Publication partenaire

L’hiver se pointe le bout du nez au Sommet St-Sauveur (ski de soirée)-12 décembre 2017

C’était une soirée de première tempête pour le sud de la province, 12-15 cm! Était-ce vraiment une tempête? Tempête de neige ou pas, cette nouvelle neige a vraiment fait un bien énorme aux stations de ski qui par majorité, fonctionnaient depuis le mois de novembre que par la fabrication de neige, ou presque.


Notre destination fut le Sommet Saint-Sauveur qui par sa proximité et par le fait que cette station était l’unique montagne au nord de Montréal a offrir du ski de soirée en faisait une destination incontournable. J’avais environ 4 heures pour skier alors pour moi, c’était le choix logique pour avoir la chance de skier sur de la belle neige naturelle.


Une fois arrivé à la station, j’ai vite constaté que la soi-disant tempête avait été fort populaire auprès des amateurs de glisse, car j’ai dû stationner ma voiture à une distance assez appréciable du chalet de ski. Dans le magnifique chalet de ski de Saint-Sauveur, c’était la cohue afin d’obtenir notre billet. Sommet St-So avait eu la brillante idée d’avoir sa billetterie à même son service à la clientèle. Donc, Jean marie et moi avons du attendre 20-25 minutes avant d’avoir notre billet et notre ami Max (arrivé 30 minutes plus tard) à du à son tour attendre tout près de 50 minutes, car le service à la clientèle faisait en même temps des abonnements saisonniers avec photos! Il n’y avait que trois préposés et elles étaient débordées.

Lorsque la majorité de ta clientèle de ski de soirée provient de Montréal, Laval et des bases Laurentides et qu’ils doivent se taper une heure de circulation, parfois plus, pour se rendre à Saint-Sauveur, devoir attendre plus de 20 à 50 minutes avant d’avoir leurs billets de ski (alors qu’ils ne visent que skier deux ou trois heures après une dure journée au travail) n’est vraiment pas une combinaison gagnante. C’était, selon moi, une gaffe de gestion de leur part de ne pas avoir plus d’employés, surtout en cette première journée de tempête alors qu’ils auraient dû se douter qu’il y aurait un surplus de clientèle.

 

Bon, parlons de ski!

La nouvelle neige a fait un énorme bien à la station de ski, car avec le redoux et la température plus froide du dernier week-end, la base était assez durcie et même glacée par endroit surtout dans les pistes plus inclinées. Mais en cette soirée neigeuse, il y avait moyen de faire du ski beaucoup plus plaisant. Nous pouvions enfin dévaler les pistes sans entendre le bruit de nos skis à chaque virages.  Il fallait quand même avoir des carres bien affilées afin de pouvoir bien profiter des conditions car les quatre pistes disponibles ont été très sollicitées durant la journée, camouflant ainsi quelque peu le fait qu’il y était tombé 12-15 cm de neige dans les heures précédentes.

 

La piste la plus agréable à dévaler fut la traditionnelle 70, car la neige avait bien adhérée à cette piste. La piste Red Bird (piste facile et moins inclinée) était aussi très agréable à skier malgré de nombreux skieurs et planchistes dans celle-ci. Les autres pistes disponibles furent la 70 Ouest et la Nordique ou il y avait un peu plus d’endroits glacés. Le parc à neige situé entre les deux pistes 70 était ouvert avec plusieurs sauts et modules. De nombreux canons étaient en fonctions dans la 70 Est et Ouest et avec une température de moins 8 degrés, la neige était de très bonne qualité et non humide. Il y avaient deux remontées en fonctions soit l’Étoile et l’Atomic express et mention honorable au préposé de l’Atomic Express qui a eu la bonne idée de placer les gens quatre x quatre, car avant 19h00, ce n’était pas évident dans les files d’attente de cette remontée.


Depuis ma jeunesse, j’ai toujours apprécié l’ambiance que le Sommet Saint-Sauveur offre à sa clientèle, par sa musique, sa terrasse, son foyer extérieur Bar, parc à neige et etc.! J’adore cette ambiance et je ne m’ennuie jamais à cet endroit des Laurentides et en plus comme vous le savez tous, le village de Saint-Sauveur est des plus intéressant et chaleureux pour l’après ski.


En conclusion, j’ai tout de même aimé ma soirée de ski avec mes amis malgré que je m’attendais à plus de neige de cette tempête et surtout plus de pistes disponibles que les quatre que nous avions droit. J’espère que Sommet Saint-Sauveur va améliorer la situation pour la billetterie, car il n’y a personne sur cette terre qui aime se taper 20 à 50 minutes d’attentes afin d’obtenir un billet de ski, s’en était ridicule, surtout pour y skier que deux ou trois heures.

 

Sommet Saint-Sauveur, on se reprend bientôt!

 

Eric Boyczun

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

Publier un commentaire

1 Commentaire sur "L’hiver se pointe le bout du nez au Sommet St-Sauveur (ski de soirée)-12 décembre 2017"

Me notifier des
avatar
Robert Rousseau

La circulation a eu raison de ma sortie de ski d’hier soir, je n’ai pas eu le temps de me rendre. Belle soirée de ski messieurs !

wpDiscuz

À PROPOS DE L'AUTEUR

Éric Boyczun

Éric fait partie des plus anciens membres de l’équipe de ZoneSki. Sa passion pour ce sport n’est un secret pour personne et son plaisir à skier transparait sur chaque photo de lui, où il arbore un large sourire même dans les descentes les plus techniques!