VOS SPORTS:
Publication partenaire

IF3 Édition 2019 – It’s a wrap!

3 novembre 2019 | Compte-rendu, par Félix LeBlanc
Photos courtoisie iF3

Pour la 12 édition cette année encore une fois, c’est avec l’iF3 que les skieurs du Québec commencent (si ce n’est pas déjà fait) à compter les dodos avant le début de la saison de ski. Non mais on va se le dire, de voir autant de vidéos de skis en si peu de temps avec toute une gang de passionnés tous aussi fébriles que les uns que les autres à l’arrivée des premiers flocons, il y a de quoi penser à ses objectifs de ski pour la saison à venir. Vous retrouverez plus bas la liste des gagnants ainsi que des playlist Youtube et Vimeo avec tous les films et teasers disponibles présentement en ligne.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’International Freeski Film Festival, mieux connu sous le nom d’iF3, c’est l’un des derniers vrais festivals indépendant qui ne présentent que des films de Freeski…. Désolé je dois m’auto-corriger, qui ne présentaient QUE des films de skis car on fait maintenant de la place aux films de SnowBoard également! Les juges sont des skieurs/planchistes reconnus, soit athlètes ou membres de l’industrie, qui ont la lourde tâche de regarder TOUS les films en primeur… Et avec plus de 80 films en présentation pendant les 3 jours du festival qui avait lieu au Bains Mathieu cette année, la sélection et la qualité des films présentés y était d’autant plus incroyable. L’iF3 c’est maintenant 4 événements dans 4 villes également, Montréal, Québec, Whistler et Santiago au Chili.

L’iF3 ce n’est pas seulement les films non plus ; c’est l’occasion de rencontrer des pros et les producteurs de films, certaines personnes influentes de l’industrie qu’on ne croiserait que seulement si on se déplaçait dans leur montagne locale, c’est des spectacles de musique qui ont lieu tous les soirs du festival sans parler des événements connexes avec des magasins et marques partenaires. En d’autres mots, l’iF3 est un grand catalyseur de l’industrie qui permet à tous de profiter des meilleurs films de ski de l’année en avant-première, mais dont la popularité semble malheureusement être en légère décroissance. 12 éditions ce n’est pas rien quand même mais pour y avoir été à presque toutes les éditions dans les 10 dernières années, il semblerait que la foule peine à se renouveler pour les nouvelles éditions, non pas par manque de qualité d’organisation de la part des promoteurs de l’événement, non plus par manque de prestige de l’événement.

Pour accéder aux listes complètes des teasers et films disponibles en ligne ; 

Comme je le mentionnais plus haut, la qualité de production des films de ski est maintenant rendue à un niveau tel que l’aspect cinématographique des films est maintenant un critère très important des juges. Story-telling, la qualité du filmage ainsi que la production sont maintenant des aspects extrêmement bien maîtrisés par les boîtes de production, autant professionnelles qu’amateurs! Même que je dois vous l’avouer, pour certains films amateurs la qualité était telle qu’on aurait juré qu’il s’agissait de productions professionnelles. Malgré tout, on voit tout de même certaines boîtes de production importantes comme Level1 qui a annoncé sortir son dernier film cette année avec Romance qui a notamment gagné la palme du meilleur film de l’année, un titre pleinement mérité à mon avis et qui mets un terme à 2 décennies de productions audio-visuelles à couper le souffle et qui, j’en suis sûre, ont inspirées une génération entière de skieurs à travers le monde. Mon top 5 personnel des meilleurs films cette année ;

1.WinterLand de Teton Gravity Research

2. Romance de Level1

3. 7 Stages of Blank

4. Return to Send’er de MatchStick Productions

5. RoadLess (SnowBoard) par Teton Gravity Research

Cette année les gagnants étaient séparés en deux catégories, Ski et SnowBoard, avec des catégories identiques, à l’exception de la catégorie Open qui combinait les deux disciplines. Cette catégorie recensait également plusieurs sous-prix comme « Meilleur Crash dans un Film » (probablement le prix le moins convoité par les athlètes) et des prix qui récompensaient le StoryTelling par exemple, aspect qui n’a aucun rapport avec la pratique du sport de la glisse. 

Ski Snowboard
Catégorie Amateur

Best Cinematography, presented by Rossignol
Benshi Creative – Before Tomorrow

Film of the Year, presented by Mont Sutton
SV Film – Southern Alps

Catégorie Amateur

Best Cinematography, presented by Rossignol
Voltfuse – Old-Fashioned Winter

Film of the Year, presented by Mont Sutton
French Fragrance – Exit

Catégorie Athlètes

Discovery of the Year, presented by the Ski Saint Bruno
Sam Zahner in Strictly – Welcome

Best Female Performance, presented by Protect Our Winters Canada
Elyse Saugstad in Winterland – Teton Gravity Research

Best Male Street Segment, presented by Newschoolers
Phil Casabon in Nuance – Brady Perron

Best Male Freeride Segment, presented by Freeride World Tour
Sam Kuch in Return to Send’er – Matchstick Productions

Catégorie « Athlètes » 

Discovery of the Year, presented by Ski Saint Bruno
Maria Thomsen in Isle of Snow – Absinthe Films

Best Female Performance, presented by Protect Our Winters Canada
Jamie Anderson in Unconditional – Snowboarder Magazine

Best Male Street Segment, presented by Newschoolers
Frank Bourgeois in Isle of Snow – Absinthe Films

Best Male Freeride Segment, presented by Freeride World Tour
Rene Rinnekangas in Everybody Everybody – Snowboarder Magazine

Catégorie « Pro »

Best Short Movie (10-30 minutes), presented by Guru Energy Drink
Never Over – JF Houle

Best Cinematography, presented by Boréale
Sammy Carlson: Over Time – CK9 Studios

Best Editing, presented by iF3 Chile
The 7 Stages of Blank – Blank Collective

Film of the Year, presented by Tourisme Québec
Romance – Level 1 Productions

Catégorie « Pro »

Best Short Movie (10-30 minutes), presented by Guru Energy Drink
Unconditional – Snowboarder Magazine

Best Cinematography, presented by Boréale
Roadless – Teton Gravity Research

Best Editing, presented by iF3 Chile
Offline – Nitro / Redbull Media House

Film of the Year, presented by Tourisme Québec
Offline – Nitro / Redbull Media House

Text 1 Text 2
Catégorie « Open » (Ski et SnowBoard)
Ski movies, snowboard movies or movies combining both sports were eligible in this category, which were judged and awarded by the entire iF3 Jury.

Best Crash, presented by ASSQ Ma Neige
Sam Smoothy in Winterland – Teton Gravity Research

Best Storytelling, presented by Forecast & King Snow Magazines
Roadless – Teton Gravity Research

Best Short Video (under 10 minutes), presented by Till i Die
CK9 Studios – Sammy Carlson: Over Time

Standout Urban Movie, presented by Orage
Brady Perron – Phil Casabon: Nuance

Standout Big Mountain Film, presented by Orage
Return to Send’er – Matchstick Productions

Jury’s Pick, presented by the iF3 Judges
Offline – Nitro / Redbull Media House

Avec les éditions de Montréal et de Québec maintenant terminées, c’est au tour de Whistler de recevoir le festival et de permettre aux visiteurs de visionner les films en avant-première. Avec Santiago qui est en Juillet, c’est le dernier stop du festival avant l’édition 2020 qui sera, je l’espère, aussi haute en couleur que celle de cette année. Étant ma première chronique de la saison, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter à toutes et à tous un bon début de saison 2019-2020 et de nous souhaiter dans l’Est comme dans l’Ouest de la neige et encore de la neige!

On se revoit bientôt sur les pentes!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Félix LeBlanc
Félix est un passionné du ski, de la technologie et de l'art visuel. Curieux de nature, il se garde bien informé sur tout ce qui touche de près ou de loin ses passions et tout comme Ron Fournier, adore "donner son deux cents" à ses lecteurs. Chasseur de tempêtes pour tracer les plus beaux sous-bois de la province, sa maxime dans la vie est celle-ci : "Ta pire journée de ski est toujours meilleure qu'une journée ordinaire au travail".