VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont Sutton, 21 avril 2019

De neige et de joie

Mes attentes ne sont pas déçues. Sutton est recouverte d’une épaisse couche de neige. Sale et parfois parsemée. Qu’à cela ne tienne, le ski y est superbe et définitivement printanier (voire pré-estival!). Les pistes ouvertes sont en bon état. Les sous-bois sont par endroits un exercice de recherche d’itinéraire. Mais, hey, c’est le temps de l’année où jupes, shorts et bédaines sont en mode exhibition! Le BBQ enfume la base de la station d’un fumet irrésistible. Les skieurs, pas si nombreux, sont riches de vêtements bigarrés et d’humeur juvénile.

Mission sous-bois 

La station n’a ouvert que deux remontées (II et IV). C’est correct, sans plus. On aurait souhaité aller plus loin vers les remontées V et VII. Car c’est de ce côté que se trouve le meilleur ski, selon moi. Il y a plus de pente, plus de neige et plus de sous-bois. Malgré cela, ma satisfaction face au terrain accessible est bonne. En dehors des pistes damées, il faut ouvrir l’oeil; des obstacles se présentent vite, alors que des zones de fonte (sans neige) et d’écoulement d’eau parsèment le terrain. Tant de plaisir irrésistible! J’adore! Que dire des herbes qui, par endroits, sont déjà colorées de vert!

Party!

Même si à 8:30 c’est calme et que le ski est râpeux (les surfaces sont dures et raboteuses), le party se manifeste rapidement au gré de la matinée. Vers midi, le BBQ attire beaucoup d’affamés. Les chemises hawaïennes font honneur aux quelques vingt degrés affichés au thermomètre. Bien qu’il faille travailler fort des cuisses pour dompter toute cette neige lourde et collante, on aurait tort de croire que la saison est terminée. Certes, la fin pointe à l’horizon, mais Sutton n’a pas dit son dernier mot. Des affiches claironnent que la saison pourrait s’étirer jusqu’en mai. Le chroniqueur est septique, mais il a la foi d’un Jésuite devant une grotte vide à Pâques! En tout cas, demain c’est lundi et la station sera ouverte. Ne ratez pas ça!

 

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Patrick Teasdale
Patrick Teasdale aime beaucoup jouer dehors. Télémarkeur depuis longtemps, il explore maintenant les possibilités du ski de randonnée alpine. Il troque volontiers sa pagaie groenlandaise ou ses skis pour une tasse d'excellent thé vert japonais. Un brin poète et idéaliste, il ne demande qu'à être émerveillé par une trouée de lumière, un chant d'oiseau ou une lame de neige. Il aime soigner ses chroniques et ses photos.