Publication partenaire

Découverte: gamme alpine K2 2017-2018

3 novembre 2017 | Chronique, par Anouk Girard
Photos Anouk Girard

Si nous cherchons à qualifier la compagnie K2, on pourrait certainement définir leurs produits par: plaisir et replaisir. J’ai eu la chance il y a quelques années d’essayer les skis K2 lors d’une journée d’essais. C’est avec joie que je rencontre Christopher Prunier de K2 pour découvrir la gamme 2018 de skis et bottes. Je vous présente un aperçu de quelques uns de leurs produits.

Charger – En Piste:

Série Charger, Image Catalogue K2 2017-2018

Commençons par la série Charger. Le fabricant nous les présentent comme des skis puissants, rapides et stables, des skis que vous pourriez aimer si vos pistes préférées sont celles damées.

Christopher nous informe que le Super Chargeur est le ski parfait pour l’ancien coureur. Il nous présente également le tout nouveau modèle de la compagnie, le Turbo Charger (en noir sur la photo) fabriqué pour les skieurs à la recherche de bonnes sensations. Dans le but de présenter un équipement puissant, K2 lui ajoute une plaque de titane. Le carbone, quant à lui, ajoute de la rigidité en torsion. Pour le skieur qui recherche un équipement plus léger, il est à noter que ce ski est tout en bois de tremble et de paulownia. Il possède un rocker court à la spatule pour permettre des transitions rapides entre les virages. Avec 72mm sous le pied, on obtient, pour le 158 cm, un rayon de 12 mètres et pour le 165 cm, un rayon de 13 mètres. Le Charger, quant à lui, est sans titane et est composé de carbone à la spatule et au talon, ce qui le rend plus souple et plus facile d’accès.

Du coté ski de piste pour femme, le K2 Turbo s’avère être un choix judicieux de par son poids. Nous retrouvons aussi dans la gamme pour elle, le Luvmachine74ti.

Konic – Tout aller:

Image: Catalogue K2 2017-2018

Pour les conditions tous terrains, la compagnie nous propose la série Konic. Pour homme, le Konic 84ti et 80ti offrent deux plaques de titanes. Comme vous pouvez le voir sur la photo, le ExoKonic est un ajout en épaisseur  sous forme de « X », juste devant et derrière la fixation afin de rendre les skis et la fixation plus puissants. Du carbone y est ajouté au centre pour offrir plus d’énergie en fin de virage. Tout ceci a pour but de faciliter le passage de carres à carres. La spatule est souple et vous permettra d’affronter tout type de terrain. Pour ceux qui recherchent un excellent tout terrain mais moins puissant, il y aura pour vous le Knonic 84, sans titane.

Relief Exo Konic

Au niveau de la gamme pour femme, le ski est en tremble, qui est un bois plus dur, et les extrémités sont composées de paulownia. Un ski puissant selon Christopher serait le Luv85ti avec Bioflex et feuille de métal sur toute la longueur. À noter que le meilleur rapport qualité prix de la compagnie est certainement le K2 Konic 78 pour homme à 600$ le Luv78ti offert à 650$.

Freeride – Pinnacle :

La gamme freeride est idéale pour sortir des sentiers battus: neige durcie, poudreuse et autres. De plus, que vous envisagiez y poser une fixation de type randonnée ou de type alpine,  vous allez tout simplement skier sans sacrifier le confort en descente. C’est un choix judicieux pour les belles tempêtes de neige de l’Est du Québec.

Commençons par les Pinnacles. C’est un ski  en construction hybride de bois et de nanolite conçu pour être plus facile à pivoter, tout en étant puissant. Le 95 et 88, seraient les choix à privilégier pour nos conditions québécoises. Il s’agit d’un ski léger au centre, avec du métal sur chaque côté. Selon Christopher, ces skis offriraient plus de performance et de stabilité en virage.

-La gamme Pinnacles pour femmes comportent les modèles Luvit 88 et 95.

 

Factory team:

Abordons maintenant la série TwinTip. Le Marksman freeride TwinTip, avec sa coupe asymétrique, a un ski gauche et un ski droit. Le ski est plus long à l’intérieur, il est donc plus précis en pivotement et tourne mieux. C’est un ski pensé pour le hors-piste, sans pour autant sacrifier la qualité en descente. Pour le Poacher, il est classé tout terrain et parc et offre plus de rebond avec le carbone ajouté à sa construction. Quant au Sight, il est plus lourd, car il n’a pas double densité de bois. C’est un ski réputé plus facile d’accès, à bon prix, idéal pour un jeune voulant s’initier au TwinTip ou au tout terrain.

Les Bottes

On ne pourrait pas parler de K2 sans mentionner leurs trois gammes de bottes : performance, freeride et confort. Les bottes sont 100% thermo-formables. Elles sont fabriquées pour maximiser l’efficacité et augmenter le transfert d’énergie et de puissance, peu importe le terrain. Une technologie sans rivet arrière est offerte par K2. Selon le fabricant, il y aurait ainsi moins de stress sur les matériaux et une flexibilité plus progressive. Aussi, un support en « Y » à l’arrière ajouterait de la force et de la puissance, tout en maximisant la rigidité latérale. J’ai essayé une botte de piste pour femme et je les trouve faciles à chausser. À noter qu’il est possible d’obtenir le système chauffant sur les modèles Spyne120, BFC100 homme et pour femme, sur la Spyre100 et BFC90, pour 150$ de plus. Les deux batteries Therm-ic sont placées derrière le chausson et assurent de vous tenir au chaud pour votre journée de ski. La chaleur provient du dessus du chausson.

Bottes – Performance Collection:

La série « performance collection » comporte les modèles Spynes pour homme (flex de 100 à 130) et Spyres pour femme (flex de 100 à 110). Elles sont de type course et offrent un maximum de confort. Parmi les nouvelles bottes intéressantes pour les hommes, il y a la Spyne en 120 de flex et pour femme la Spyre 100.

Bottes – Freeride Collection:

Ensuite vient la collection « freeride ». Pour homme, il y a les Pinnacles 110 à 130 et pour femme, la Minaret 100. Ces bottes ont un mode ski-walk. Le chausson a une zone de Lycra derrière et sur les côtés pour éviter les ampoules et il se lace. Les bottes sont compatibles avec les fixations Tech puisque les mécanismes d’enclenchement sont directement dans la coquille de la botte. Ainsi, aucune semelle à acheter, sauf si vous désirez avoir les semelles Vibram en option. Si vous êtes le genre de personne qui skie en station et en hors-piste, vous pourriez n’avoir qu’une seule paire de botte puisque la gamme « freeride » est 100% compatible avec toutes les fixations du marché! On peut compter de 600$ à 800$ pour une botte qui fait tout.

Bottes – Comfort Collection:

Une troisième série de bottes s’offre aux skieurs: la gamme « built for comfort ». Les bottes B.F.C. disposent de 103 mm de largeur aux métatarses tout en  gardant un talon de format standard assurant un bon maintient. Le chausson est asymétrique  et offre plus de place au niveau du gros orteil.

En voici quelques modèles :

J’aimerais remercier Christopher Prunier de K2, Dave McNeil et Ski Shop Rive-Sud d’avoir organisé cette belle rencontre. Il est certain que je vous reparlerai de quelques produits que je testerai au courant de l’année. Il n’y manque que la neige!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Anouk Girard

Anouk est passionnée de ski depuis son enfance. Elle s'intéresse principalement au ski alpin et ski touring. Elle suit de près les nouvelles tendances depuis plusieurs années! Elle est passionnée d'aventures et de plein air et a fait de sa passion, son travail!

Publier un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz