VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont-Sainte-Anne, 9 avril 2019

La pluie et le verglas qui a frappé la grande région de Montréal a convaincu Maxime, Simon et son ami Simon de venir à Québec afin de profiter des quelques 25 cm de neige tombés pendant la nuit. Vivement un 3e lien pour traverser sur la rive-nord. Maxime et moi avons rejoint les deux Simon, avec un peu de retard. 

L’arrivée au sommet de la Crête. Photo Jacques Boissinot/ZoneSki

Les Simon avaient déjà complété une descente sur le versant sud à notre arrivée à la télécabine. Selon les guides de la station, tout avait été damé pendant la nuit. Nous prenons la direction de la Crête et surprise, celle-ci était en neige. Nous n’étions pas les premiers à tracer cette piste au panorama grandiose.

Simon et Maxime dans la télécabine. Photo Jacques Boissinot/ZoneSki

La descente était agréable, malgré les lames de neige sculptées par le vent et les quelques plaques durcies, toutes aussi balayées par Éole. Nous avons pris la Beauregard en milieu de piste et celle-ci était damée avec quelques plaques durcies. 

La remontée Panorama Express était presque déserte. Les jeunes voulaient faire du sous-bois, en quête de neige vierge et j’ai suggéré la Brunelle pour eux et l’Espoir pour moi le vieux. C’était bien, mais sans plus. Retour à la télécabine, nous optons pour visiter le versant-nord. La Quanik était magnifique et le trio a bien aimé le sous-bois Sidney-Dawes. La neige sur le nord était plus légère et le vent semblait avoir moins soufflé pendant la nuit.

Maxime dans la Première Neige. Photo Jacques Boissinot/ZoneSki

La Première-Neige était belle à souhait. La neige était douce sous les spatules et il était possible d’en trouver presque vierge en bordure de piste. Mes plus belles descentes ont été dans cette piste. Nous aurions dû commencer sur ce versant et profiter des meilleures conditions de glisse dès le début. 

Simon dans l’Archipel. Photo Jacques Boissinot/ZoneSki

Il n’y avait pas d’attente à la remontée, mais visiblement, nous n’étions pas les seuls à avoir compris la chose. Je devais revenir à Québec pour le travail et j’ai offert au trio de les amener au sous-bois Yahoo sur le versant sud. J’ai pris une piste damée et j’ai laissé mes amis skier la Yahoo. J’ai su par la suite que celle-ci n’avait pas été skié, mais que malgré la neige, on pouvait sentir la croûte durcie entre les bosses.

Maxime dans l’Archipel. Photo Jacques Boissinot/ZoneSki

Au final, j’ai passé une belle matinée de ski hivernal en plein mois d’avril. Le versant-nord a volé la vedette à cette belle station de la région de Québec. À ceux qui sont dans la grande région de Montréal, il y a de la neige ici. 

Passez nous voir avant que tout soit fondu.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jacques Boissinot
De la photo au ski en passant par la voile et la moto, Jacques (La Comète) garde un coeur jeune en vivant à fond chacune de ses passions. Essayez de le suivre en piste... vous comprendrez l'origine de son pseudonyme!