VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont-Sainte-Anne – 15 février 2019

Enrhumée, je pars au Mont-Ste-Anne ce matin en ayant l’intention d’aller skier quelques heures et rentrer. Parfois, on se fait surprendre par l’énergie qu’on peut puiser en soi! J’ai finalement skié de 10h30 à la fin de la journée, à 16h. Sans arrêt. C’est le pouvoir de la neige!

Qui se souvient de l’épisode de verglas de la semaine dernière? Il est bien loin derrière nous avec les 26 cms que la montagne a reçu depuis deux jours. Cette mesure date de ce matin, c’est au moins une dizaine de centimètres de plus qui est tombé depuis et il neige encore à plein ciel. Les conditions de glisse ne feront que s’améliorer… quoi que c’est difficile de trouver mieux qu’aujourd’hui pour les amateurs de poudreuse et de bosses molles!

Les sous-bois sont amplement tracés, mais la neige reste molle et rapide. Les virages peuvent s’enchainer avec très peu de bruits de grattage. La glace est majoritairement absente, les obstacles naturels tels les souches et les roches également. En bordure de piste, on peut constater que le fond est bien loin sous nos palettes.

Quant au damé, il est beau en début de journée, en bosses molles en fin de journée. Dans les pistes les moins abruptes, aucun signe d’une glace aperçue en début de semaine. Lorsqu’on s’aventure dans les pistes plus inclinées, on peut entendre le bruit caractéristique des plaques de glace qui refont surface, mais rien pour s’inquiéter. Il y en a peu et les carres mordent bien puisqu’il fait seulement -3 degrés.

Au nord, où j’ai encore une fois passé la majeure partie de la journée, le vent est présent dans les chaises au sommet, mais on ne retrouve aucune trace de son passage sur les pistes. Je n’ai pas osé l’ouest, encore une fois. L’absence de remontée mécanique ouverte en décourage plus d’un, mais les braves qui osent s’y aventurer doivent en avoir pour leur argent!

Aujourd’hui, les détenteurs de billet de saison de soirée pouvaient skier en après-midi. C’est possiblement pour cette raison que l’achalandage augmente après l’heure du dîner. On se croirait par moment la fin de semaine. Je soupçonne également quelques adeptes de la glisse d’avoir pris une skinusite aujourd’hui! Lors de la tempête de mercredi, il était hasardeux de prendre la route, mais aujourd’hui, aucun problème!

Ceux qui auront la chance de skier en fin de semaine auront assurément des conditions de glisse exceptionnelles.

 

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Sarah-Anne Vidal
Avec des débuts heureux sur la petite montagne du coin, Sarah-Anne a toujours préféré la nature à la ville. Adepte de plein air de tout genre, de course à pied et de vélo, le ski est un élément central de ses hivers. Active, elle pratique le sport pour le plaisir avant la compétition; l'air pur et les grands espaces étant source de réconfort. Diplômée en art et lettres, elle sait très bien transmettre ses impressions. Suivez son parcours hivernal dans la sérénité.