VOS SPORTS:
Publication partenaire

Le Relais, 10 février 2019

Cela faisait plusieurs semaines que nous pouvions chasser la poudreuse et ne pas s’inquiéter des conditions de glisse. Depuis la semaine dernière, la situation a malheureusement bien changé. Le Centre de ski Le Relais est souvent surprenant par la qualité de son travail dans les pistes damées et encore aujourd’hui, on pouvait trouver notre « spot » pour s’amuser. Pour le « carving », la piste Le Mirador (#6) était en bonne condition ; un damé bien dur avec peu de sections granuleuses. Bien équipé comme Patrice, on pouvait pousser la machine!

Mêmes conditions en matinée dans quelques autres pistes dont la Familiale et la Lac-Beauport. Ailleurs, le fond glacé est sorti à plusieurs endroits et il fallait être prudent pour naviguer entre les surfaces changeantes, passant de dures à granuleuses ou glacées.

Sinon, le snowpark est une autre option. Aujourd’hui, les modules y étaient parfaits, mais avec des atterrissages en béton, il faut être sûr de son coup. Heureusement, l’achalandage était vraiment modéré donc les sections entre chaque module sont restées belles.

De mon côté, je suis arrivé équipé d’une planche versatile, l’idée de « rider mollo » et de profiter du soleil. Ma planche est un peu trop molle pour carver à fond dans ces conditions et je n’ai vraiment pas la détermination de prendre des risques dans le parc. Alors, j’ai cherché les transitions à surfer. Comme les bords de pistes étaient glacés, je me suis retrouvé à avoir du fun dans les différentes transitions aménagées entre les modules dans le snowpark BILLABONG (Docteur Pouliot- 8A). On peut les approcher avec à peu près n’importe quelle vitesse. Selon l’angle, on peut « jumper », « slasher » ou « pumper » la bosse. C’est vraiment le genre d’aménagement qui peut faire toute la différence pour ceux qui aiment le freeride. Simplement à accorder un peu d’attention au « landing » des autres modules pour ne pas surprendre un autre rider.

Dans le secteur ouest, la Charlesbourg a reçu le même traitement, mais en 3 fois plus petit. On retrouve pour les débutants 3 ou 4 virages inclinés en haut du faut plat et deux autres plus intenses à l’entrée de la section B (Le Hameau), en amont des modules traditionnels.

C’est dans ces conditions qu’on remarque vraiment les efforts des stations à développer des modules créatifs et accessibles. Ces quelques bosses dans la 8A ont fait ma journée!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Louis Ricard
Louis est dévoué au snowboard depuis déjà plusieurs années en étant sur les pentes peu importe les conditions et en se promenant un peu partout au Québec. En passant par le carving sur la neige dure au pentes abruptes dans la poudreuse, il en tire le maximum! Il livre des comptes rendus techniques qui plaisent aux passionnés.