VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont-Orignal – 7 mars 2019

Pour nous, le ski est d’abord et avant tout une activité familiale.  Mais aujourd’hui, les enfants avaient organisé la journée à leur façon.  C’est-à-dire qu’ils avaient donné rendez-vous à plusieurs amis et amies, dont la plupart n’avaient pas dépassé le cap des 5 sorties de ski à vie.   Pour avoir du plaisir, le Mont-Orignal, près de Lac-Etchemin dans la région de Bellechasse,  fut un choix unanime.  Une montagne avec de nombreux défis, mais aussi avec plusieurs belles pistes faciles à intermédiaires pour les skieurs moins expérimentés.  L’endroit idéal pour apprendre et bâtir sa confiance sur deux skis !  La Familiale était très achalandée aujourd’hui :

Philippe, 10 ans et bon ami de mes deux gars, en était à sa première sortie à vie.  L’hésitation et l’insécurité de la première descente ont rapidement fait place à la joie et la témérité.  Tout s’est bien passé dans la remontée Poma de la pente école.  D’ailleurs, chaque pylone est identifié d’une couleur différente.  De bas en haut : jaune, bleu, orange, rouge, etc.  Première remontée, lâcher du Poma au premier pylone jaune, pour une courte descente nécessaire pour apprivoiser le comportement des skis.  Descente suivante, on monte plus haut et on lâche au pylone bleu.  Et ainsi de suite, descente après descente, jusqu’à atteindre le haut de la pente école et sa portion plus pentue.  Passé cette étape, le nouveau skieur se sent comme un pro, il est prêt pour affronter le télésiège débrayable rapide qui mène au sommet de la montagne.  Un vrai manège de carnaval pour les jeunes qui y prennent place pour la première fois !

De leur côté, Ariane et ses amies (photo à la une), toutes des coéquipières de l’équipe de basket et de soccer « L’Embâcle » de la polyvalente Benoît-Vachon, ont skié en gang.  À 13-14 ans, on se tient loin des parents !  Je les ai aperçues à quelques reprises dans le télésiège…et même croisé l’une d’elles dans la Québécoise (n°8), une piste à bosses plutôt difficile :

Les parents orphelins en ont profité pour arpenter la St-Odilon (n°20) et découvrir la nouvelle piste 2-7-7 (n°23).  La 2-7-7, une piste « bleue » étroite et peu pentue, traverse l’érablière selon un tracé situé encore plus bas sur la montagne comparativement à celui de l’ancienne St-Odilon.  Aussi, suite à des travaux de dynamitage réalisés à l’automne dernier, l’accès aux pistes Beauce (n°17) et St-Léon (n°18) a été réaménagé : plus besoin de pôler pour y accéder !  Dans ce secteur, de nouveaux sous-bois sont également accessibles (sous-bois 18A et 19A).

Mon coup de cœur aura toutefois été l’enchaînement du sous-bois 20A et de la Ste-Germaine (n°19).  Cette dernière piste étant laissé au naturel dans sa portion du haut, sa portion du bas étant à moitié en bosses et à moitié damée.  De quoi s’amuser et varier les descentes !

Le Mont-Orignal, une bonne façon de prendre l’air et bouger tout en s’amusant.  Profitez-en, il y a de la neige à profusion.  Bon ski !

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Christian Lacroix
Christian Lacroix vit en Beauce et travaille en horticulture, ce qui lui laisse du temps pour les sports de glisse. Planchiste de longue date, récemment converti au ski, il pratique ce sport principalement en famille. Leur devise: une journée en ski, active, dehors et loin des écrans c’est une journée réussie!