VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont Orford, 9 Mars 2019

Le mois de Mars est habituellement présage de deux choses dans la tête du skieur québécois, le retour du ski de printemps et des bonnes tempêtes de fin de saison. Bon, en ce qui nous concerne aujourd’hui, je ne vous vendrai aucun  punch en vous annonçant que ce n’était pas  journée de tempête, non plus qu’il y aie eût une dompe monumentale  pendant la semaine de relâche. Tiens parlons-en justement de cette semaine de relâche qui se termine, seul commentaire que je puisse faire car je n’ai pu en profiter, est que je m’attendais vraiment à voir beaucoup plus de personnes sur les pentes aujourd’hui et ce, pour ma plus grande joie!

Je ne vous apprendrai rien en vous mentionnant que qui dit ski de printemps, dit également retour des belles journées ensoleillées et aujourd’hui en était une à ne pas manquer pour se mettre le bout du nez dehors. Températures de -2 degrés Celsius, 0 km/h de vent et m’avez-vous vu ce beau ciel bleu sans aucun nuage? Ce beau soleil est d’ailleurs venu donner un bon coup de main à l’équipe d’entretien des pistes pour ramollir la neige et la glace, ne laissant presque aucune plaque de glace vive sur l’ensemble des pistes.

Pour ma part ce qui m’intéresse dans les montagnes de ski, ce sont évidemment les sous-bois et les bosses en général. Fort heureusement, ce même soleil aidé d’une petite accumulation en milieu de semaine ont rendus les bosses et les sous-bois bien pleins de neige pas trop lourde mais surtout, pas trop dure du tout. Tout simplement parfaites

Attention cependant à certaines pistes exposées au soleil qui, autant qu’il peut contribuer à en améliorer les conditions, peut également faire ressortir de bien méchantes roches et souches. Parfaites pour vous donner une bonne raison de retourner voir vos amis du ski shop local.

Ce qui est absolument génial avec Orford également, ce sont les vues prenantes sur le lac Memphrémagog, les plaines des cantons de l’Est et Magog. Avec une belle journée comme ça, difficile de ne pas s’arrêter des fois et simplement, profiter de la vue.

De manière générale, la montagne ne semble pas du tout avoir été ravagée par la semaine de relâche d’autant plus que cette semaine qui tire à sa fin n’a pas apporté son lot de skieurs et d’attente au pied des pentes. Au contraire, même s’il y avait une compétition toute la journée dans la Magnum, on n’attendant jamais plus que 10 minutes au bas du télésiège Giroux, là où justement se tenait la course. Pour ceux de la région hésitants à y aller demain (dimanche) le 10 Mars, je vous le recommande fortement surtout compte tenu de la belle petite neige attendue pendant la journée. Les conditions ne vont que pouvoir s’améliorer. Bon ski!

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Félix LeBlanc
Félix est un passionné du ski, de la technologie et de l'art visuel. Curieux de nature, il se garde bien informé sur tout ce qui touche de près ou de loin ses passions et tout comme Ron Fournier, adore "donner son deux cents" à ses lecteurs. Chasseur de tempêtes pour tracer les plus beaux sous-bois de la province, sa maxime dans la vie est celle-ci : "Ta pire journée de ski est toujours meilleure qu'une journée ordinaire au travail".