Publication partenaire

Dose de vitamine D à Tremblant – 17 Février 2018

C’était une journée en bonne partie sous le signe du soleil au Mont Tremblant. Pas un nuage à l’horizon en avant-midi, juste un grand ciel bleu invitant. Un couvert nuageux s’est installé à la mi-journée, mais j’ai bien eu le temps de faire le plein de vitamine D. Les pistes étaient fermes. Évidemment, dans ce genre de journée, il faut s’aider soi-même avec des skis bien aiguisés. Quoique relativement bien entretenues en début de journée, je me disais que ça ne durerait pas au delà de l’heure du lunch. Il fallait donc en profiter dès l’ouverture.

Stationnant au versant nord comme à l’habitude, je déniche une place à 2 pas du chalet et des télésièges puis j’entame la journée sur les pistes pentues comme l’Expo et la Cossak. Il faut en profiter avant que le passage des skieurs fasse son œuvre.

Ce sera une journée sous le signe du damé, enchaînant les longues descentes sur les différents versants de la station. J’alterne entre le versant nord, le Edge, avec un petit tour versant Soleil et puis au sud. Un peu partout les conditions se ressemblent, du damé durci suite à un regel. Vous voyez le genre. Une légère couche de neige recouvre parfois la surface, sûrement un mince cadeau reçu ces derniers jours.

Une bonne bordée serait de mise, même si j’ai l’impression de me répéter. Malheureusement c’est de la pluie qui est prévue cette semaine. Tremblant devra encore sortir l’artillerie lourde pour limiter les dégâts.

Le soleil était le bienvenu durant une partie de la journée. Il faisait bon de carver à pleine vitesse en profitant du bon temps, alors que la température grimpait peu à peu.

J’ai mis fin à ma journée vers 14h30, après m’être bien vidé les jambes. J’aurais souhaité de meilleures conditions mais avec le bon équipement entretenu, j’y ai trouvé du plaisir.

Si l’hiver pouvait cracher un peu d’or blanc pour qu’on puisse bien s’amuser dans le dernier droit, ce serait un beau cadeau. La saison froide n’est pas encore terminée, alors nous pourrions avoir quelques surprises au menu. Souhaitons-le!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Alexandre Beaumont
Alexandre aime skier sur tous les types de terrains, que ce soit les pistes damées, les sous-bois ou les bosses. Skieur à son jeune âge, il est retombé sur les planches il y a 5 ans après une longue pause. Sa devise: tant qu'il y a de la neige, il y a de l'espoir!