VOS SPORTS:
Publication partenaire

Météo à la ZoneSki: Neige au nord, pluie au sud pour les 9 et 10 mars

9 mars 2020 | Chronique, par Jean-François Harrington
Illustration ZoneSki et MétéoLaurentides

Le mois de mars est appréhendé des skieurs pour ses tempêtes à fortes accumulations. À chaque année, il y en a 2-3 qui valent la peine. Encore faut-il être au bon endroit au bon moment. Bien que le printemps arrive dans quelques semaines, on est au stade où dans certaines régions, il est hâtif alors que pour d’autres, c’est plutôt l’hiver qui perdure au-delà de sa date butoir.

Voici le constat nous affectant jusqu’à mardi soir du front froid en provenance du nord de la province combiné au système dépressionnaire sur les Grands Lacs.

Charlevoix, Saguenay-Lac-St-Jean, Côte-Nord, Bas St-Laurent, Gaspésie = Neige, neige, neige !

Vous avez droit au vrai hiver comme on les aime, sans trop de redoux ! La neige arrivera principalement durant la nuit de lundi à mardi. Plus on s’en va vers l’est, plus la neige sera présente en début d’avant-midi. Il n’y aura pas de grands vents pour gêner quoi que ce soit. Il n’y a aucune question à se poser sauf la suivante : « Combien de jaloux vais-je faire ? »

Mauricie, Québec, Chaudière-Appalaches = Neige, mais un léger risque

La tempête sera réelle, mais attention au mercure à la hausse en fin de parcours mardi PM. C’est ce qui amènera possiblement des mélanges dans les précipitations. Mieux vaut être plus tôt que tard pour ces régions.

Outaouais, Laurentides, Lanaudière, Cantons de l’Est = Déluge

Le grand lavage du printemps s’en vient avant le temps ! Verglas et pluie seront au menu, même en altitude où l’air doux fera des ravages. La base va tenir, car elle est ferme et bien compacte.

 

Zone.Ski et Météo Laurentides ne se tiennent aucunement responsable de toute conséquence que pourrait entraîner une prévision erronée. Utilisation de cette carte à vos risques.
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jean-François Harrington
Skieur de 33 années d’expérience, le Valinouët a littéralement fait son éducation. Bonnes habitudes acquises au jeune âge, ce chasseur de neige bouillonne la veille d’une généreuse bordée. Donnez-lui le choix entre la montagne enneigée ou la plage ensoleillée, il optera pour le dénivelé boisé, vous suggérant au passage de prendre la même décision!