Publication partenaire

Le Splash vole la vedette au Valinouët – 14 avril 2018

Évidemment, c’est le Splash qui a volé la vedette aujourd’hui à la station malgré le froid et la surface durcie. Le ski de printemps se fait attendre !

C’est la troisième fois que je vais skier au Valinouët. Aujourd’hui, la station (avec son 100 % de neige naturelle) nous offre toutes ses pistes sur les deux versants, donc 30 pistes ouvertes. Il fait -12° C, c’est ensoleillé mais avec un vent du nord qui frappe assez fort en haut de la montagne et en descendant !

Nous arrivons à la station vers 9h00. Toujours la même impression ; c’est une grande station car le domaine skiable est important sur les deux versants. Après la billetterie, nous commençons notre journée sur le versant principal en utilisant le quadruple no 2.

Évidemment, comme pour plusieurs autres stations, les variations de température combinées avec le gel de la nuit et le damage, la surface est très ferme voir durcie et les jonctions des largeurs de dameuse étaient plus que visibles. Malgré tout, les pistes damées étaient toutes intéressantes à skier quand même et nous en avons profité pour pratiquer le cours rayon !

Selon des habitués de la station et le directeur de l’école de glisse, les conditions d’aujourd’hui étaient très loin de représenter les réalités quotidiennes de cette station où l’enneigement est naturel et le damage est impeccable.

Nous commençons par La Dufresne qui présente une surface ferme en billes mais agréable à skier de par sa configuration. Je pensais que plus tard dans la journée, les surfaces deviendraient plus malléables et plus douces à skier avec le réchauffement, mais ce ne fut pas le cas. Les pistes « au naturel à bosses » et les sous-bois n’étaient pas vraiment populaires.

 

Nous avons continué de skier toutes les pistes de gauche à droite. J’ai particulièrement aimé La Blackburn même si le premier pitch était en bosses durcies. Au Valinouët, l’on retrouve plusieurs pistes longues et larges avec différents vallons ou devers nous permettant de varier notre rayon et notre vitesse.

Toujours en avant-midi, nous avons été sur le versant Nord-Ouest qui nous proposait des pistes avec une surface damée mais toute aussi ferme.  Le chalet secondaire offre un mini service de restauration bien apprécié par tous.  L’on peut rejoindre la base du versant principal par la piste Le Boulevard et la descente est quand même assez longue.

Comme d’habitude, nous avons dîner au resto-pub où les repas accompagnés d’une bonne bière sont toujours excellents !

En après-midi, l’ambiance était survoltée aujourd’hui avec la présence du Splash annuel !  Musique et animation étaient de la partie afin de souligner l’évènement avec une bonne participation de la part de plusieurs skieurs incluant une catégorie femme et enfant !

Le paysage est beau dans les monts Vallin et nous en avons profité pour l’apprécier visuellement. Le chalet principal est bien aménagé avec une belle configuration très fonctionnelle. En après-midi, il y avait plus d’achalandage mais aucune attente aux remontées. Nous avons terminé dans la blackburn afin de profiter au maximum du soleil et de la surface « un peu » plus ramollie des pistes.

Le Valinouët nous offre un grand domaine skiable et nous a de nouveau conquis !

Bon ski !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Harold Giguère
Cet enseignant en Monde contemporain, en économie et moniteur de ski est un passionné de la glisse bien affirmé: après les heures de classe, de préparation et de correction, il met son temps libre à profit pour dévaler les pistes de ski dans la région de Québec. Pédagogue, il aura toujours un conseil pour les skieurs qui le côtoient!