VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont-Fortin, neige flottante – 25 janvier 2019

On oublie parfois à tort les stations situées en pleine ville. Généralement dépourvu d’un dénivelé imposant, on se dit qu’une journée de ski ne vaut pas un vulgaire 100 m. Le centre de ski Mont-Fortin de l’arrondissement Jonquière, Ville de Saguenay, offre pourtant un arsenal complet de plaisir.

Qui a dit qu’il était nécessaire de skier 4 h consécutive pour s’éclater ? Parfois, une courte escapade de fraicheur hivernale oxygène suffisamment le cerveau. C’est exactement dans cette optique que je me suis présenté au Mont-Fortin aujourd’hui.

La station offrait l’ensemble de son œuvre, soit 11 pistes pour tous les niveaux, de jour comme de soir. De la « familiale » au parc à neige, en passant par des sections très abruptes.

Quel a été le résultat de cette sortie ? Des conditions de pistes damées à faire rêver.

Vous savez, celles où la neige épouse le ski à chaque virage, sans être un expert du carving ?

Celles où c’est tellement doux qu’il n’y a aucune chance d’entendre le son d’un fond glacé ?

Celles où on a l’impression de flotter ?

Celles où on se prend pour un athlète de haut niveau tellement ça mort dans les sections ultra inclinées ?

Le Mont-Fortin c’était ça, un beau 11 cm en 48h, sans pluie, que de la belle neige épaisse travaillée de façon impeccable.

La piste #3, laissée au naturel, comble même le bonheur d’un skieur ayant le goût de brasser un peu de neige en milieu urbain.

La 3

Il faut aussi se préparer mentalement avec un 92 m de dénivelé, c’est le festival du monte / descend. On y prend vite goût.  La vue sur le Saguenay et son pont d’aluminium ne peuvent que bonifier l’expérience.

Soyez assurer qu’en visitant un endroit comme le Mont-Fortin, vous aurez droit à des « Bonjour » sans retenu, des généreux sourires et un accueil chaleureux, marque de commerce de la région.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jean-François Harrington
Skieur de 33 années d’expérience, le Valinouët a littéralement fait son éducation. Bonnes habitudes acquises au jeune âge, ce chasseur de neige bouillonne la veille d’une généreuse bordée. Donnez-lui le choix entre la montagne enneigée ou la plage ensoleillée, il optera pour le dénivelé boisé, vous suggérant au passage de prendre la même décision!