VOS SPORTS:
Publication partenaire

Le Relais, pris d’assaut malgré le verglas, 4 janvier 2019

Une belle neige tombée pendant la nuit recouvrait le sol à mon réveil. Mon frère et son épouse allaient au Relais alors j’ai décidé de les rejoindre. Sur la route, une pluie verglaçante s’est mise à tomber et glacer le pare-brise de la voiture. Rien de désagréable et rien pour me faire retourner à la maison. 

Photo Jacques Boissinot/ZoneSki

Sur place, on pouvait voir les clients porter une fine couche de glace sur eux. La surface de glisse était très belle malgré ce verglas qui collait aux lunettes de ski. Ceux qui connaissent la station savent que la préparation des pistes y est exemplaire. Le seul désagrément était d’essuyer les lunettes au sommet et en bas. 

L’accueil et le service à la clientèle a toujours été une force à la station du Lac-Beauport. Les employés l’ont prouvé encore une fois. Dans la file d’attente, une employée distribuait les lingettes de papier pour essuyer les lunettes et les bouts de nez mouillés. Malgré l’achalandage, l’attente aux remontées était relativement courte. Les placiers s’acquittaient bien de leur travail.

Une coupe Nor-Am de snowboard alpin se tenait dans la piste Gaby-Pleau. Je suis passé saluer mon ami Jean, directeur de la compétition. J’ai appris que le médaillée d’Or Olympique Jasey-Jay Anderson y participait avec ses deux filles, Jora et Jy. Le père de 43 ans était fier de voir ses filles participer avec lui aux courses. Toujours aussi affable, Jasey-Jay m’a parlé de son sport avec passion. Depuis quelques années, il fabrique des planches de compétitions alpines de haute qualité. C’est toujours agréable de rencontrer ce grand olympien.
Au final, j’ai passé une très belle journée au Relais. Le verglas a fait place, en après-midi, à une neige légère qui tombait en douceur sur les pistes.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jacques Boissinot
De la photo au ski en passant par la voile et la moto, Jacques (La Comète) garde un coeur jeune en vivant à fond chacune de ses passions. Essayez de le suivre en piste... vous comprendrez l'origine de son pseudonyme!