Publication partenaire

Mont Édouard – 1 mètre de neige, 30 novembre 2018

Sur la route du Fjord aux petites heures du matin, nous sommes tous fébriles et sceptiques de poser les pieds dans autant de neige qu’annoncée par le Mont Édouard, soit plus de 1 mètre en quelques jours pour un total de 225 cm cette saison.

Le fond blanc était impressionnant à voir s’épaissir sur la route et effectivement, la saison est réellement démarrée à l’Anse St-Jean! La station ouvrait ce vendredi 30 novembre à 100% (32 pistes), plus d’un mois à l’avance des autres années. Le plus beau dans tout ça, seulement la mi-montagne avait été damée pour l’ouverture, donc poudreuse à volonté dans la plupart des pistes! Les premiers arrivés sur place se comptaient par dizaines et au fil de la journée, l’achalandage a augmenté, mais il n’y a jamais eu d’attente aux remontées mécaniques.

Très difficile de faire des choix de descentes dans ce type de conditions, mais nous avons passé la plupart de notre journée du côté Est de la montagne, là où les pistes sont plus abruptes (1, 2, 3 et 3a), que plusieurs sous-bois se trouvent (.5, 1a, 14 et 15) et que la neige semblait s’être accumulée d’avantage.

Dès nos premiers virages, on constate rapidement que le mètre de poudreuse n’y est pas, mais plutôt un 20 cm de neige fraîche sur un fond bien mou et bien épais. Mais il faut le rappeler, dévaler des pistes en poudreuse, sur l’ensemble de la montagne et sans aucun danger d’accrocher le fond en novembre, c’est exceptionnel!

Dans les sous-bois, nous pouvions tracer nos lignes dans 20 à 40 cm de poudreuse et pour les plus intrépides, il y avait moyen de trouver le fameux mètre de neige.

Les conditions se sont rapidement transformées en neige profonde travaillée et le damé est bien sûr resté superbe grâce au faible achalandage.

Avec cette quantité impressionnante de neige arrivée aussi tôt en saison, c’était une journée qui en laisse présager bien d’autres. Même le secteur haute-route pourrait ouvrir plus rapidement qu’on ne le pensait. Bonne « ride » au Mont-Édouard !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Louis Ricard
Louis est dévoué au snowboard depuis déjà plusieurs années en étant sur les pentes peu importe les conditions et en se promenant un peu partout au Québec. En passant par le carving sur la neige dure au pentes abruptes dans la poudreuse, il en tire le maximum! Il livre des comptes rendus techniques qui plaisent aux passionnés.