Publication partenaire

"))

Présentation: skis Atomic Vantage 2018-2019

17 février 2018 | Présentation, par David Lachance
Photo David Lachance

Le fabriquant Autrichien avait déjà un produit des plus intéressants avec la précédente génération des séries Vantage. Pour la saison prochaine, Atomic revisite entièrement cette ligne. Nouveaux concepts, nouvelle construction et, évidement, esthétisme revu.

Atomic lance le slogan:

« Lighter, Stronger, Better. »

Pour 2019, la majorité des regards se sont tournés vers les nouvelles moutures de la série signature Bent Chetler, qui mérite certainement notre attention, je vous en reparlerai ultérieurement, ainsi que la toute nouvelle fixation Shift. Cependant, skiant majoritairement en station, ce sont les tout nouveaux Vantage qui ont attiré mon attention. Leur réputation n’est plus à faire. Il s’agit d’un modèle de choix pour l’amateur qui recherche une accroche solide et qui aime toucher un peu à tout. Il sera désormais possible de cibler d’avantage le besoin afin de sélectionner un modèle qui les comblera encore plus. La nouvelle génération va directement au but: au choix, Ti ou Carbone.

Notre chroniqueur Jean-François Néron étudie avec attention les différents modèles Atomic.

Pour la saison prochaine, il sera possible de trouver sur le marché cinq différents modèles de Vantage pour homme et quatre spécifiquement dessinés pour la femme. La série couvre désormais des largeurs de 86 mm au patin jusqu’à 107 mm.

Construction ProLite:

Le châssis a été entièrement repensé et aminci. Il est si mince par endroit qu’on remarque une certaine transparence dans le ski. Il repose sur une couche de Titane perforée ou sur du carbone. Un renflement partant du centre du ski et s’étirant vers les cotés des extrémités vient ajouter de la résistance à la structure, s’inspirant ainsi du concept « Energy Backbone » que l’on retrouve déjà dans la chaussure de ski chez Atomic.
Sur la planche de démonstration, les importantes nuances de teinte montrent bien les reliefs dans la construction du ski ainsi que la couche de titane qui y est insérée.

Dans mon arsenal personnel, je possède quelques paires de skis très rigides dont une version slalom FIS que j’affectionne particulièrement. J’ai été surpris de la rigidité en flexion du Vantage 90 Ti. Ce fut, de loin, mon favori chez Atomic lors des essais. Étonnamment léger sous le pied, j’ai trouvé ce modèle très agile. La rigidité en torsion est aussi surprenante, lui permettant un fort maintient sur des bases de neige plus fermes. La ligne de coupe latérale et à mi-chemin entre le skis de piste et le skis de freeride présentant une tenue de route hors paire et son accroche est solide. Les rayons varient entre 16 à 20 mètres, selon les versions et longueurs. Auprès des marchants présents, les Vantage 97 C et 97 TI ont eut la cote.

Je crois que les skieurs du Québec et du Nord-Est des États-Unis y trouveront largement leur compte avec les nouveaux Vantage. La version 86 C devrait rejoindre bon nombre d’adeptes un peu plus conservateurs, tandis que les 97 Ti et 97 C sauront certainement plaire aux passionnés de planches un peu plus larges. Dans tous les cas, rien ne vaut un essai sur piste avant de confirmer votre choix.

Croyez-vous que les nouveaux Vantage seront très présent sur les pistes la saison prochaine?
Laissez-moi vos impressions en commentaire.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

David Lachance
David est d'abord un spécialiste de la vidéo, de l'image et des technologies télévisuelles qui s'y rattachent. Jadis instructeur, patrouilleur et technicien d'atelier, ces expériences lui ont permis de bien maîtriser les différentes facettes du monde du ski. Aujourd'hui, c'est plus de 25 ans de passion sur les pentes qu'il exprime à travers les chroniques qu'il rédige.