Publication partenaire

Découverte: les gants Racer

14 septembre 2017 | Chronique, par David Lachance
Photo David Lachance

Connaissez-vous les gants Racer® ? À moins que vous connaissiez des skieurs internationaux qui les utilisent, il y a, en effet, peu de chance que ce soit le cas. C’est pour la saison 2017-2018 que les produits Racer® seront offerts au Québec pour la première fois. J’ai eu la chance de rencontrer Jonathan Chaput, représentant au Québec pour le gantier français. Ils ne sont pas des novices en matière de fabrication de gants: la compagnie, originalement fondée à Vendôme, existe depuis 1927. Depuis, des milliers de gants ont été fabriqués selon les mêmes exigences : protection, confort et qualité. C’est fort de ses 90 ans d’histoire et d’expérience que Racer® s’exporte chez nous. Du gant d’entrée de gamme, bon marché, au nec plus ultra, en passant par toutes les autres déclinaisons, l’offre est très vaste. En feuilletant le catalogue, j’ai choisi quelques modèles qui me semblaient intéressants, le genre de gants que je vois régulièrement sur les pentes ou le genre que j’achèterais moi-même. Voici donc un petit aperçu de ce que j’ai pu voir et essayer.

 

Modèle GTK2

 

Le Connectic 2 :

Racer travaille à créer des gants chauffants depuis 2012. C’est avec la collaboration de médecins spécialistes des mains de l’armée française que le Connectic2 a vu le jour. Inutile de mentionner que la position des éléments chauffants a été optimisée pour favoriser les zones les plus sensibles au froid. L’entrée du gant est suffisamment large pour passer facilement par dessus le manteau. La sangle d’ajustement au poignet est placée à l’intérieur. Le gant est super agréable à porter avec les dragonnes et offre une sensation très près de la main. Il est facile de manipuler les boucles des bottes de ski ou d’ouvrir son sac à dos avec les gants aux mains. Même sans l’utilisation des piles, le Connectic2 demeure un gant passablement chaud. À température ambiante de 21°C avec le modèle que j’ai eu la chance d’essayer, l’autonomie de la pile aura été d’un peu moins de 4 heures à température minimum et environ 2h30 au réglage le plus chaud.

Ceci étant dit, ce n’est rien de moins qu’un scoop ! ZoneSki est le premier média en Amérique à publier le visuel de la prochaine version du Connectic2 ! D’emblée, je dois avouer que la barre était haute, mais la prochaine version de ce modèle est franchement plus intéressante que celle que j’ai eue en main. Pourquoi? Parce que le gant est plus intelligent. Le réglage de la température est maintenant géré par un microprocesseur afin d’optimiser l’autonomie des piles (de 3 à 6 heures). Le système est entièrement développé et fabriqué en France. Aussi, le bouton sera enfin à un endroit permettant à l’utilisateur de choisir s’il veut porter son gant par-dessus son manteau ou sous celui-ci. Le double indicateur, deux couleurs, est aussi plus évolué que la version que j’ai testé.

La prochaine version du gant Connectic 2

Tissu extérieur : SOFTSHELL
Doublure : Polaire
Isolant : Fiberfill
Paume : Cuir
Waterproof : Membrane POLYMAX®

Prix de détail suggéré : 350$

 

Le LTK 2 :

Communément appelé le Lobster, il est réputé être le plus chaud de sa catégorie. Le LTK 2 donne vraiment l’impression d’être fait pour les climats les plus extrêmes. Fort de son isolant de duvet d’oie, le LTK vient bousculer le marché des grands joueurs tel que Reusch, Marmot ou Canada Goose. Le cuir est d’une souplesse admirable. La membrane extérieure est faite de softshell souple et grâce au réputé Gore-Tex®, le gant se veut très imperméable. Le LTK 2 est un hybride entre le gant et la mitaine, permettant de combiner la chaleur d’une mitaine à la dextérité d’un gant. En main, on perçoit bien l’épaisseur de l’isolation. Malgré tout, la mitaine demeure confortable et on sent bien la proximité sur la main. La finition du produit est exceptionnelle. Comme il s’agit d’un produit extrêmement chaud, ce n’est pas le genre de gants que vous risquez de porter à tous les jours. On me rapporte que la durée de vie utile de ce modèle est de 10 ans. On s’en reparle dans 10 ans ! Il existe 2 autres moutures du genre: le MTK 2 qui est la version mitaine et GTK 2 qui est un gant. Bref, il y en a pour tous les goûts.

Tissu extérieur : SOFTSHELL
Doublure : Polaire Silk™
Isolant : DUVET D’OIE
Paume : Cuir PREMIUM
Waterproof : Membrane GORE-TEX®

Prix de détail suggéré : 175$

Le Patrol Pro, 3 en 1 :

Un gant pensé pour les plus exigeants, autant pour le patrouilleur, l’employé de terrain qui sera dehors dans toutes les conditions ou le free rider qui chasse la poudreuse. La large entrée du gant s’enfile facilement par-dessus le manteau. Un ajustement élastique empêche que le froid ou la neige ne se fraie un chemin jusqu’à la main. Un cordon de retenue ajustable au poignet vient effacer toute crainte d’échapper son gant dans la remontée ou dans la neige lorsque l’on doit le retirer. Il est possible de séparer la partie isolante de l’enveloppe du gant. Un avantage indéniable lorsqu’un séchage est nécessaire. Le gant est fabriqué solidement. La coquille est faite de cordura® durable et résistant à l’abrasion majorée de Polymax®, une membrane imperméabilisante. Le cuir est souple et recouvre le bout des doigts. L’isolation est de primaloft®. Ce produit a la faculté de conserver ses propriétés isolantes malgré l’humidité. L’esthétique est élégante, la sangle d’ajustement minimaliste à l’extérieur du poignet en fait un bon choix pour les skieurs qui n’apprécient pas que les dragonnes s’emmêlent dans les sangles plus larges.

Tissu extérieur : Cordura
Doublure : Polaire Silk™
Isolant : PRIMALOFT®
Paume : Cuir PREMIUM
Waterproof : Membrane POLYMAX®
Prix de détail suggéré: 165$

Le cargo 4 :

Il s’agit d’un produit phare chez Racer®. Définitivement, un choix à considérer pour les skieurs de la belle province. La coquille, fabriquée de softshell, offre souplesse et respirabilité. L’imperméabilité est, quant à elle, assurée par le renommé Gore-Tex®. Ce modèle est isolé de Dexfil®, un isolant synthétique offrant un excellent rendement énergétique. La finition du gant est raffinée et l’esthétisme l’est tout autant. Dans ce cas-ci, une bande élastique fait office de sangle de retenue. La courroie de nylon pour l’ajustement au poignet est facile à manipuler, même avec les gants. Des pièces de cuir ont été ajoutées entre le pouce et l’index pour une plus grande durabilité. 

Tissu extérieur : SOFTSHELL
Doublure : Polaire Silk™
Isolant : DEXFIL®
Paume : Cuir PU
Waterproof : Membrane GORE-TEX®

Prix de détail suggéré : 136$

The Green Glove :

Ce modèle fait partie du “Green Project”, un projet sur lequel l’équipe de recherche et de développement de Racer® travaille depuis plusieurs saisons. L’utilisation exclusive de matériaux recyclés pour l’élaboration et la confection de ce produit est la base de ce projet. Autant disponible sous forme de gant que de mitaine, l’imperméabilité de ce modèle est assuré par une membrane Polymax® recyclée et l’isolation par du Primaloft® aussi recyclé. Ici, le métal et le bois remplacent les pièces que l’on retrouve généralement fait de plastique. Au niveau esthétique, il peut sembler un peu trop simpliste pour certain. Il n’en demeure pas moins que le confort et la chaleur sont au rendez-vous.

Tissu extérieur : SOFTSHELL recyclé
Doublure : Recycled Polar Fleece
Isolant : PRIMALOFT® recyclé
Paume : PREMIUM Leather
Waterproof : Recycled POLYMAX® Membrane

Prix de détail suggéré : 125$

Le Strimm :

Il s’agit de mon modèle coup de cœur. Minimaliste et efficace, ce gant court se fait littéralement oublier tellement il est souple et confortable. Il offre une sensation de minceur et de proximité de la main. Ici, il n’y aucune ambiguïté à savoir si le gant se porte sur, ou sous le manteau. Il se porte particulièrement bien avec les manteaux dotés de guêtre pour les mains. Pour le ski, j’apprécie beaucoup l’extérieur lisse et l’absence de sangle d’ajustement à l’extérieur, que l’on retrouve sur les gants longs. La coquille de softshell est souple et très respirante, ce qui en fait un produit de choix pour l’usage de tous les jours. La présence d’une courroie de retenue au poignet est un plus pour éviter d’échapper les gants par terre lorsqu’il est nécessaire de les retirer. Heureusement, quelques variétés de couleurs sont disponibles.

Tissu extérieur : SOFTSHELL
Doublure : Polaire Silk™
Isolant : PRIMALOFT®
Paume : Cuir PREMIUM
Waterproof : Membrane POLYMAX®

Prix de détail suggéré : 109$

Le Graven 3:

C’est le compromis idéal entre la performance et le prix. La coquille extérieure est fabriquée de nylon et l’imperméabilisation est assurée par une membrane de Gore-Tex®. Esthétiquement, le produit n’est pas dénué de personnalité et est agréable à regarder. De style épuré, le Graven est offert en plusieurs teintes. Probablement que Racer® ne se démarquera pas autant avec ce modèle, mais avec un prix de détail sous la barre des 100$, l’option est sérieusement à considérer. Le Sotina, utilisé à l’extérieur du gant,  est un textile relativement doux au toucher, souple avec des propriétés déperlantes moins importante que le Softshell. C’est pour cette raison qu’il est utilisé sur les gants avec un positionnement grand public et skieur occasionnel. 

Tissu extérieur : Sotina
Doublure : Polaire
Isolant : Fiberfill
Paume : Cuir PU
Waterproof : Membrane GORE-TEX®

Prix de détail suggéré: 95$

Logic 2 :

Il s’agit d’un produit d’entrée de gamme. Accessible à presque toutes les bourses. Ceci étant dit, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit clairement d’un produit présentant une facture de bonne qualité. Le choix est idéal pour l’utilisateur occasionnel qui ne passera que quelques jours à l’extérieur ou sur les pentes par saison. Au même titre que les modèles plus évolués, il est possible d’ajuster le gant au poignet, de serrer l’entrée du gant et une bande élastique fait office de sangle de retenue. La résistance à l’eau est assurée par un tissu Polymax® performant.

Tissu extérieur : Sotina
Doublure : Polaire
Isolant : DEXFIL®
Paume : Cuir PU
Waterproof : Polymax®

Prix de détail suggéré: 75$ Can.

 

J’ai eu en main une pléthore de produits Racer® depuis l’hiver dernier. Mon seul regret, c’est que depuis, il n’a pas fait suffisamment froid pour les mettre réellement à l’épreuve. Globalement, c’est dans les modèles les plus haut de gamme que Racer® se démarque le plus. L’offre est vaste. Très vaste même ! Les plus pointilleux d’entre nous pourront certainement y trouver leur compte.  La marque Racer® montre bien qu’elle sait reconnaître les forces et avantages de ses fournisseurs en associant son nom à des partenaires tel que Gore-Tex® et  Primaloft® . Lorsque viendra le temps d’acheter gants et mitaines, il serait judicieux d’ajouter Racer à votre liste de comparatifs!

À PROPOS DE L'AUTEUR

David Lachance

David est d'abord un spécialiste de la vidéo, de l'image et des technologies télévisuelles qui s'y rattachent. Jadis instructeur, patrouilleur et technicien d'atelier, ces expériences lui ont permis de bien maîtriser les différentes facettes du monde du ski. Aujourd'hui, c'est plus de 25 ans de passion sur les pentes qu'il exprime à travers les chroniques qu'il rédige.

Publier un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz