bonne inclinaison; les pistes bleues ici sont comme des noires ailleurs. C’est un vrai plaisir de débuter sa journée sur le corduroy des pistes comme Big Dipper et Willoughby. On descend rapidement, et on remonte rapidement aussi!

Dipper:

Willoughby:

Warren’s Way (souvent réservé aux skieurs de course):

Burke a aussi de très beaux sous-bois, même si ce n’est pas une raison majeure que plusieurs visitent la station. Jungle, Birches, Dixiland parmi plusieurs autres sont de très beaux longs sous-bois. Vous aurez sans doute la forêt à vous même!

Dixiland:

Caveman:

Jungle:

Rerun:

 

Burke c’est une station juste assez loin pour éviter les grosses foules, mais pas trop loin pour la rendre inaccessible. Peu importe d’où vous venez, l’accès se fait majoritairement par autoroute. De plus, les billets sont vendus aux prix 2 pour 1 en argent canadien aux Québécois (lundi au vendredi)!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Dale Caluori
Chanceux d’avoir grandi au cœur des montagnes des Cantons de l’Est, Dale est encore plus chanceux de pouvoir faire carrière dans cette même région. Chaque fin de semaine, été comme hiver, que ce soit en vélo ou en ski, on peut le retrouver sur une montagne. Dale est toujours à la recherche de neige et partage ses expériences sur Zone.Ski.