Publication partenaire

Tremblant: TAM-TAM, une zone ludique pour les enfants!

23 février 2015 | Reportage, par Sylvain Audet
Photos Sylvain Audet

Dans la majorité des stations québécoises qui disposent d’un secteur d’apprentissage dédié aux enfants, celui-ci se trouve relativement près du chalet. La pente est souvent plutôt faible (besoins obligent!), relativement courte en longueur et petite en terme de superficie. Souvent, on retrouve une autre zone plus ludique, des sous-bois aménagés où l’on trouve des toutous accrochés aux arbresL’équipe de Tremblant, dirigée par Donald Lacasse de l’École sur neige, s’est penché sur l’épineuse question suivante: comment peut-on créer une zone ludique et éducative qui soit différente des autres stations et qui intéresse les jeunes glisseurs (skieurs ou planchistes) de 3 à 12 ans?

L’équipe de M. Lacasse a donc accouché et présenté en décembre dernier leur nouveau-né: de leur réflexion est née la zone TAM-TAM. C’est une aire de jeux dédiée aux enfants, située en montagne, dans laquelle on retrouve une piste sinueuse, des très beaux sous-bois ainsi qu’une maison dans les arbres avec passerelles, glissades et tam-tams. De plus, pour rendre cette aire de jeu également éducative, huit sculptures d’animaux de la forêt laurentienne se présentent et expliquent le Code de sécurité en montagne.

Comme le mentionne monsieur Patrice Malo, président de Tremblant : «La zone TAM-TAM est une des nombreuses initiatives mises de l’avant pour améliorer l’accessibilité à la montagne aux sports de glisse. En joignant l’apprentissage au jeu, on souhaite que les jeunes retiennent les astuces et consignes de sécurité pour qu’ils forment une prochaine génération d’adeptes passionnés et responsables.»

Carte

Où-quoi-comment?

La zone TAM-TAM est stratégiquement située sur le versant sud du domaine skiable du Mont Tremblant. D’abord à quelques coups de bâtons, via les pistes « La Passe » et « Nansen bas », du sommet de la remontée « Flying Mile » ou, au milieu de cette longue piste qu’est la Nansen. La situation de la zone en fait l’endroit idéal pour reprendre son souffle entre deux descentes, pendant que les enfants découvrent les différentes installations.

Notre appréciation

Je dois préciser dès le départ que mes deux garçons, Thomas, 11 ans, et Charles, 9 ans, sont de bons skieurs ayant suivi plusieurs cours de ski; ils ont déjà également visité plus d’une station de ski. Ce qui les a attiré au premier abord sont les sous-bois de la zone TAM-TAM car quelques centimètres de nouvelle neige étaient tombés durant la nuit. La maison dans les arbres les a intrigués au point où Charles s’est arrêté pour la découvrir alors que Thomas continuait dans les sous-bois. Je dois dire que les superbes sculptures d’animaux de la forêt laurentienne n’ont pas retenu leur attention, probablement à cause de leur trop grande envie de bouger! Pour ma part, j’ai admiré la qualité du travail des artisans!

D’après mes observations sur mes « boys », je dois conclure que la zone TAM-TAM n’est pas un attrait pour les jeunes plus expérimentés. Bien sûr, ils seront attirés par les sous-bois ou la maison dans les arbres, mais l’aspect trop « pédagogique » n’a pas été un argument gagnant pour mes « boys »! Nous avons cependant croisé des groupes de jeunes avec leur moniteur. Ces derniers utilisaient pleinement la zone TAM-TAM et ses huit sculptures pour initier leurs élèves à la pratique du sport (arrêt/départ, virages, code de sécurité en montagne, etc.) dans un cadre calme et loin du trafic… et loin des yeux des parents! Je suggère donc aux parents qui veulent faire découvrir cette zone ludique à leurs enfants d’y aller… mais si vos petits skieurs sont déjà plutôt habiles, vous risquez de passer très rapidement à côté des jolies sculptures!

Somme toute, l’initiative de l’École sur neige du Mont Tremblant s’inscrit dans la tendance qui veut que l’apprentissage de la glisse se fasse de plus en plus dans le plaisir, et l’environnement de la zone TAM-TAM est parfait pour faire oublier qu’il vente un peu trop fort, ou qu’il fait un peu trop froid… histoire d’acheter une ou deux descentes supplémentaires!

Remerciements à Annick Marseille, Donald Lacasse, et à l’équipe d’accueil de la Tour des voyageurs (particulièrement monsieur Nicolas).

À PROPOS DE L'AUTEUR

Sylvain Audet

Consultant et enseignant en récréotourisme, Sylvain est un skieur qui analyse tout des stations qu'il visite, du dessin des pistes jusqu'à l'orientation du chalet en passant par le choix des matériaux et le service offert. Sa passion pour le développement des entreprises touristiques l'a poussé à entreprendre un doctorat... entre deux descentes en ski!

Publier un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz