VOS SPORTS:
Publication partenaire

Couverture complète au Mont Orford pour le 8 février… euh le 8 avril!

Pour toutes sortes de raisons, je n’ai pas pu faire comme d’autres braves et skier la poudreuse nordique des régions éloignées. Près de chez nous, il y a le Mont Orford et près de chez nous, il y avait aussi du ski d’hiver en ce beau dimanche d’avril.

À part l’absence de la foule, on se serait réellement cru un 8 février aujourd’hui tellement la couverture était bonne et tellement la neige était sèche.
Malheureusement, c’est fini pour les sous-bois et autres pistes sauvages ainsi que pour le versant de neige naturelle, le Mont Alfred-Desrochers. Mais toutes les pentes principales de tous calibres sont ouvertes et en grande forme ! Rien ne sert d’espérer, les surfaces resteront dures malgré un timide soleil qui nous illumine les superbes vues de cette montagne de temps à autre. Des conditions telles que je m’attendais : 10 cm avant-hier, damés avec soin sur un fond durci, mais pas patinoire. Donc un beau tapis uniforme qui ne s’est pas dégradé, car la clientèle est légère. Temps d’attente aux chaises inexistant.
Les belles pistes à faire aujourd’hui :

La Trois-Ruisseaux:

La Maxi :

La Sherbrooke, à qui j’ai fait mes adieux pour la saison (le versant Giroux-Est ferme aujourd’hui…) :

La Magnum et surtout la fin (Pente Douce) qui est aménagée en ski-cross genre banked slalom , toujours populaire :


Ma préférée aujourd’hui, même si c’est une bleu : la Grande-Coulée pour l’avoir descendu presque seul, en vitesse super-G. Agréable aussi pour grandiose pitch qui invite à s’abandonner à la gravité et à la vitesse qui vient avec.

Certains couloirs et bords de pistes non-damés sont praticables, mais avec prudence. Des conditions entre poudreuse et l’ère de glace ; quelque part entre plaisir et inquiétude… Aussi la Contour que j’ai pu observée à distance..on se dit à l’année prochaine…

Le Mont Orford sera fermé pour le début de la semaine et doit en principe ouvrir à nouveau à partir de jeudi le 12 jusqu’à dimanche le 15 avril. Samedi prochain se tiendra l’événement « Splash ou Crash » si la température le permet. Ce genre de happening printanier peut vraiment être cool si le soleil et la foule sont au rendez-vous.


À retenir de cette journée donc : couverture de neige complète, beau damé et peu de skieurs qui en profite. Le 8 février mettons un dimanche, il aurait fallu un -25°C pour que ça arrive! Dès jeudi prochain, ce sera encore ainsi, peut-être un peu moins de neige, mais aucune inquiétude pour la ré-ouverture. C’est bien apprécié que cette station ouvre encore quand d’autres encore plus enneigées ferment quand même. Allez donc encourager cette décision, vous ne regretterez pas !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Pierre Bégin
Pierre est skieur depuis l’âge préscolaire avec un intermède planchiste pendant les années 90; sans jamais abandonner le ski qu’il pratique régulièrement surtout en Estrie. Il aime partager sa passion par le biais d’une chronique de ski autant que d'aller vite, mais s’arrête souvent pour s’assurer de ne pas manquer un saut ou un virage de poudreuse oubliée!