VOS SPORTS:
Publication partenaire

Dans le doute, n’hésitez pas ! Massif du Sud – 9 décembre 2018

Une fin de semaine sans skier c’est rare chez nous.  Il s’en est pourtant fallu de peu pour qu’on se fasse prendre par les ouï-dire et les apprentis météorologues.  Selon nos sources, le Massif du Sud avait récemment été malmené par la pluie.  Aucun sous-bois n’était supposé être ouvert et on annonçait sous les -20°C.  De la foutaise tout ça !  Dans le doute on a osé, et nous ne l’avons pas regretté !

 

En arrivant à la station ce matin vers 8h50, le mercure indiquait -13°C.  Nous nous attendions à bien pire !  À l’est, au-dessus de la montagne, le soleil s’est pointé un court instant, avant que les nuages ne le voilent totalement.  La neige s’est mise à tomber, et n’a jamais cessé de toute la journée.  Ce fut parfait pour les pistes damées, dont la surface était constamment renouvelée !  Nous débutons par la familiale (piste 1), entièrement couverte de neige naturelle.  Et elle est très abondante :

 

Nous devons avouer que le choix de la familiale était avant tout un prétexte pour lorgner le secteur expert.  Il était effectivement fermé.  Pas par manque de neige, mais plutôt en raison de la présence d’une mince croûte tord-genoux camouflée sous une dizaine de centimètres de poudreuse.  Nous avons aussi été avertis que les nombreux arbres tombés au cours de la saison estivale nécessitaient encore une bonne bordée pour disparaître et permettre une glisse sécuritaire.

 

Les rubans rouges m’ont semblé avoir été bien respectés.  Les premiers qui accéderont au secteur expert dans les prochaines semaines seront choyés.  Ci-dessous une vue de la loin-loin (piste 2), non tracée et remplie de poudreuse.  Ces deux Rossignols fringants semblent bien impatients de fouler toute cette neige :

 

L’Olympique (piste 14) et la Panoramique (piste 15) laissées au naturel :

 

C’est connu, la station réserve souvent quelques petits miracles à ses hôtes.  Contre toute attente, trois sous-bois étaient ouverts : la Criminelle (13B noir), la Bipolaire (9B noir) et la 10B (bleu). La 9B et la 10B s’enchaînent successivement et nous offrent plus d’un km de sous-bois en une seule descente.  Même si nous sommes en dehors du secteur expert, l’inclinaison est plus qu’intéressante et le terrain rempli de seuils et de sauts qui faisaient le plaisir des casse-cous.  Nous y avons facilement passé la moitié de notre journée.

 

L’achalandage fut très modeste aujourd’hui. La montagne pour nous seuls, ou presque ! C’est incroyable si l’on considère les excellentes conditions de ce début de saison.  En quittant, vers 16h00, le mercure indiquait -6°C (me dites pas que c’est froid !).  Il neigeait à plein ciel, et nous avons réussi à dénicher plus d’un mètre de neige dans tous les sous-bois ouverts.

 

Passez-vous le mot et venez en profiter !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Christian Lacroix
Christian Lacroix vit en Beauce et travaille en horticulture, ce qui lui laisse du temps pour les sports de glisse. Planchiste de longue date, récemment converti au ski, il pratique ce sport principalement en famille. Leur devise: une journée en ski, active, dehors et loin des écrans c’est une journée réussie!