Publication partenaire

Dernier tour de piste – 7 avril 2018

 

C’est avec énormément d’émotion que j’ai visité, samedi le 7 avril dernier, la station de ski Val Neigette. Probablement pour une dernière fois, car le 8 avril était la dernière journée d’opération de cette station telle qu’on la connaît, celle-ci devant définitivement cesser ses opérations. 

Au fil des ans, étant située à seulement 12 minutes du centre-ville de Rimouski, cette station a formé de nombreux skieurs et planchiste dans la région. Malheureusement, après neuf ans dans la famille Dufour, et quatre ans sous la férule de Mathieu Dufour, Val-Neigette rencontre des problèmes financiers si importants, qu’ils l’empêcheront d’opérer en 2018-2019. M. Dufour s’est donc résigné à cesser les opérations. Il est d’ailleurs à la recherche active de potentiels acheteurs pour la station, en tout, ou en parties.

Le damé était toujours bien préparé et faisait la renommée de la station. J’y ai skié personnellement plusieurs années, majoritairement de soir, et un peu de jour. Dans les grosses années, la station avait plusieurs centaines de membres saisonniers. Mais avec le temps, et malgré le bon vouloir de l’administration en place, l’affluence n’a cessé de décroître.

Je me suis amusé comme un petit fou pour cette dernière journée. À mon grand bonheur, il est tombé près de 30cm de nouvelle neige dans les journées du 4-5 avril, et comme la station n’est en opération que le samedi et le dimanche, j’ai eu droit à de la poudreuse à volonté. Évidemment, quelques pistes avaient été damées pour l’occasion, question de satisfaire tous les clients. 

Je n’avais tellement pas le goût de quitter que j’ai même aidé à la patrouille à inspecter les pentes à la fermeture de la station. Mon coup de cœur de la journée est la piste #7, qui offre une bonne inclinaison, et où je pouvais trouver des lignes fraîches à chaque descente. Voici une photo dans cette piste avec la patrouille.

Je ne peux que souhaiter la meilleure des chances à M. Mathieu Dufour pour les décisions à venir. Souhaitons qu’un ou des acquéreurs se manifestent, et qu’ils permettent une suite à cette belle aventure que fut Val Neigette.

En terminant, laissons-nous sur un peu d’histoire. Selon mes recherches, les fondateurs principaux de cette station sont Gérald Lévesque, décédé tout récemment, le notaire Joseph Bérubé, et l’entraîneur sportif Rémi Larose.

Depuis plus de 55 ans, Val Neigette permetait aux amateurs de sports de glisse rimouskois de pratiquer leur sport favori. Située à seulement 10 km au sud du centre-ville, la station Val Neigette était surtout reconnue pour sa vocation de station de glisse familiale. Par contre, la qualité et la variété des pistes risque d’en surprendre plus d’un.

D’une dénivellation 190 mètres, elle offrait 25 pentes (de facile à extrême), 2 remontées mécaniques, un système d’enneigement artificiel, un système d’éclairage sur la majorité des pentes, et un accès aux sentiers de motoneige à partir du stationnement de la station.

Aujourd’hui mon coeur saigne, mais on se reverra un jour, ma Val Neigette!

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

Publier un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

À PROPOS DE L'AUTEUR

Alain Côté
Alain a débuté la glisse en 1974 au Parc du Mont-Comi. Depuis ce temps il n’a cessé de visiter plusieurs stations de ski au Québec et en Nouvelle-Angleterre. Il aime partager ses expériences de ski et transmettre sa passion via ses chroniques ZoneSki. Chroniqueur hybride, il couvre autant le ski en station que le ski hors-piste. Toujours à la recherche de nouveaux défis, il se fera un plaisir de skier avec vous si vous le rencontrez!