VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont-Tremblant – Festival rando alpine – du 8 au 10 février 2019

La station de Mont-Tremblant en était à sa 6ieme édition du festival de la rando alpine (présenté par Smartwool), du 8 au 10 février. Ma collègue, Geneviève Larivière, avait participé à la première édition.  Pour ma part, j’y étais à la deuxième et quatrième.  Chaque année fût un succès monstre, qui s’inspire de l’année précédente, pour s’améliorer et offrir une expérience encore plus magique aux participants.

Durant le weekend, il y a eu différentes ascensions, du fat-bike, de la raquette, et plus. Le point culminant, comme à chaque année, fût la montée nocturne, avec descente du versant nord, à la lampe frontale.  Le taux de participation est à la hausse d’année en année.  Pour la première fois, il y avait aussi une ascension du versant nord.  Les skieurs l’ont fort appréciée.

Comme à chaque année, j’y vais pour le weekend. Il y a de bons choix d’hôtels au village.  Il est toujours bien de pouvoir profiter du ski avec l’option premières traces, toujours offerte avec un coucher au village.

Samedi, les conditions de glisse étaient précaires. Beaucoup de vent et beaucoup de glace (même l’accès au parc à neige Adrénaline était interdit).  J’ai skié quelques heures en matinée, et suis retourné à ma chambre d’hôtel, question de me reposer avant le départ de la montée nocturne.

Un guide préparant son groupe

À 15h, je me suis dirigé au camp de base, pour me préparer à partir avec mon groupe (départ de 15h 30). Tremblant pense à tout!  Des équipes équilibrées par niveau de ski, des groupes d’environ 8 personnes avec un guide.  Une station avec remplissage de bouteilles d’eau à mi montagne, des sentiers fantastiques à découvrir.  Tout pour vivre une expérience inoubliable.

Notre guide, Nancy Lauzon, très patiente et expérimentée, nous a menés jusqu’au sommet, en toute sécurité, et, à la vitesse requise. L’ambiance était très festive!  Nous sommes passés par la Nansen bas, pour emprunter le sous-bois longeant la piste, par la suite, les sous-bois Sasquash et Vertigo.  Beau trajet!

Il faisait froid et le vent était de la partie, mais dans les sous-bois, il faisait bon vivre! Nous avons même eu droit à un magnifique couché de soleil à mi montagne.  Quoi demander de mieux!

 

À notre arrivée au sommet, le chalet Grand Manitou était ouvert pour nous donner la chance de changer de vêtements et se préparer à la descente.

Pour la descente, nous sommes passés par le Petit Bonheur, pour terminer sur la Beauchemin Bas.  La piste avait été damée quelques minutes avant notre départ.  Nous avons eu des conditions de glisse parfaites!

À notre arrivée au bas de la montagne, un souper nous attendait à la fourchette du diable. La nourriture était bonne, et la musique aussi.  À la fin de la soirée, des autobus nous ont ramenés au village, en toute sécurité.

Merci à l’équipe de Tremblant pour des conditions superbes, un service de qualité, des guides extraordinaires et une qualité de glisse à la lampe frontale parfaite! J’y retournerai l’an prochain!

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Christian Falardeau
Christian est un chef d'entreprise heureux. Sa situation lui confère la chance de skier régulièrement à travers le Canada, les États-Unis, l’Europe et l'Asie, en combinant voyages d'affaires et de ski. Le ski hors-piste fait aussi partie de sa passion. Suivez ses périples pour rêver!