VOS SPORTS:
Publication partenaire

Météo à la ZoneSki: Triste constat

27 décembre 2018 | Chronique, par Jean-François Harrington

Lorsque les skieurs se font discrets, ce n’est pas bon signe. Généralement, ils aiment dire qu’ils ont eu la journée. Or, les sorties s’exécutent depuis des jours, mais les résultats ne suivent pas. Aux commerces près des montagnes, tout ce beau monde se questionne à l’approche d’un individu vêtu de pantalon de neige : « Es-tu allé skier, c’est comment ? »

C’est franchement durci. Pourtant, la couverture est bonne en général. Ce sont les changements drastiques de température vécus récemment qui n’ont vraiment pas rendu les pistes agréables. Les centres de ski ne sont pas déserts, mais pas loin. Les stations sont ouvertes, les effectifs sont sur place pour servir la clientèle, le soleil est là.

Ce qui fait défaut, c’est l’ambiance. Qui dit ambiance, dit forcément qualité de neige. Hors, la neige est glacée, cimentée, durcie, transformée en balle de golf. Noël 2018 est désormais qualifié de désastreux pour les skieurs. Cette nouvelle saison était si bien partie, on a maintenant très hâte à 2019.

Les prochains jours ne vont pas aider pour plusieurs régions du sud, on va encore avoir droit à un beau mélange neige / verglas / pluie. Au nord, les 10 cm de neige (parfois sans pluie) seront intéressants, mais ça va manquer d’amour, on en a besoin de beaucoup.

Au revoir 2018, on a eu assez de cocktails !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jean-François Harrington
Skieur de 33 années d’expérience, le Valinouët a littéralement fait son éducation. Bonnes habitudes acquises au jeune âge, ce chasseur de neige bouillonne la veille d’une généreuse bordée. Donnez-lui le choix entre la montagne enneigée ou la plage ensoleillée, il optera pour le dénivelé boisé, vous suggérant au passage de prendre la même décision!