VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont Lac-Vert, tout en douceur, 3 janvier 2020

Mont Lac-Vert, ou MLV, comme on dit ici, débute sa saison tout en douceur. L’accumulation ne se compare pas à celle du Valinouët qui fait jaser tous les skieurs ici et ailleurs au Québec. Mais la petite station de ski de 240 mètres de dénivelé appartenant à la municipalité d’Hébertville aux portes du Lac-St-Jean, peut se vanter d’avoir une belle neige douce sur un fond mou avec quelques petites plaques durcies qui se comptent sur les doigts d’une main, et encore… 

Ce matin, avant l’ouverture, il a plu légèrement dans la région. La neige s’est donc un peu gorgée d’eau et s’est transformée en « patates pilées » comme on dit dans le jargon du skieur québécois. Des conditions printanières un 3 janvier… Les nuages n’étaient jamais bien loin.

Les 20 pistes et 8 sous-bois ne sont pas encore tous ouverts, mais depuis hier et aujourd’hui, des pistes se sont ajoutées. C’est avec François, patrouilleur au MLV, que nous skions aujourd’hui. On le suit les yeux fermés… Enfin, presque !

L’intrépide (8) offre un bon défi et on y trouve dans les coins une belle accumulation. 


Secret de patrouilleur, François nous informe que L‘entre-deux (6A) est la première piste à skier lorsqu’il y a une petite accumulation ou une tempête au MLV. Protégée du vent, la neige reste dans la pente. 

Quelques sous-bois sont skiables dont celui de la 7 et 8.

Les patrouilleurs ont installé aujourd’hui les protections sur les poteaux du télésiège dans la Bossa Nova (15) qui devrait ouvrir d’ici quelques jours.

Dès qu’il fera assez froid, les canons seront en opération. Et avec un bon 30 cm de neige, le secteur hors-piste guidé BC pourra ouvrir. C’est un secteur à découvrir absolument entretenu avec passion par Pierre, aussi patrouilleur. Donc, selon la météo, surveillez les ouvertures de pistes à venir!

Puisqu’il est question d’entretien… Avis à la municipalité, les pistes et sous-bois, ça doit être entretenus. On voit beaucoup de jeunes arbres et arbustes prendre d’assaut les pentes. Ce serait dommage de perdre ces pistes et surtout ces sous-bois qui ajoutent un attrait important au MLV.  Ici, le sous-bois de la 11…

Enfin, bravo pour les supports à planches à neige. La cohabitation ski/planche est parfois difficile sur les supports « ski-key ». Et on semble apprécier !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Dany Martel
Adepte de ski de fond pendant toute son enfance, mordue de planche à neige pendant 15 ans, Dany fait maintenant du ski alpin depuis 2010. C'est à l'hiver 2013 qu'elle s'est lancée dans le ski hors-piste. Coup de cœur total! La tranquillité de la forêt qu'elle aimait tant en ski de fond se joint à la joie de la descente du ski alpin. Photo, moto et voyages font également partie de ses passions.