VOS SPORTS:
Publication partenaire

Massif du Sud: promenade sportive du dimanche! 2 février 2020

Les « dimanches en famille » au Massif du Sud vous connaissiez?  Pas nous!  En tout cas, pas avant qu’on nous en parle à notre arrivée à la billetterie. Une promotion parfaite pour notre groupe de 8 huit skieurs (quatre parents et leur marmaille).  À tous les dimanches de la saison 2019-2020, les billets journaliers sont au prix de la demi-journée.  Une économie de 30 à 35 % sur le coût des billets.  Ça se prend bien!

Source : massifdusud.net

Nos compagnons de la journée en sont à leur première visite à vie au Massif du Sud.  C’est une journée de découverte idéale avec la température douce, les percées de soleil et l’absence de vent. Dès la première remontée, les sapins fantomatiques du sommet impressionnent. L’envoûtement commence à faire son effet !

Notre petit groupe choisit la familiale comme première descente. Une piste relativement peu fréquentée dans une station réputée pour ses pistes et ses sous-bois extrêmes. Le corduroy est encore bien formé.  La surface est douce et agréable.  La vue sur le Mont Chocolat impressionne à son tour (photo à la une).  Il n’y a que nous pour profiter de cette très belle piste !

Bien sûr, une visite au Massif du Sud ne peut ignorer les sous-bois. La Bipolaire, un sous-bois simple losange, est parfaite pour briser la glace. Glace? Non, il n’y en aura pas heureusement. Ni nulle part ailleurs croyez-moi! La couverture de neige est surprenante, aucun découvert. La dizaine de centimètres de neige fraîche tombés dans la dernière semaine ne paraît presque plus, tapés par ceux qui nous ont précédés depuis vendredi. Les bosses typiques des sous-bois sont fermes, mais pas durcies, donc encore malléables lors de nos passages. Ce sera aussi le cas dans tous les autres sous-bois.

La Bipolaire (9B) :

Dans la Cathédrale, l’envoûtement est total. L’entrée, qui ressemble à un passage de gamins, s’élargit rapidement pour laisser place à une forêt d’énormes conifères couverts de neige. La première portion du sous-bois, large et peu pentue, est suffisamment facile pour que la majorité des skieurs puissent s’y aventurer. À partir du point où ça se corse, une sortie donnant sur la piste facile « La Villageoise » a été aménagée. C’est là que notre groupe de skieurs se sépare. Seuls les gars semblent emballés par le « à pic » des prochaines pistes que nous sillonnerons!

La Cathédrale (#8) haut :

La Cathédrale (#8) bas :

La Loin-loin (#2) vaut vraiment le déplacement avec encore quelques sections de neige vierge et épaisse.  Neige qui semble nous attendre depuis plusieurs semaines :

La Surprenante (#5) avec un peu de fardoches,  mais très praticable. Il y a d’ailleurs mille et une façons de la dévaler:

Le plaisir prime sur le style :

Le seul bémol de la journée: le temps qui passe trop vite. Nous reviendrons, c’est certain. Et peut-être dans pas si longtemps puisqu’une bonne bordée est annoncée pour la fin de la semaine. Vendredi skinusite en vue! Bon ski!

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Christian Lacroix
Christian Lacroix vit en Beauce et travaille en horticulture, ce qui lui laisse du temps pour les sports de glisse. Planchiste de longue date, récemment converti au ski, il pratique ce sport principalement en famille. Leur devise: une journée en ski, active, dehors et loin des écrans c’est une journée réussie!