Publication partenaire

L’hiver reprend ses droits au Massif – 7 Avril 2018

5:00 AM, le cadran sonne et inutile de vous dire que cela ne m’a pas pris plus que 5 minutes pour être debout, habillé et prêt à partir vers l’Est. La tempête qui s’est abattu sur l’Est du Québec cette semaine a laissé par endroits bien au-delà de 30cm de neige fraîche, en plein mois d’Avril! Qui l’eût cru. J’avais peine à y croire, n’ayant reçu que de la pluie à Montréal toute la semaine avec un peu de neige mouillée pour soupoudrer le tout.

C’est en arrivant dans la région de Québec que je me suis vraiment rendu compte de l’effet que la latitude a eu sur les précipitations au Québec ; ici c’est encore l’hiver. On se croirait en plein mois de janvier. Une fois passé le Mont Ste-Anne, la hauteur des bancs de neige ne cesse d’augmenter en direction du Charlevoix jusqu’à ce qu’on arrive au fameux « Chemin du Massif » où les bancs de neige atteignent des proportions ridicules.

Une fois arrivé sur place, quelle ne fut pas ma surprise de voir que le stationnement P1 n’était qu’à la moitié de sa capacité, malgré la tempête qui s’était abattue sur la montagne cette semaine.

La récompense de ceux qui viennent de faire 4 heures de route : de la neige fraîche

Première descente, on va explorer le Camp Boule et la Dominique Maltais ; WOW! Les 10cm supplémentaires tombés dans la nuit sont venus recouvrir presque toutes les traces de la veille et on ski encore sur de la neige fraîche. Ça commence bien la journée!

Deuxième descente, nous sommes allés rejoindre des amis de Montréal également pour immédiatement monter le secteur Ligori dans l’espoir de trouver encore plus de lignes vierges. Pari payant.

Comme ces photos peuvent en témoigner, c’était gras au Massif, très gras même. Jamais une fois on a touché le fond ou même passé proche de toucher le fond, leur base de neige étant tellement épaisse de toutes les précipitations de cet hiver. Malheureusement, cependant, après avoir demandé au Service à la Clientèle, nous avons appris que le week-end prochain est le dernier week-end d’opération de la saison pour la montagne. Il serait facile de pouvoir skier jusqu’à la mi-mai avec toute cette couverture neigeuse!

De manière générale, on se croirait sérieusement en plein mois de Janvier tellement les conditions sont bonnes présentement. Alors que le Sud du québec est déjà en mode vélo et Golf, le Nord-Est pourrait continuer de skier jusqu’en juin si la tendance se maintient. Pour ceux en manque de neige, conduisez quelques heures à l’Est et vous ne serez certainement pas déçus!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

Publier un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

À PROPOS DE L'AUTEUR

Félix LeBlanc
Félix est un passionné du ski, de la technologie et de l'art visuel. Curieux de nature, il se garde bien informé sur tout ce qui touche de près ou de loin ses passions et tout comme Ron Fournier, adore "donner son deux cents" à ses lecteurs. Chasseur de tempêtes pour tracer les plus beaux sous-bois de la province, il vit par la prémisse "Ta pire journée de ski est toujours meilleure qu'une journée ordinaire au travail".