VOS SPORTS:
Publication partenaire

"))

Conseils d’achat: les semelles chauffantes

12 janvier 2016 | Chronique, par Jacques Boissinot
Photos Jacques Boissinot

ZoneSki.com vous parle souvent de passion et de plaisir. Chaque saison de ski apporte son lot de coups de cœur. Les dernières années ont eu plusieurs rebondissements, tant pour les skis que j’ai essayés (et adoptés) que pour les pistes que j’ai dévalées, sans compter les béquilles que j’ai utilisées…  Mais voilà, mon grand coup de cœur de ces années devrait être suivi d’un grand coup de pied au bon endroit. Ça faisait des années que mon ami André, instructeur de ski au Mont-Sainte-Anne, me disait avec insistance de faire la dépense et de m’acheter des semelles chauffantes. Moi le dur, moi l’homme, des semelles chauffantes? Pffff! Non mais… J’aurais dû écouter André bien avant. Ça vous paraîtra bizarre mais depuis que j’ai ajouté des semelles chauffantes à mes bottes de ski, j’ai moins froid aux mains. Et si j’ai un conseil à donner aux amis, faites la dépense sans hésiter! C’est le plus bel achat que j’ai fait depuis que je pratique ce sport. 

L’industrie des semelles chauffantes, des bas chauffants et des gants/mitaines chauffants est en plein essor. Nous sommes un pays nordique et geler des extrémités en s’amusant sur les pistes n’est pas agréable, bien que fort commun. Ma boutique préférée dans la région de Québec, Performance Bégin à St-Augustin-de-Desmaures, offre une panoplie de produits et de marques. Mon conseiller et ami, Sylvain, a reçu une nouvelle visite de ma part afin de mettre à jour ce texte.

Therm-ic (celles que je possède) est de retour en affaires. Sidas, reconnu pour ses chaussons de compétition et ses semelles moulées à la forme du pied a repris la marque. Sidas a aussi mis en marché une gamme complète de produits à son effigie. La boutique Performance Bégin offre des semelles/batteries chauffantes Therm-ic et Hotronic. Les deux sont très bons et la qualité s’équivaut d’une marque à l’autre. 

Chez Therm-ic, sept modèles existent mais la plupart des détaillants en proposent quatre, dont deux pour lesquels il est possible de contrôler l’intensité de la chaleur avec une télécommande. Les semelles de conception Sidas qui équipent les Therm-ic sont très performantes, remplaçant les semelles originales de vos bottes. Il est aussi possible d’installer des pastilles chauffantes sur des semelles moulées à votre pied ou des orthèses spécialisées.  Notez que certaines boutiques spécialisées peuvent avoir fait le choix de ne conserver qu’une seule des deux marques, Sidas étant équivalente à Therm-ic.

Chez Hotronic, la marque offre aussi deux puissances, les Pack S3 et S4. Dans le passé, on disait beaucoup de bien des batteries, mais les semelles offertes étaient moins performantes. Hotronic a réglé le problème en offrant cette année des semelles très performantes avec ses réputées batteries.  Le conseiller, Sylvain, dit beaucoup de bien des deux marques. Il possède des Hotronic et elles lui fournissent toute la chaleur requise.  Pour ma part, j’ai les Therm-ic 950 d’il y a quatre ans et je n’ai jamais eu de problème à passer une journée de ski au chaud. Un conseil, si vous magasinez et hésitez entre deux marques, posez la question à votre conseiller sur le nombre de retours pour chacune d’elles! Chez Performance Bégin, on me mentionnait n’avoir eu aucun retour de batteries Hotronic, ce qui procurerait un avantage à cette marque pour le rapport qualité/prix.

Pour les deux marques ci-haut, la chaleur fournie devrais suffire amplement à passer la journée bien au chaud dans vos bottes. L’installation se fait en coupant le chausson de votre botte à l’arrière. Il est conseillé de laisser la boutique où vous faites l’achat se charger de l’installation, d’ailleurs, la pose est offerte gratuitement à l’achat des semelles et batteries à la boutique que j’ai visitée.

Détail des prix:
Therm-ic SuperMax : 180$ à piles Ni-MH
Therm-ic IC950 : 240$ piles lithium
Therm-ic IC1200 : 320$ piles lithium
Semelles Therm-ic : 70$

Hotronic S3 powerpack :  220$
Hotronic S4 powerpack : 240$
Semelles Hotronic : 70$

Les bas chauffants

Plusieurs marques ont fait apparition depuis quelques années et celles-ci sont de plus en plus populaires. Le grand avantage des ces bas, la possibilité de les porter dans toutes vos bottes et la répartition plus égale de la chaleur. Mon frère s’est procuré une paire de semelles Lenz et à sa première sorties, il était emballé par le produit. L’intensité de chaleur du bas Lenz peut être réglée avec le téléphone portable. Thermic offre aussi un modèle de bas tout comme des gants chauffants. L’année dernière, j’avais des retenues sur l’efficacité des filaments servants au chauffage et de la durabilité de la chaussette au lavage. Cette année, y semblerait que le produit s’est grandement amélioré et les retours sont très rares.

On met environ300$ pour les bas chauffants, tant chez Therm-ic que chez Lenz. Les boutiques de plein air offrent des semelles chauffantes à prix modique avec batterie sous la semelle. Attention cependant, l’épaisseur de la semelle change beaucoup l’ajustement de vos bottes de ski et la chaleur fournie est souvent moindre! Et comme Sylvain me signalait, si vous voulez gagner des points (comprendre: air-lousse) avec votre amie ou conjointe, faites-lui cadeau de semelles chauffantes. Dans mon cas, c’est à moi que j’ai fait plaisir! C’est le meilleur investissement de ma carrière de skieur.

Je vous invite à magasiner rapidement. Le froid s’en vient et les stocks vont rapidement baisser. Depuis la première publication, je me suis procuré des gants chauffants de marque Therm-ic. Fini le froid, bienvenu le plaisir sur les pistes. Si vous avez des questions plus pointues, n’hésitez pas à m’écrire au jacques (at) zoneski.com. Bon ski au chaud, et bonne saison!

Cet article a été originalement publié le 18 novembre 2012 mais le sujet étant encore et toujours d’actualité, l’auteur a effectué une mise à jour des informations afin de continuer à répondre aux questions des lecteurs!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jacques Boissinot
De la photo au ski en passant par la voile et la moto, Jacques (La Comète) garde un coeur jeune en vivant à fond chacune de ses passions. Essayez de le suivre en piste... vous comprendrez l'origine de son pseudonyme!