VOS SPORTS:
Publication partenaire

le valinouët, sur un tapis douillet. 25 janvier 2019

Avec le cocktail météo reçu dans le sud du Québec jeudi, cherchons la neige. C’est donc avec mes deux plus jeunes, bien avant que le coq chante, que nous avons pris la direction du Valinouët.

Située à près d’une heure de route de Chicoutimi, cette montagne est un joyau à découvrir. La station offre des pistes pour rendre n’importe quel skieur heureux. Pour nous aujourd’hui, 22 pistes sur 32 étaient accessibles. Bien que le versant Nord-Ouest ne soit pas ouvert en semaine, nous ne serons pas en reste.

Dès l’ouverture, nous sommes prêts. Les premières descentes se feront sur les pistes damées. Une fine couche de neige fraîche recouvre le damé, c’est moelleux à souhait, un régal pour les skis. Deux pistes auront attiré mon attention, La Bégin et La Laprise. D’une belle largeur et avec de beau «pitch», elles sont parfaites pour faire des descentes rapides. 

Ensuite, direction des sous-bois. Plusieurs « pillow » de neige poudreuse sont toujours présent. Au grand plaisir de tous. Pour mes filles, Le Yéti aura retenu leur attention, si bien que nous l’avons fait quelques fois. Quant à moi, la pente à bosses La Perron m’a surprise. Un bon dénivelé, avec de beaux sauts en bordure de piste. Étant donné le jeune âge de mes acolytes, nous n’avons pas tenté d’apprivoiser La Machete, je reviendrai!!

Faites comme nous et roulez jusqu’à la neige, vous ne le regretterez pas.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Martin Dumas
Skieur depuis son tout jeune âge, Martin a pratiqué le ski de compétition et ensuite l'enseignement. Maintenant plus concentré sur le ski en famille et entre amis, il sillonne différentes stations à la recherche de la trace de la journée. Préférant le hors-piste et l'adrénaline en toute saison, Martin pratique aussi la moto de sentiers l'été.