Publication partenaire

Des skis légers pour la randonnée: la trouvaille de Yanick!

4 avril 2017 | Revue, par Yanick Lefebvre
Photo Christophe Deschamps

Lors d’une journée d’essais privés organisée par ZoneSki.com le 18 mars 2017 à Expérience Mont Alta, quelques chroniqueurs de ZoneSki ont eu l’occasion d’enfiler des virages au volant de skis et fixations de randonnée pour la saison 2017-2018. Leur mandat était simple: essayer des skis qu’ils auront choisi selon leurs besoins pour du hors-piste, et définir un palmarès personnel qui correspond à leur expérience lors des essais! Le compte-rendu suivant couvre l’essai de Yanick Lefebvre. Pour accéder à tous les comptes-rendus, visitez la page des Bancs d’essai ZoneSki!

Fiche du skieur-testeur: Yanick Lefebvre, 42 ans

Skie depuis 25 ans, en hors-piste depuis 10 ans
Kit hors-piste de la saison 2015-2016
G3 Synapse 101 avec fixation G3 Ion LT 12
Profil de skieur
En montée: efficace et calme
En descente: polyvalent et agressif
Citation fétiche
« Let’s go ! On va où ?! »
Piste préférée au Québec
La Merveille, Massif du Sud
Secteur hors-piste préféré au Québec
Dans Charlevoix
Taille / Poids: 1,70m (5’7) / 64kg (140/lbs)

Ce que je cherche en ski: matériel et préférences

Plusieurs de mes sorties se font avec de longues approches en milieu alpin et à l’occasion en ski d’alpinisme alors je recherche la légèreté, maniabilité et un rayon de courbe autour du 20 mètres. Depuis quelques années, j’utilise des skis de la marque G3, Synapse Carbon 101, avec fixation G3 Ion LT12 que j’adore. Évidemment, le prix influencera mon choix, sauf que je ne sacrifierai pas la qualité pour payer moins cher.

Ma journée d’essai: le déroulement

Les skis testés ont tous été choisis pour leur longueur, la plupart avoisinaient les 176cm. Le modèle le plus court que j’ai testé est le Salomon MTN Explore 88 qui n’était que d’une longueur de 169cm. Ma première ascension a été faite via la piste familiale. Les conditions étaient superbes, une belle neige sur un fond durci, mais ça n’affectait absolument pas la montée ni les descentes. Étant un amateur de sous-bois, tous les modèles ont été testés soit dans la Papoos Haut ou la Marty, ainsi que la Fantastik. D’abord, j’ai emprunté la Boulevard pour mettre à l’essai les skis à différentes vitesses ainsi que pour tester leurs rayons de courbe. Les conditions sont restées similaires au fil de la journée, ce qui nous a permis de tester tous les skis sans variation de conditions.

Les skis au banc d’essai: je les ai testés!

Black Diamond Helio 105
Longueur testée: 167cm
Niveau: Intermédiaire ou supérieur
Rayon: 21m
Ligne de cote: 132-105-119
Poids (1 ski): 1 450 grammes selon le manufacturier
Fixation: Diamir Vipec 12

 

Dynafit Beast 98
Longueur testée: 177cm
Niveau: Avancé
Rayon: 18 m
Ligne de cote: 126-97-116
Poids (1 ski): 1 530 grammes selon le manufacturier
Fixation: Dynafit TLT Radical ST 2.0

 

Salomon MTN Explore 88
Longueur testée: 169cm
Niveau: Avancé
Rayon: 17.9 m
Ligne de cote: 123-88-109
Poids (1 ski): 1 200 grammes selon le manufacturier
Fixation: Dynafit TLT Radical ST

 

Rossignol Seek7
Longueur testée: 176cm
Niveau: Intermédiaire ou supérieur
Rayon: 20m
Ligne de cote: 122-86-108
Poids (1 ski): 1 250 grammes selon le manufacturier
Fixation: Look HM 10

En conclusion : mon palmarès personnel!

En troisième position : Salomon MTN Explore 88 avec fixation Dynafit TLT Radical ST: Je n’avais aucune attente envers ce ski puisque je n’ai jamais skié avec les produits de cette marque. J’ai été agréablement surpris. On m’avait dit qu’il était léger, maniable et d’une bonne rigidité. Effectivement, tout est au rendez-vous. Le ski en lui-même est joueur et stimulant, il offre un bon contrôle à toutes les vitesses, réagit très bien en court, moyen et long rayon.  Avec un side cut de 123-88-109 et un rayon de courbe de 17.9m, c’est le ski le plus court que j’ai skié dans la journée avec son 169cm de longueur.

En deuxième position : Rossignol Seek7 avec fixation Look HM10 : Je connais beaucoup de skieurs qui utilisent les Soul7 et on m’en a dit du bien. J’avais bien hâte de voir le comportement de ce modèle dans les conditions du jour. Pour cet essai, j’ai pris un ski d’une longueur de 176cm et son side cut est de 122-86-108 avec un rayon de courbe de 20m. Tant à grande et basse vitesse, le ski est vraiment plaisant. Son comportement en terrain irrégulier, en bosses, et sur la neige non travaillée était génial. 

Mon coup de cœur : Black Helio 105 avec fixation Diamir Vipec 12 : Un coup de foudre ! J’avais de belles attentes envers ce ski et j’ai été servi. Les conditions n’ont pas permis de tester en terrain véritablement sauvage ou non-tracé, mais tout de même, j’ai été agréablement surpris. Je voulais qu’il soit léger, maniable, agréable, amusant… c’est exactement ce que le Helio 105 a à offrir. Il est super joueur en descente, offre de très bonnes réponses en court et moyen rayon, il est stable à haute vitesse, est très fluide, rapide et facile. Toutes ces qualités, ainsi que son poids de 2.9kg pour le 175cm, en font mon grand gagnant. Ce sera un ski à prendre en considération lors de mon prochain achat, sans nul doute le modèle Helio 95, plus adapté à nos conditions du Québec et de l’est des États-Unis, qui sont majoritairement mes destinations.  

Mention spéciale à la Diamir Vipec 12 : C’était la première fois que je les utilisais, une fixation avec réglage DIN avant et arrière et avec un système qui permet de changer de mode (montée/descente) sans déchausser. Le chaussage avant est très semblable aux autres fixations, le levier est par contre beaucoup plus simple. On retrouve seulement 2 modes (montée/descente) et non plusieurs petits crans comme c’est le cas sur certains modèles. Cela demande un certain temps pour s’habituer aux butées de montée, mais après quelques essais, on s’y fait.  

ZoneSki Hors-piste tient à remercier Expérience Mont Alta pour nous avoir permis d’utiliser la montagne lors de la journée d’essais!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Yanick Lefebvre
Passionné de plein air et d'aventures, il aime partager ses passions pour le ski hors-piste ainsi que l'alpinisme. Cumulant 10 années expérience en ski hors-piste, il trouvait important d'acquérir un bon bagage de formations en secourisme en régions isolées et en sécurité en avalanche ainsi qu'en alpinisme. Il est à l'origine de certains projets de ski hors-piste en Mauricie, dont St-Mathieu-les-Cantons.