VOS SPORTS:
Publication partenaire

Magnifique ouverture à Tremblant – 23 novembre 2017

Il y a des saisons qui se ressemblent, mais celle qui s’en vient s’annonce pour le moment très différente. Aujourd’hui, nous sommes allés à Tremblant et je dois dire que c’était l’ouverture la plus spectaculaire que j’y ai vue!

Nous avons fait la route la veille au soir et profité d’un hôtel proche de la montagne afin d’éviter le trafic et d’être à l’heure pour l’ouverture. Nous n’avons pas été déçus car dès 8h, la foule était déjà bien présente pour attendre les premières télécabines.

Il faut dire qu’un début de saison à Tremblant vient avec un rituel qui passe par un chocolat chaud et une haie d’honneur. Alors c’est parti!

Aujourd’hui, le terrain skiable était de 13 pistes sur 96, soit 3 au Nord et 11 au Sud. Dans la réalité, on parlait plus de 2 descentes complètes de haut en bas sur chaque versant (avec un très beau snowpark dans la Parc Progression), ce qui selon la station, était une couverture historique pour une ouverture.

Le décor était digne d’une conte de Noël, cependant la visibilité était quasi-nulle sur les trois-quart du domaine skiable, qui était pris d’assaut par une armée de canons à neige! Dans certaines remontées comme le Lowell-Thomas, nous ne voyions même pas le télésiège en avant de nous. Mais ce n’est pas grave, c’est ça l’hiver…

Le ski lui était très beau à l’ouverture. La Beauvallon était sans doute la piste la plus intéressante à descendre de la journée côté conditions et challenge avec la possibilité de remonter par le TGV (ou de terminer son chemin au pied du village pour reprendre la télécabine).

Au début de la journée, la neige était belle, pas de glace, avec des pistes couvertes pleine largeur. Cependant, vers 10h, le tout a changé avec un front très humide. Le versant Nord était plus fourni en balles de golf et c’était un peu moins plaisant. Le vent était assez fort aussi, il fallait être très bien habillé.

L’achalandage était vraiment très faible sur la montagne. La formule d’ouvrir de haut en bas permettait de bien drainer les pistes et donc, aucune file d’attente ne s’y est créé de la journée.

Le bruit du vent venait avec le bruit des canons. Ça ne rigole pas du tout à Tremblant avec la fabrication de neige, il y a fort à parier que d’autres pistes vont s’ajouter d’ici samedi.

Comme je disais au début, la journée a commencé par une haire d’honneur. Cette saison, j’aurais inversé les rôles et laissé les employés passer sur le tapis rouge. C’est eux qui ont rendu cette journée si exceptionnelle pour une ouverture.

Donc, un gros merci à Tremblant pour une saison qui a débuté en grand!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Christophe Deschamps