VOS SPORTS:
Publication partenaire

Centre de Ski Le Relais, le redécouvrir, 8 janvier 2020

Aujourd’hui, j’allais rejoindre mon père et mon frère au Centre de Ski Le Relais de Lac-Beauport. Je ne skie pas aussi souvent que j’aimerais avec eux dû à la distance qui nous sépare, mais ça m’a donné une idée pour ma chronique: skier Le Relais en famille.

Le haut de La Familiale

Étant un habitué de la station depuis plus d’une décennie, mon regard sur la montagne n’est probablement pas le même que ceux et celles qui y vont pour la première fois. J’ai donc tenté de me mettre dans la peau d’un défricheur et arrêter de seulement voir l’arbre, mais voir toute la forêt.

Le frère en action dans la Lac-Beauport

D’entrée de jeu, toute personne qui se présente au Relais remarquera que le chalet, d’abord spacieux,  est aussi toujours très propre. Lors de journées achalandées, différentes sections sont accessibles et se prêtent très bien aux repas en famille ou entre amis, ce qui est un bon atout pour la station.

Le Relais ne s’en cache pas, il est familial. Reconnu dans la région de Québec, la station a ciblé sa clientèle et ça fonctionne assez bien. Aujourd’hui, la pente école n’était très achalandée contrairement à la fin de semaine où l’occupation est assez remarquable. J’ai constaté que les skieurs avaient une moyenne d’âge plutôt élevée aujourd’hui, c’est bon de jouer dehors et de rester actif.

La pente école

Les conditions de pistes ont profité d’une neige fraîche de quelques centimètres dans les dernières heures, ça fait énormément de bien. Le fond durci reste proche, mais le travail de l’équipe de montagne du Relais est très performant. C’est rassurant pour tous les skieurs de savoir que les conditions de glisse sont maintenues à de hauts standards de qualité. Aujourd’hui c’est au tour du parc à neige «District 5» de profiter d’un traitement de l’équipe, à ce qu’on m’a dit, l’ouverture ne saurait tarder.

Au travail dans le Parc District 5

C’est en bonne compagnie que j’ai skié le Centre de Ski Le Relais aujourd’hui. Un père et ses deux fils qui sont plus qu’heureux d’avoir sillonné les pistes ensemble. J’espère qu’à notre prochaine visite, les trois générations dévaleront ensemble les pentes du Relais. 

Le ski de père en fils

Familialement vôtre, bon ski !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Martin Dumas
Skieur depuis son tout jeune âge, Martin a pratiqué le ski de compétition et ensuite l'enseignement. Maintenant plus concentré sur le ski en famille et entre amis, il sillonne différentes stations à la recherche de la trace de la journée. Préférant le hors-piste et l'adrénaline en toute saison, Martin pratique aussi la moto de sentiers l'été.