VOS SPORTS:
Publication partenaire

La Réserve, à ne pas prendre avec modération – 16 Décembre 2018

Comme première chronique de la saison 2018-19, j’ai décidé de renouer avec mon terrain préféré au nord de Montréal ; la station de ski La Réserve dans Lanaudière. Véritable trésor caché de la région, le terrain accidenté, laissé naturel et ses bois engageants en plus d’une toujours aussi bonne couverture neigeuse me font sortir de mes Cantons de l’Est chéries lorsque la neige se fait plus rare. Un peu comme on renoue avec un vieil ami qu’on n’a pas vu depuis longtemps en arrivant au pied de la montagne, rien n’avait changé mais on a appris à se re-connaître. Dieu merci mon guide officiel de la Réserve (Carl) est venu nous rejoindre en ce beau dimanche. Environ -5c au compteur, mélange soleil nuage, ça s’annonçait le genre de journée one for the books comme on dit.

9:05 ; on commence à monter. Pas un chat sur les pistes et la principale ainsi que les autre pistes dégagées nous attendent avec un beau tapis blanc…mais entre vous et moi, on sait très bien que ce n’est pas pour les pistes qu’on vient à la Réserve mais les sous-bois. La pluie que le Sud du Québec, incluant Montréal et l’Estrie tout particulièrement, est tombée en neige dans Lanaudière, nous laissant un beau tapis de neige molle dans les bois à certains endroits. Il fallait faire attention cependant, reste qu’on est tôt dans la saison et le fond n’est pas encore très très loin.

Attention au relief encore très apparent dans certains bois. Avec précaution, la récompense est sublime

Les sous bois du côté gauche de la montagne (en regardant la montagne à partir de la base) offraient une couverture presque complète, quoique mince par endroit. Attention au freinage!

La montagne étant ouverte en presque totalité, il était surprenant de voir si peu de monde sur les pistes. Pas plus que 2 minutes d’attente au bas de la montagne, malgré qu’un seul télésiège était ouvert. La rapidité de ce-dernier n’est pas non plus une qualité à laquelle on peut l’y rattacher non plus!

« Flying Carl calling ground control for landing » -Over

Comme à notre habitude, La Réserve est réputée pour son terrain accidenté, la fameuse « Chute Libre » en dessous des chaises offrant une combinaison de lignes presque infinie mais aussi pour tous ses autre petits trésors cachés. J’peux vous dire une chose, j’en ai le dos raqué en ce lundi matin au moment d’écrire ces lignes.

 

Ce qu’il faut retenir de cette journée et pour la semaine à venir, c’est que si vous êtes dans les Laurentides/Lanaudière et vous cherchez une destination ski abordable, très peu achalandée et qui offre un terrain magnifique en plus de conditions dignes de certaines années en janvier, La Réserve est définitivement votre meilleur choix avant le malheureux redoux attendu pour la fin de la semaine. Ah oui et j’allais presque oublier, regardez-moi cette vue! 😉

Toute bonne journée de ski ne serait pas complète sans oublier son après. Avec son petit bar chaleureux et son personnel accueillant, la mezzanine du chalet est un must pour toute bonne journée qui se termine à La Réserve. Aujourd’hui ne faisait exception d’autant plus que je dois vous avouer, je suis arrivé ici avec bien peu d’attentes quant à cette journée du 16 Décembre. Ce n’est que pour une prochaine fois St-Donat!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Félix LeBlanc
Félix est un passionné du ski, de la technologie et de l'art visuel. Curieux de nature, il se garde bien informé sur tout ce qui touche de près ou de loin ses passions et tout comme Ron Fournier, adore "donner son deux cents" à ses lecteurs. Chasseur de tempêtes pour tracer les plus beaux sous-bois de la province, sa maxime dans la vie est celle-ci : "Ta pire journée de ski est toujours meilleure qu'une journée ordinaire au travail".