VOS SPORTS:
Publication partenaire

Météo à la ZoneSki: Tempête époustouflante en vue

19 janvier 2019 | Chronique, par Jean-François Harrington
Illustration ZoneSki et MétéoLaurentides MAJ DIM 12:28

Ce n’est plus un secret pour personne, une tempête nous frappera de plein fouet très rapidement. Sachez que depuis une semaine, les guerriers de la météo s’activent afin de comprendre ce qui va se passer réellement. Le phénomène change constamment d’impact et les données véridiques sont difficiles à obtenir, mais chose certaine, il y aura une quantité de neige astronomique pour certains secteurs.

Les déferlantes blanches qui vont s’abattre sur nos montagnes ne sont pas à prendre à la légère. Oubliez gentille Dame Nature, la jolie Reine des neiges, la fée des dents… (heu flocons mettons) ! On parle ici d’un troupeau de mastodontes éteint, qui renaît telle une tempête de l’ancien temps, le moment de nous varloper de blanc !

Jetons un coup d’œil rapidement sur les chiffres selon la savante analyse et collaboration de Météo Laurentides20, 30, 40 cm et plus !!! Avec des températures oscillant entre -15 et -25, on s’attend à de la neige poudreuse, sèche et légère, donc les accumulations observées au sol par les stations pourraient être plus élevées que celles illustrées.

Il est important de saisir l’occasion lorsqu’elle se présente, car celle-ci n’arrive que trop peu souvent lors d’une saison. J’ai envie de vous rappeler les évènements de la mi-mars 2017 : Mont SUTTON 15 mars, Owl’s Head, Mont Grand-Fonds et Massif du Sud le 16 mars.

À noter que les stations contactées (Mont Tremblant, Massif de Charlevoix, Mont Sainte-Anne, Mont Orford) n’ont pas démontré d’inquiétudes concernant les vents. Jusqu’à preuve du contraire, on peut s’attendre aux opérations normales au niveau des remontées.

Si vous êtes un chasseur de neige, vous voudrez définitivement prendre la route dimanche afin d’être sur place au moment où la bête continuera à faire rage. Soyez prudent, les premières traces peuvent tout de même attendre quelques minutes.

L’autre option serait de prendre congé lundi, et pourquoi pas ? Croyez-moi, avec toute cette neige, le fameux facteur éolien n’aura aucune incidence si vous êtes habillé convenablement. Les cuisses vont servir de chaufferette au reste du corps.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jean-François Harrington
Skieur de 33 années d’expérience, le Valinouët a littéralement fait son éducation. Bonnes habitudes acquises au jeune âge, ce chasseur de neige bouillonne la veille d’une généreuse bordée. Donnez-lui le choix entre la montagne enneigée ou la plage ensoleillée, il optera pour le dénivelé boisé, vous suggérant au passage de prendre la même décision!