VOS SPORTS:
Publication partenaire

Castle Mountain (Alberta): aucun compromis, que du plaisir!

12 septembre 2016 | Récit de voyage, par Dale Caluori
Photos D. Caluori et courtoisie Castle

Nous habitons une immense province, mais un pays encore plus gigantesque. Il neige toujours quelque part au Canada. Ironiquement, c’est souvent les saisons où il n’y a pas de neige au Québec que la neige est le plus abondante dans l’ouest. C’était exactement le cas ce mois de décembre passé. Que faire avec un congé des Fêtes sans même un flocon de neige au sol lorsqu’on est un skieur? Réponse: aller dans l’ouest canadien! Tempête après tempête, des centaines de centimètres de nouvelle neige se sont accumulés sur ces stations. À la mi-décembre 2015, la majorité des grandes stations en Alberta et en Colombie-Britannique étaient ouvertes à 100%. Alors, la décision était facile à prendre! Après un achat rapide sur Expedia pour les billets d’avion, j’ai pris la direction l’aéroport Trudeau vers Calgary.

Dans un rayon de trois heures de route autour de Calgary, il y a plusieurs stations de qualité à skier. On pense à la beauté du parc National de Banff et ses stations Sunshine Village et Lake Louise. Un peu plus loin on peut visiter les chutes et bols extrêmes de Kicking Horse ou les pistes damées à perfection de Panorama. Par contre, ce texte n’est pas pour vanter les stations que vous connaissez probablement déjà assez bien. Je veux partager avec vous un secret: Castle Mountain! Mais attention, si vous n’aimez pas les longues pistes et sous-bois raides où si vous avez besoin d’un café costaud une fois dans le chalet, Castle n’est peut-être pas pour vous!

Pour visiter Castle, il faut vraiment être convaincu. Au lieu d’emprunter la route panoramique transcanadienne ouest en sortant de l’aéroport, il faut prendre la route 2 sud. À un certain moment vous vous demanderez ‘’où sont les montagnes!?’’ en parcourant la route. Celle-ci se situe dans les Prairies et, non dans les Rocheuses. Alors, il faut être patient. Mais sachez qu’il y a une belle récompense à la fin de cette route qui peut sembler interminable!

Après environ 2 heures et demie (départ de Calgary), vous arriverez à Pincher Creek. Vous le saurez par ses nombreux moulins à vent. C’est ici que j’ai dormi pour mon séjour à Castle. Comme logement, j’ai choisi le Super 8: pour 50 $/nuit via hotels.com, j’avais la chambre, un jacuzzi et le déjeuner classique du Super 8 (céréales, pains, saucisses, oeuf… et gaufres!), que demander de plus! Plusieurs commodités sont accessibles à pied à partir de l’hôtel: épiceries, pizzeria, un Tim Hortons et un Boston Pizza. Peut-être que la comparaison n’est pas juste, mais il serait impossible de trouver un hôtel avec les services mentionnés à Banff ou Whistler pour un prix similaire… Le Super 8 est à seulement une demie-heure de Castle Mountain.

Maintenant, passons aux choses importantes – la montagne et son domaine skiable. Lors de mon séjour dans l’ouest canadien, j’ai skié Castle, Fernie, Panorama, Kicking Horse, Revelstoke et Lake Louise. Du point de vue du skieur expert, je peux affirmer sans l’ombre d’un doute que le domaine skiable de Castle est le plus extrême parmi toutes ces stations! Quand la neige est au rendez-vous (c’était le cas pour moi pendant ma visite), Castle Mountain est LA place! Les pistes sont longues et abruptes; c’est un terrain de jeu énorme, desservi seulement par deux télésièges, un triple et un double. Il y a toutes les sortes de pistes imaginables. Sous-bois, bols, chutes, etc. Le dénivelé de plus de 850 mètres est constant et abrupt. Avant ma visite à Castle, je n’ai jamais skié une station avec autant de sous-bois et de chutes avec un dénivelé si constant. Cela est encore vrai après avoir visité les stations mentionnées plus haut!

 J’ai été chanceux d’avoir la journée parfaite pour vivre l’expérience de Castle. Lors d’une de mes journées de ski, dix-neuf centimètres de nouvelle neige sont tombés dans les 24 dernières heures. Avec autant de terrain et si peu de remontées, on pouvait facilement faire des descentes dans la neige fraîche toute la journée – et ce, même pendant la période des Fêtes! Faites une descente dans la poudreuse dans la Drifter et la Showdown – vous pensez que vous rêvez! Les sous-bois Northern Exposure et North Star sont également fantastiques! Les arbres sont espacés à la perfection et la pente devient de plus en plus abrupte en descendant. C’est le bonheur total! De plus, le versant sud de la montagne contient également  le secteur des chutes. C’est irréel!

Si le domaine skiable n’est pas assez pour vous, Castle Mountain offre également du Cat Ski. J’ai été vraiment chanceux de vivre cette expérience aussi pendant mon voyage à Castle. Je suis arrivé au bon moment. C’était la journée d’ouverture du Powder Stage Coach; ce qui signifie que toute la neige qui était tombée depuis le début de saison (on se rappelle de la chute de neige record en début de saison dans l’ouest) n’avait pas encore été skiée! La neige était profonde! Le Cat Ski à Castle est un peu différent des autres opérateurs de Cat Ski de l’Ouest canadien. On demeure près de la station; on fait du ‘’sidecountry’’. Par contre, cela ne veut dire pas qu’on fait des compromis en ce qui concerne le terrain de jeu! On monte le mont Haig sur la remontée Huckleberry pour ensuite prendre le Cat. Le Cat nous amène ensuite au sommet de Haig Ridge où nous descendons un des nombreux bols, chutes ou sous-bois dans la neige poudreuse! Il y a deux Cats en opération à partir du sommet du télésiège Huckleberry donc on n’attend jamais bien longtemps pour monter et on peut aller à son propre rythme. De plus, chaque descente nous ramène à la base; c’est idéal s’il faut prendre une pause… vous devinerez que je n’en ai pas pris! Le lunch est fourni et on peut le manger dans le Cat: il n’y a pas de temps perdu! Chaque descente offre un mélange de gros bols ouverts, de chutes et de sous-bois dans le décor des rocheuses canadiennes. On ne peut pas demander mieux!

En conclusion, si vous recherchez une destination de ski abordable dans l’ouest, mais que vous ne voulez pas faire de compromis sur le terrain, essayez Castle Mountain! Pour compléter le voyage, vous pouvez aussi visiter le parc national Waterton Lakes. De plus, si vous voulez ajouter une autre destination de ski à votre séjour, n’oubliez pas que Fernie est à seulement une heure et demie de Castle Mountain. Il y a de nombreuses possibilités. Mais shhhhhh!!! Ne partagez pas ce secret avec trop de skieurs… C’est trop plaisant ne pas avoir à attendre aux remontées!

Revenir à l’article de présentation du « road trip ».

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Dale Caluori
Chanceux d’avoir grandi au cœur des montagnes des Cantons de l’Est, Dale est encore plus chanceux de pouvoir faire carrière dans cette même région. Chaque fin de semaine, été comme hiver, que ce soit en vélo ou en ski, on peut le retrouver sur une montagne. Dale est toujours à la recherche de neige et partage ses expériences sur Zone.Ski.