Publication partenaire

CPA Lévis, une piste en l’honneur de l’Olympien Dominik Gauthier

La piste no.1 au Centre de Plein Air Lévis est nommée en l’honneur de l’Olympien Dominique Gauthier. Voici le communiqué de la station.

Reconnaissance d’un athlète lévisien :

Au cours des prochaines années, les administrateurs comptent souligner le passage ou la contribution de citoyens de Lévis à la vie du centre de plein air, qui rayonne depuis plus de 50 ans dans le milieu lévisien.

Cette reconnaissance pourra prendre plusieurs formes et nous initions cette pratique par la désignation de notre piste no 1 du au nom de M. Dominick Gauthier.

Ce lévisien né à 2 kilomètres du centre, s’est initié au ski dans nos pistes et il en a toujours fait mention avec plaisir. Il est devenu une tête d’affiche mondiale du ski de bosses, médaillé huit fois en Coupe de monde. Il a surmonté une opération au genou deux semaines avant les Jeux de Nagano en 1998 afin de vivre son rêve olympique. Il était alors classé deuxième au monde et il a réussi à terminer même sur une seule jambe au 17ème rang.

Il est ensuite devenu entraîneur de 2001 à 2011, notamment de l’équipe du Japon et du Canada et de nos médaillés olympiques canadiens Jennifer Heil et Alexandre Bilodeau.

En 2006, en compagnie de Jennifer et de JD Miller ils ont créé B2dix, une organisation qui à ce jour a amassé 33 millions de dollars pour procurer à certains athlètes canadiens, l’encadrement dont ils ont besoin pour augmenter leur chance de monter sur le podium aux olympiques.

« Dominick a su se démarquer dans tellement de facettes reliées non seulement à son sport, mais à tout le monde sportif que son expertise et sa crédibilité sont reconnues et recherchées.

Michel GagnŽ prŽsident du cpa LŽvis, de gauche ˆ droite, AmŽlie Landry conseillre municipale, le maire de LŽvis Gilles Lehouillier, Dominik Gauthier, sa mre, Carole Gauthier et sa conjointe Jennifer Heil. Photo courtoisie

Nous considérons qu’il est un bon exemple pour tous les jeunes qui fréquenteront notre centre et également pour toute notre équipe de l’école de glisse » a précisé le président du centre de plein air M. Michel Gagné

Les inscriptions aux cours de groupe et privés viennent de débuter et l’enneigement permettra encore cette année une ouverture le 26 décembre.

Encore des améliorations significatives.

Le conseil d’administration du centre de plein air de Lévis poursuit son objectif de faire redécouvrir ce site urbain de pratique des sports de glisse. Ses administrateurs sont heureux d’annoncer que pour une deuxième année consécutive, le centre a connu une augmentation de fréquentation.

Pour la saison 2017-2018 la clientèle a augmenté de 15 %, alors qu’en 2016‑2017 la hausse avait été de 20 %. C’est maintenant en moyenne 1300 personnes qui fréquentent le centre à chaque semaine, pour un total de 15,972 personnes pour 13 semaines d’opération.

Les cours de groupe année après année sont suivis par près de 500 jeunes. Les cours privés sont encore en progression pour atteindre près de 1500 jeunes et adultes. La billetterie a généré près de 8,000 entrées et la glissade un peu plus de 4,000.

Pour une première année de présentation au centre du programme Maneige de l’Association des stations de ski du Québec (ASSQ) 1628 élèves de 4 et 5ème année provenant de 26 écoles ont pu s’initier gratuitement aux sports de glisse.

Souhaitant bonifier l’expérience de la clientèle au centre, de nombreuses améliorations ont été faites au cours de l’été :

  • Autre prolongement du tapis mécanisé de la pente-école de 21 pieds
  • Ajout de matériel d’animation et d’apprentissage pour la pente-école
  • Modifications du relief du parc de planche à neige.
  • Adaptation des modules du parc de planche à neige
  • Mise à niveau et ajout d’éclairage notamment au parc à neige.
  • Autre agrandissement de la boutique
  • Informatisation de la location des équipements
  • Achat de 18,000 $ d’équipements.
  • Rénovation de la salle des moniteurs
  • Peinture des pylônes du T-Bar et des escaliers de la glissade.
  • Connexion sans-fil au chalet et création du site internet du centre.

Plusieurs de ces améliorations ont été faites en collaboration ou financées par la ville de Lévis. Notamment l’ajout de matériel d’animation et d’apprentissage obtenu dans le cadre de la Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie (PSPS).

Le conseil d’administration est confiant d’accueillir encore beaucoup de personnes cet hiver. Actuellement c’est 85 % de la clientèle qui provient de Lévis, elle est répartie de plus en plus également entre les trois arrondissements de la ville. Le centre rayonne de plus en plus, 15 % de la clientèle étant composée de familles de Chaudière –Appalaches et même de la Capitale Nationale.

La tarification est presqu’inchangée favorisant l’accessibilité des familles et nous avons introduit la location annuelle des équipements. Les populaires Vendredis Étoilés commandités par Jambette seront de retour et toujours présentés en collaboration avec des organismes communautaires lévisiens. Nous ferons également toujours partie de la programmation de l’évènement Attache Ta Tuque.

LA PENSÉE ZONESKI

Très belle initiative de cette station de ski urbaine. Située en plein cœur de la Ville de Lévis, cette station est une pépinière d’apprentissage pour les jeunes qui veulent commencer le ski ou la planche. La plus belle preuve, Dom Gauthier y a fait ses débuts et est devenu un des meilleurs skieurs de bosses au monde. Cette petite station au très grand coeur est malgré tout, bon an mal an, une des plus importantes écoles de ski au Québec, faisant meilleure figure que la plupart des stations de ski au format plus imposant. De plus, on nous a confirmés que la piste Dom Gauthier, une piste noire, sera laissée en bosses afin de permettre aux jeunes d’imiter les prouesses du légendaire bosseur.

Bravo CPA Lévis

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Nouvelles ZoneSki
L'équipe des nouvelles de ZoneSki vous souhaite une bonne saison de ski. Revenez nous voir pour consulter régulièrement nos nouvelles.