Publication partenaire

Mont Sutton 1er décembre 2018 – Début de saison historique à 100% sur neige naturelle

Fort de chutes de neige importantes cette semaine totalisant près de 60-80cm, Mont Sutton ouvrait aujourd’hui l’entièreté de son domaine skiable un 1er décembre sur neige naturelle dès sa deuxième semaine d’opération. De mémoire, je n’ai jamais vu une ouverture à 100% si tôt en saison, un début de saison qui passera à l’histoire et les skieurs étaient au rendez-vous aujourd’hui en très grand nombre pour profiter des conditions exceptionnelles! Déjà à la billetterie tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, à l’ouverture, il y avait foule:

Après quelques minutes, mon billet en main, direction secteur du télésiège IV, ouvert entièrement sur neige naturelle, la station n’y ayant même pas commencé l’enneigement artificiel. Je remarque un patrouilleur à l’entrée de la piste « l’extase » qui me donne le feu vert: je suis le premier skieur à m’y élancer cet hiver suite aux deux patrouilleurs!

Le constat est bien simple: base naturelle complète épaisse d’environ 60-100cm, on ne touche évidemment pas le fond et ça flotte! La neige n’est pas de type champagne mais quand même un peu dense, ce qui est parfait pour mes Soul 7!

La sortie de ce secteur est par contre parsemée de petits ruisseaux mais rien à l’épreuve de tout skieur aguerri!

Rien de trop dangereux par contre, le tout était très bien balisé. Bravo à Sutton qui ouvre ses pistes au lieu de les garder fermées comme certaines stations qui se disent « à vocation familiale ».

La patrouille ayant ouvert la Fantaisie, ce fut ma deuxième descente. Ici, c’est bien simple, j’étais l’un des 5 premiers skieurs et j’ai tracé la piste sur plus de 300 mètres! Le rêve de tout skieur de Sutton!

Autant l’Extase est du ski plus technique à travers les arbres, autant la Fantaisie permet de grands virages en flottant au gré de cette belle poudreuse de début de saison!

L’attente au télésiège IV était quand même élevée (10-15 mins). Les skieurs étaient définitivement au mont Sutton aujourd’hui pour y skier des pistes expertes. La station aurait même pu y ouvrir le télésiège 7 pour répartir sa clientèle.

Ne voulant pas me brûler en début de journée, j’ai enchaîné les descentes dans le secteur IV et en marchant un peu vers les pistes du secteur VII. Ici l’entonnoir avec les couloirs en parfait état:

Ayant rencontré des amies planchistes en début d’après-midi, les voici qui s’amusent dans la Crocodile:

Tout le secteur VII était ouvert mais accessible avec une petite marche d’une dizaine de minutes du télésiège IV. Cette marche était bien récompensée avec une Bou-Bou en parfait état où même le petit saut du début y était enseveli:

L’an dernier, le sous-bois Poma n’était pas praticable sur son côté droit (en descendant) avant la mi-février. Aujourd’hui, un 1er décembre, il l’était déjà!

Au total, j’ai fait 17 descentes, toutes de qualité sur une belle neige poudreuse / poudreuse tracée molle pour un dénivelé total de 5500m, de quoi me chauffer solidement les quadriceps!

Une journée qui passera à l’histoire de la station pour un 1er décembre, certainement.

Bon ski!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Julien V Francoeur
En ski, Julien est un adepte de la doctrine « avoir le bon outil pour faire la bonne job »; il est donc l'heureux propriétaire d'une quincaillerie assez élaborée de paires de ski. Il ne sort jamais sans traîner au moins deux paires de skis, histoire de viser toujours le ski parfait pour toute condition donnée, y compris les imprévus!