VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont Tremblant 14 janvier – Froid et skis de slalom géant au menu!

Adepte d’avoir toujours la bonne paire de ski pour les bonnes conditions, aujourd’hui, les astres étaient alignés aujourd’hui au Mont Tremblant pour une journée dignes des meilleures de la saison pour sortir mes skis de slalom géant: neige compactée par une nuit froide à -25, une excellente visibilité, un bon dénivelé, une multitude de pistes damées accessibles par télésiège débrayable et un achalandage quasi-nul. J’ai donc profité de cette journée pour dévaler les pistes les unes après les autres pour accumuler du dénivelé à des vitesses de 70-80km/h.

Les conditions permettaient simplement un carving à haute vitesse où la limite n’est pas le ski qui tenait parfaitement en piste mais le skieur lui-même.

La remontée Duncan Express n’était pas en opération ce matin à cause d’un bris mécanique donc ce fut du côté sud que nous avons enchaîné nos premières descentes de la journée.

Votre humble zoneskieur dans la McCulloch:

Même Éric, de nature à rechercher ardemment de la poudreuse, s’est équipé d’une paire de skis de slalom géant. Ici, il s’amuse à bien accoter  ses skis dans la Kandahar:

N.B. Le genre de descente tellement amusante qu’il était hors de question de s’arrêter à mi-montagne!

Vers 13h30, la remontée Duncan a été réparée donc nous voici à skier les pistes du haut du versant nord peu endommagées. Votre humble zoneskieur dans la JJ-Anderson:

Supérieur:

La montagne est 100% ouverte. Il fallait quand même un peu prospecter du côté des sous-bois. Ici, le «nouveau» sous-bois Boiling Kettle (bien connu des habitués de la station) qui est ouvert par contre bien plus large et vaste que le défunt hors-piste où il restait encore quelques lignes à tracer:

Le Tunnel où on trouve toujours un peu de poudreuse avec Éric en action:

Pourquoi ne pas finir cette descente avec les bosses de la Windigo?

Si vous pouvez vous permettre une journée de congé cette semaine pour profiter du beau temps sur les pentes, n’hésitez pas. Le mois de janvier que nous avons à date, sans redoux, donne des conditions idéales pour tout amateur de vitesse!

Bon ski!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Julien V Francoeur
En ski, Julien est un adepte de la doctrine « avoir le bon outil pour faire la bonne job »; il est donc l'heureux propriétaire d'une quincaillerie assez élaborée de paires de ski. Il ne sort jamais sans traîner au moins deux paires de skis, histoire de viser toujours le ski parfait pour toute condition donnée, y compris les imprévus!