VOS SPORTS:
Publication partenaire

À l’essai: des skis de piste féminins avec du caractère

24 mars 2018 | Revue, par Geneviève Larivière
Photos Christophe Deschamps

Lors d’une journée d’essais organisée par Oberson le 10 mars 2017 au versant Avila du Sommet Saint-Sauveur, quelques chroniqueurs de ZoneSki ont eu l’occasion d’enfiler des virages au volant de skis et planches de la saison 2018-2019. Leur mandat était simple: essayer des skis ou planches à neige qu’ils auront choisi selon leurs besoins, et définir un palmarès personnel qui correspond à leur expérience lors des essais! Le compte-rendu relate les essais des skis de piste pour femmes sélectionnés par Geneviève Larivière. Pour accéder à tous les comptes-rendus, visitez la page des Bancs d’essai ZoneSki!

 

Fiche du skieur-testeur: Geneviève Larivière, 37 ans

Skieuse depuis 25 ans
Ski de la saison 2017-2018
Black Diamond Velvet 168cm (télémark)
Profil de skieuse Intermédiaire-avancée
Joueuse, énergique mais zen
Conditions de prédilection
Neige poudreuse ou corduroy impeccable
Piste préférée au Québec
Les Bouleaux, Mont Grands-Fonds
Taille / Poids: 1,65m (5'5") / 79kg (175 lbs)

Ce que je cherche en ski: matériel et préférences

La quête du ski parfait pour les conditions du Québec semble être sans fin. D’une année à l’autre, on fait face à une météo changeante, donnant le plus gros des casse-tête aux responsables de l’entretien des pistes de ski. Trouver un ski pour ces conditions est également complexe! Il me faut un ski maniable, plutôt rigide, relativement tolérant, mais surtout, il faut que je sente que je suis « en train »: les locomotives aux pieds, j’aime dévaler les pistes en contrôle. Je joue d’un côté et de l’autre des gammes de ski, sans égard au fait qu’un ski soit « conçu » pour les hommes ou les femmes -bien souvent, il s’agit simplement d’une fixation un peu reculée qui change la position et la répartition du poids. Le mien étant justement assez important, il me faut un ski qui puisse répondre avec personnalité et caractère, sans s’effacer sous mes commandes. Je n’achèterai jamais un ski pour son cosmétique, mais il se peut que je m’en prive si je le trouve repoussant. Le poids du matériel est un critère secondaire pour le ski en piste, mais si je sens le ski lourd, je ne l’apprécierai pas.

Ma journée d’essai: le déroulement

Les essais se sont déroulés au versant Avila du Sommet St-Sauveur. Pour avoir des conditions égales du début à la fin de mes tests et pour pouvoir comparer les skis dans un contexte identique, j’ai emprunté d’abord la piste facile Jack Rabbit, puis la Côte 67. J’ai donc testé les skis à faible, moyenne et haute vitesse.

Les skis au banc d’essai: je les ai testés!

Atomic Cloud 12
Longueur testée: 161cm
Niveau: Intermédiaire-avancé
Rayon: 15,3m
Ligne de cote: 112-70-97
Dynastar Intense 10
Longueur testée: 160cm
Niveau: Intermédiaire-avancé
Rayon: 13m
Ligne de cote: 120-73-104
Salomon S Max 10 W
Longueur testée: 160cm
Niveau: Intermédiaire-avancé
Rayon: 14m
Ligne de cote: 119-73-102
Stockli Laser MX
Longueur testée: 156cm
Niveau: Avancé
Rayon: 11,4m
Ligne de cote: 119-65-100

En conclusion: mon palmarès personnel!

En 3e position: Stockli Laser MX. Stockli a la particularité de fabriquer ses skis à la main. C’est donc un produit caractérisé par la minutie accordée à sa conception, ce qui garantit la qualité d’un bout à l’autre de la production des planches. Le Laser MX est pour les skieuses confirmées qui veulent s’amuser autant en slalom qu’en plus grand rayon. Il figure à la 3e position de mon palmarès pour l’équilibre et la solidité dont il fait preuve en piste.

En 2e position: Salomon S Max 10 W. C’est un ski qui aurait pu se retrouver en 1ere position! Je dois dire que je l’ai essayé par pure curiosité: l’an dernier, j’avais détesté (voire excécré!) son prédécesseur. Force est d’admettre qu’un retour à la table à dessins a fait le plus grand bien à ce ski! Très maniable, doté d’une bonne rigidité, il m’a procuré beaucoup de plaisir dans les virages, autant à moyenne qu’à haute vitesse. Rempli de vie, il répond très bien au changements de vitesse, de rythme et de direction. Il procure des sensations aussi agréables que le Stockli Laser MX, mais pour un moindre prix. Bravo à Salomon d’avoir conçu un ski pour la skieuse intermédiaire-avancée qui est aussi exigeante envers son matériel qu’envers elle-même! 

Mon coup de coeur: Dynastar Intense 10.  Fait amusant, c’est le ski que j’avais placé en 2e position l’an dernier. J’en pense donc exactement la même chose que l’an dernier: il est joueur, vivant, sans aucune surprise à manier et à diriger. Le chef sur les skis, c’est moi! Son rayon moyen (15m) permet de jouer dans les pistes plus larges en ouvrant la machine, mais aussi de resserrer et jouer dans les passages plus étroits. Il est conçu pour les skieuses intermédiaires qui veulent progresser, ou les skieuses confirmées qui cherchent un ski avec du mordant et de la fiabilité. Son cosmétique a été revu pour cette année, on est passé du blanc-sur-neige-blanche au marine avec une touche rose fluo, pas désagréable ni féminin à l’excès. Ce ski me fait sentir « à la maison » en terme de contrôle et de dynamique et c’est exactement ce que je recherche pour un ski de piste. J’aurais facilement pu skier la version plus longue, sans me sentir dans des chaussures trop grandes pour moi.

ZoneSki tient à remercier Oberson pour l’accueil lors de la journée d’essais VIP!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Geneviève Larivière
Diplômée en communications et en géographie (Université Laval), Geneviève est avant tout photographe. Sa facilité pour la rédaction de textes l'a menée directement au photojournalisme. Sur les pistes de ski, elle conjugue ses passions pour la photo et les sports de glisse, toujours en quête du cliché du jour.