VOS SPORTS:
Publication partenaire

Les Sommets de Saint-Adolphe, 22 février 2019

Voici comment commence la piste de ski où j’ai fait une randonné magique aujourd’hui, au nord de de Saint-Adolphe-d’Howard.

Ce sentier s’appelle «Les Sommets» et il porte bien son nom. Si son entrée est flanquée d’une pancarte un peu inquiétante, c’est parce qu’il qui nous fait passer par six collines sur son trajet d’une dizaine de kilomètres, dans un secteur où on se sent loin de la civilisation.

On accède à cette piste de ski nordique en se stationnant au point d’accès Val-de-Loire du réseau de sentiers de Plein Saint-Adolphe et en parcourant un peu plus d’un kilomètre sur un sentier entretenu, la Canadienne.

Tout de suite après la fameuse pancarte, le sentier nous donne un avant-goût de ce qui nous attend en nous faisant grimper puis redescendre une première colline ; après quoi on a l’occasion de contempler ce magnifique tombant de glace…

Des photos, j’en ai fait plusieurs pendant cette sortie pour une bonne raison : le trajet de la piste Les Sommets est tout simplement magnifique.

Ça tient à son relief, bien sûr, mais aussi à la forêt qu’elle nous fait traverser.

On skie presque tout le temps dans des feuillus clairsemées où le regard porte loin et où le soleil inonde le sentier qui est presque toujours large et bien dégagé.

Par une journée ensoleillé et sans vent comme aujourd’hui, difficile de trouver sentier plus agréable.

Tout le trajet est photogénique, mais c’est quand on arrive au sommet de la plus haute colline sur le parcours qu’on peut vraiment se rincer l’œil.

On est alors à 530 mètres d’altitude, soit environ 150 mètres plus haut qu’au départ ; et en contrebas, vers le sud, on aperçoit notre prochain objectif : le lac de la Cabane que le sentier traverse de part en part avant de revenir à la Canadienne.

Je vais garder un bon souvenir de la longue descente qui nous fait dévaler le flanc nord de cette colline.

Il y avait énormément de neige à cet endroit aujourd’hui et j’en ai bien profité en exécutant quelques beaux virages télémark.

Après ça, la piste traverse un chemin qui semble en construction, grimpe une dernière colline puis descend vers le lac de La Cabane.

Ce plan d’eau devrait plutôt s’appeler le lac des Grosses Cabanes parce que plusieurs belles maisons massives se dressent autour.

Tout ça pour vous dire que j’ai adoré ma randonnée et que je vous recommande le sentier Les Sommets.

Seul bémol : sin trajet est assez peu balisé pour l’instant, mais on m’a dit au chalet d’accueil de Plein Air Sainte-Adolphe qu’on allait bientôt compléter la signalisation.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Barclay Fortin
Barclay Fortin a appris à faire du ski à Baie-Comeau, sa ville natale. Il a appris à écrire en travaillant comme journaliste et scénariste à Montréal. Et depuis 2003, il court les centres du ski de pour alimenter Ski Glisse, un blogue où il raconte ses randonnées hivernales.