VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont Tremblant, 1er mars 2019

Sous un soleil radieux et une température digne plus du 1er février que du 1er mars, Tremblant était une destination de choix aujourd’hui. N’ayant pas reçu de récente chute de neige et voulant profiter de cette visibilité parfaite, ce sont les skis de GS qui se sont fait aller aujourd’hui. La neige était fondamentalement de type poudreuse damée compactée par le froid grâce à une nuit à -25 degrés, ce qui donnait une base où les carres mordaient parfaitement. Le seul bémol de toute cette neige est qu’avec un flot soutenu de skieurs, les pistes deviennent bosselées plus la journée avance. Parlant du flot de skieurs, aujourd’hui, on se serait cru un samedi: attente de 5-10 minutes à plusieurs remontées jusqu’à l’heure du midi où la foule s’est dispersée. Même les chaises comme la Lowell Thomas avaient de l’attente, c’est bien pour dire.

Il était possible évidemment d’y aller à plein régime dans la mesure où j’étais seul en piste, ce qui n’arrivait qu’environ une descente sur deux. C’est malheureusement le cas à Tremblant les journées de grand achalandage: il faut faire du slalom entre les skieurs.

En piste, vous pouvez constater la visibilité parfaite. Ce matin, même l’Expo était damée pour mon plus grand plaisir:

La Griffe où j’ai laissé de profonds sillons:

Les pistes du haut du sud où j’ai enchaîné quelques descentes. Un petit conseil lorsqu’il y a foule à Tremblant et que vous voulez skier ce secteur: accédez au télésiège TGV par le côté de la McCulloch, il y a toujours moins d’attente que de l’autre côté! Taschereau avec la magnifique vue sur le lac Tremblant gelé en couverture et ici, la McCulloch:

La McCulloch est accessible aussi par la Dunzee, dommage que la station ne dame pas cette petite piste tous les jours. Il fallait se frayer un chemin à travers la foule au sommet!

Le versant soleil a quand même eu un faible achalandage, ce qui permettait d’y enchaîner aussi quelques descentes. Ici la Laurentienne:

Tiguidou avec une superbe vue vers la défunte station Gray Rocks:

Fait intéressant cette année et il est même tard en saison pour moi de le découvrir mais la station a élargi la piste Traverse. Un très bon combo avec la Rope Tow: c’est maintenant suffisamment large pour des skis de GS:

Un autre conseil à Tremblant lors de fort achalandage: sur l’heure du dîner, c’est le temps de skier le bas du sud où vous y trouverez trois belles pistes damées: Curé Deslaurier, Ligne de Pente et Flying Mile ici:

Une petite sortie décidée dernière minute où j’ai quand même fait près de 9000m de dénivelé. Le secret de la journée fut la ligne des personnes seules pour pleinement en profiter!

Le congé de la relâche scolaire promet cette année, les conditions y sont à leur meilleur, profitez-en!

Bon ski!

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Julien V Francoeur
En ski, Julien est un adepte de la doctrine « avoir le bon outil pour faire la bonne job »; il est donc l'heureux propriétaire d'une quincaillerie assez élaborée de paires de ski. Il ne sort jamais sans traîner au moins deux paires de skis, histoire de viser toujours le ski parfait pour toute condition donnée, y compris les imprévus!