VOS SPORTS:
Publication partenaire

10 raisons qui poussent à devenir moniteur de ski!

27 octobre 2015 | Chronique, par Harold Giguère
Photos Harold Giguère

Devenir moniteur de ski ! Eh bien oui… Pourquoi pas?! J’ai toujours aimé le ski, et ce, malgré un arrêt de quelques années. Alors pourquoi devenir moniteur de ski ? La neige, le soleil, les vacances, des décors à couper le souffle, voilà l’environnement quotidien des moniteurs de ski. Le moniteur de ski est avant tout un pédagogue en contact avec les personnes qu’il encadre et à qui il enseigne. Il faut savoir aussi bien animer un groupe d’adultes que d’enfants. Il faut être motivé et dynamique. En général, les pistes destinées aux débutants, les vertes et bleues sont un terrain de prédilection, donc attention ! Voici les raisons qui m’ont amené à devenir moniteur de ski.

1. Transmettre ma passion pour le ski.
Le ski est une passion pour moi et probablement pour tous les moniteurs de ski. En tant que moniteur, il m’est ainsi possible de partager directement cette passion avec une clientèle de tous les âges.

2. Faire la promotion de mon sport favori.
En étant moniteur, je fais continuellement la promotion du ski au quotidien en favorisant la pratique de ce sport. Il est important de voir à la valorisation des sports de glisse et le moniteur de ski en est un acteur de premier plan.

3. Profiter d’un développement continu avec des pros et selon notre niveau.
Être moniteur de ski, c’est avoir accès à différentes formations offertes par les associations. Que se soit au niveau de la technique, de l’enseignement personnalisé, le moniteur bénéficie d’un encadrement privilégié par des collègues expérimentés et professionnels

4. Développer le sentiment d’appartenance à un groupe et avoir une reconnaissance professionnelle.
Le moniteur fait partie d’un groupe au niveau national, provincial et régional par son adhésion à une école de ski. Le fait d’avoir cette reconnaissance partout au pays est un gage d’excellence et d’accomplissement. Il faut noter que la collaboration avec d’autres associations amène différents avantages.

5. Enseigner la méthode et les techniques de l’AMSC ou du PESA dans un contexte où la sécurité est primordiale.
Le ski est un sport où la technique et la sécurité sur les pentes vont de pair. Tous les skieurs et skieuses se devraient de connaître les techniques de base afin de développer leurs propres aptitudes dans un environnement sécuritaire.

6. Voir et être témoin de l’évolution d’un apprenant suite à notre enseignement est très valorisant.
Rien de plus valorisant que de voir un jeune apprendre et se développer par lui-même selon notre enseignement. Être témoin de la réussite d’un enfant ou d’un adulte en direct nous amène une grande satisfaction et un sentiment d’accomplissement.

7. Travailler avec le public et surtout les jeunes.
Enseigner le ski c’est aussi une question de relation humaine, d’écoute et de prise en charge d’une ou d’un groupe de personnes. Il faut avoir une ouverture vis-à-vis les commentaires ou les demandes aux commentaires. Ce contact est enrichissant en tout temps!

8. Faire partie d’une école de ski peut diminuer le coût d’un billet de saison !
Effectivement… c’est un point intéressant à signaler, profiter d’un accès gratuit aux pentes de la station de notre école de ski est un avantage indéniable.

9. Pour profiter de plusieurs avantages (mise à jour et perfectionnement, rabais sur l’équipement de ski).
Évidemment le fait d’être membre d’une association de moniteur de ski nous donne certains avantages quant au perfectionnement par des professionnels, des rabais sur l’équipement, les vêtements et accessoires. Certaines stations offrent des rabais sur les billets de ski. Il est aussi possible de participer à des camps d’entraînement, bénéficier d’une assurance, etc.

10. Mais surtout… Devenir un meilleur skieur !
Puisque c’est en forgeant qu’on devient forgeron, il n’y a rien comme la pratique pour devenir un meilleur skieur! Les moniteurs passent plus d’heures sur les pistes que la moyenne des skieurs, ce qui leur donne des occasions en or de devenir meilleurs dans toutes les conditions qu’une station de ski peut offrir! Et bien sûr, il ne faut pas oublier de mentionner l’apport des collègues moniteurs!

Mais n’oubliez pas, les jours de mauvais temps, sous la neige ou la pluie, les moniteurs continuent à enseigner. L’altitude, alliée au froid et aux vents peuvent rendre les journées différentes sans être une contrainte au plaisir de skier! Bref, devenir moniteur de ski nous permet de transmettre notre passion et nos compétences à d’autre en créant une expérience enrichissante dans un contexte sécuritaire et amusant. Mais la technique ne suffit pas ! Le moniteur est avant tout un pédagogue et la relation humaine est importante : il sait expliquer, décomposer un mouvement, corriger les erreurs de ses élèves, élaborer une progression individualisée et adapter son enseignement.

Mais avant tout il ne faut pas oublier… le plus important… c’est de s’amuser !

Bon ski !

HAROLD GIGUÈRE,  AMSC 2

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Harold Giguère
Cet enseignant en monde contemporain, économie et moniteur de ski est un passionné de la glisse bien affirmé: après les heures de classe, de préparation et de correction, il met son temps libre à profit pour dévaler les pistes de ski dans la région de Québec. Pédagogue, il aura toujours un conseil pour les skieurs qui le côtoient!